Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Slash'EM

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Slash'EM
Développeur travail collectif

Date de sortie 1996
Genre Rogue-like
Mode de jeu un joueur
Plate-forme Linux, Mac OS, Dos, OS/2, Windows
Média téléchargement
Contrôle clavier

Slash'EM (pour Super Lots Added Stuff Hack - Extended Magic) est une variante de NetHack, un roguelike lui-même adapté de Hack, né en 1984.

Cette version ajoute de nombreux items, classes, niveaux et d'autres nouveautés. Certaines, comme le moine, la conduite (contraintes volontaires qu'adopte le joueur, comme ne pas manger) ou l'implémentation d'un Sokoban, ont été d'abord développées sur Slash'EM puis ont été ajoutées sur NetHack.

Un niveau particulièrement connu est the Guild of Disgruntled Adventurers (la Guilde des Aventuriers Contrariés), qui oppose le joueur à de faux personnages-joueurs (barbares, mages, etc). Jugeant que la fin de Nethack (Gehennom) était trop longue, les développeurs de Slash'EM l'ont raccourcie et ont ajouté un niveau spécial pour chaque démon majeur (Demogorgon, Yeenoghu, Dispater et Geryon).

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Jeu vidéo jeu vidéo ET Fantasy et fantastique Fantasy et fantastique : Sarevok, Haut Prophète du Regret

Autres articles du thème Jeu vidéo jeu vidéo : Nightmare House 2, Makoto Ikehara, RunUO, Gabriel Knight (personnage), Twikii, Kremling, Races d'EverQuest

Autres articles du thème Fantasy et fantastique Fantasy et fantastique : Specialist games, Kitty Lord, Haut Prophète du Regret, Raids of Nohosphere, Fanatic Magazine, Abhoth, Nain du Chaos

Cet Article wiki "Slash'EM" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.