Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Tadao Yamamoto

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Tadao Yamamoto
(山本忠生)
Surnom Chuyan (忠やん?)
Naissance
Kyoto
Drapeau du Japon Japon
Activité principale chef de chœur
Activités annexes compositeur
Années d'activité 1962 - jusqu'aujourd'hui
Collaborations Hikaru Hayashi
Éditeurs Ongaku Center (Tokyo)
Formation La Voix chantante du Japon
Maîtres Akiko Seki

Tadao Yamamoto (山本 忠生, Yamamoto Tadao?) né en à Kyoto (Japon) est un chef de chœur, compositeur, activiste et membre ordinaire historique du Conseil national de La Voix chantante du Japon (日本のうたごえ / うたごえ運動, Nihon no utagoe / Utagoe-undō?).

Biographie[modifier]

Après avoir été diplômé d'une école secondaire à Miyazu, où Yamamoto avait trouvé refuge pour l'évacuation de la Seconde Guerre mondiale, en 1957 il a été employé dans une compagnie d'industrie électrique à Kyoto. Au travers de son activité dans le théâtre de travailleurs, il a rencontré le mouvement de La Voix chantante du Japon[1].

  • (jusqu'à présent) : chef principal du chœur Himawari de Kyoto (京都ひまわり合唱団, Kyoto Himawari gasshōdan?)[1].
  •  : participation au tour officiel d'honneur du Comité de La Voix chantante du Japon dans l'Union des républiques socialistes soviétiques. Pendant le voyage, il a reçu des leçons de musique de Akiko Seki (1899-1973) qui avait fondé le mouvement La Voix chantante du Japon en 1948[2].
  •  : publication du disque vinyle Notre vie (俺たちの人生, Oretachi no jinsei?): enregistrement en direct du concert dirigé par Yamamoto pour commémorer le trentième anniversaire du chœur Himawari de Kyoto (salle de Kyoto Kaikan, le 13 juin 1979).
  •  : chef de la première de Arbre de vie dans le ciel (生命の木、空へ, Seimei no ki sora e?), musique chorale composée par Hikaru Hayashi.[3].
  •  : représentation à Kashihara (Nara) de Soubē en enfer (じごくのそうべえ, Jigoku no Soubē?) et Soubē va au paradis (そうべえごくらくにゆく, Soubē gokuraku ni yuku?), deux opéras composés en collaboration avec Masao Kawai (河合 正雄?)[4].
  •  : chef du premier concert de début du Chœur de JCP-Fans (JCPファン雑唱団, JCP-Fan zassyōdan?), parrainé par le Comité de Kyoto du Parti communiste japonais[5].
  • (jusqu'à présent) : professeur d'un cours théorique et pratique sur La Voix chantante du Japon à l'Université du troisième âge de Kyoto (京都高齢者大学校, Kyoto Kōreisya Daigakkō?) [6].
  •  : compilateur responsable pour le CD avec le titre Comment puis-je continuer à chanter ? (歌わずにはいられない, Utawazu niwa irarenai?), une collection de répertoire historique de La Voix chantante du Japon[7].
  •  : pubblication sur le Journal de La Voix chantante du Japon (うたごえ新聞, Utagoe-shinbun?), de l'essai intitulé La voix dans le chant des travailleurs et la potentialité du chant pour sortir leur voix (“職場のうた”の声-声を引き出す歌の力, Shokuba no uta no koe - Koe o hikidasu uta no chikara?)[8] avec sa signature dans la qualité de chef principal du chœur Himawari de Kyoto, une commission officielle de La Voix chantante du Japon que Yamamoto couvre effectivement depuis sa nomination de 1962.

Popularité nationale du personnage et son surnom[modifier]

Militant de l'ancienne génération et pendant plusieurs années en charge de la commission de l'activité créatrice et de l'éducation (創造委員会責任者 / 教育委員会責任者, Sōzō-Iinkai sekininsha / Kyōiku-Iinkai sekininsha?) du Conseil national de la Voix chantante du Japon, Yamamoto est bien connu et appelé par la plupart des membres du mouvement ainsi que des personnalités intellectuelles, politiques et artistiques non-membres de la nation, avec son surnom Chūyan (忠やん?), dérivé d'une prononciation alternative du premier caractère idéographique Kanji (漢字?) de son nom (chū?)[9].

Écrits[modifier]

  • La source créatrice dans la vie et dans la lutte de tout le monde (創造の源泉は自身の生活と闘いの中に, Souzou no gensen wa jishin no seikatsu to tatakai no nakani?), sur: Kikan Nihon no utagoe (季刊日本のうたごえ?) n.29 (décembre 1978)[10], p.22.
  • Diriger avec le cœur (指揮の心, Shiki no kokoro?), dans: Ōkina benibara (Tokyo, 1981), [2] p.261-262.
  • Moi et les chansons politiques: Chansons pacifistes (平和のうた, Heiwa no uta?) sur Le monde de la musique (音楽の世界, Ongaku no sekai?), n.20-8-215 (août 1981),[11] p.13.
  • À l'occasion du Festival national de La Voix chantante du Japon, ed.1985 ('85日本のうたごえ祭典の中で, 85 nen Nihon no Utagoe Saiten no naka de?) sur Littérature démocratique (民主文学, Minsyu-Bungaku?), n.243-293 (Février 1986) [12], p.177-178.
  • Création et évolution de la culture (文化の創造と発展, Bunka no souzou to hatten?), dans: Nous parlons ensamble de la Loi fondamentale sur l'éducation (みんなで語ろう教育基本法, Minna de katarou Kyōiku-kihonhou?) (Kyoto, 2005).[13]
  • La voix dans le chant des travailleurs et la potentialité du chant pour sortir leur voix (“職場のうた”の声-声を引き出す歌の力, Shokuba no uta no koe - Koe o hikidasu uta no chikara?), essai paru sur le Journal de La Voix chantante du Japon, [8] ().

Traduction japonaise des vers mis en musique[modifier]

  • 2008: El derecho de vivir en paz (平和に生きる権利, Heiwa ni ikiru kenri?), [14] vers et musique de Víctor Jara.

Notes[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Conférence par Tadao Yamamoto sur l'histoire et la théorie de la Voix chantante du Japon[JA] (Tokyo, 30 Janvier 2011).
  2. 2,0 et 2,1 Recherche NDL[JA] Plusieurs auteurs: Ōkina benibara (Tokyo, 1981). 関鑑子追想集編集委員会 編「大きな紅ばら: 関鑑子追想集」(音楽センター、1981年)
  3. Liste des œuvres musicales[JA] de Hikaru Hayashi.
  4. Information sur les représentations d'opera au Japon[EN], selon le catalogue du Opera Research Center (Showa Academia Musicae, Kanagawa).
  5. Comité de Kyoto du PCJ, .[JA] 「いっぱい花咲かそうコンサート2011」日本共産党京都府委員会
  6. La Voix chantante du Japon et la musique[JA] programme du prof. Yamamoto pour année scolaire 2016/17 à l'Université du troisième âge de Kyoto).
  7. Utawazu niwa irarenai[JA](Tokyo, Ongaku Center, 2015). CD「山本忠生が選ぶうたごえのライブシーン 歌わずにはいられない」(音楽センター、2015年)
  8. 8,0 et 8,1 Recherche NDL[JA] Journal de La Voix chantante du Japon. 「うたごえ新聞」
  9. Page pour Chūyan[JA] du site Soudachi n.1 (cercle de cinéphile dans la préfecture de Kyoto). 「巣立ち No.1」忠やんコーナー
  10. Recherche NDL[JA] Kikan Nihon no utagoe (organe théorique trimestriel du comité exécutif de La Voix chantante du Japon).
  11. Recherche NDL[JA] Ongaku no sekai: le monde de la musique, une revue trimestrielle fondée par des musiciens pour l'art et la société「音楽の世界 = The world of music: 音楽家がつくる芸術・社会のための季刊誌」
  12. Recherche NDL[JA] Minsyu-Bungaku . 日本民主主義文学会 編 「民主文学」
  13. Rechershe NDL[JA] Minna de katarou Kyōiku-kihonhou. 「みんなで語ろう教育基本法」
  14. Heiwa ni ikiru kenri[JA], traduction japonaise par Tadao Yamamoto et Takeshi Yamanoki (山ノ木竹志?) (Tokyo, 2008).

Voir aussi[modifier]

  • La Voix chantante du Japon
  • Parti communiste japonais
  • Hikaru Hayashi

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Japon Japon ET Communisme communisme : Ligue des étudiants marxistes du Japon, Chœur de JCP-fans, Ligue des communistes, comité de la zone de la capitale

Autres articles des thèmes Communisme communisme ET Musique musique : Chœur de JCP-fans

Autres articles des thèmes Japon ET Musique musique : Ayami Michelle, Sony Music, Orange Range (album), Akatsuki (album), Don't start now, All the Singles, Sushi Tabetai EP

Autres articles du thème Japon Japon : Panic Fancy, Renai, Mai Hanano, Kun Goto Soukuo Kyokujujutsu, Thread (album), Komyo-In, Locolotion

Autres articles du thème Communisme communisme : Parti des travailleurs communistes russes du parti communiste de l’union soviétique, Collectif Carré rouge, Chœur de JCP-fans, Le Travailleur (parti politique), Parti ouvrier indépendant démocratique, Fédération des cercles marxistes-léninistes de France, Unité et révolution

Autres articles du thème Musique musique : Sub Templum, Ethnik, Liste de groupes de musique portugais, Folestival, Dance on a Volcano Live, T-Palette Records 2nd Anniversary Mix ~Diggin' on You~, Universal Music Group

Cet Article wiki "Tadao Yamamoto" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.