Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Prix Hugues-Capet

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Prix Hugues-Capet
Image associée à la récompense
Hugues Capet

Description Prix récompensant un ouvrage écrit sur un roi de France, une reine de France, un prince capétien, l'un de leurs aïeuls, de leurs conjoints, de leurs descendants, ou sur l'un des grands serviteurs du royaume de France
Organisateur Association Unité capétienne
Pays Drapeau de la France France
Date de création 1994

Le prix Hugues-Capet est un prix littéraire français décerné chaque année depuis 1994.

L’association décernant le prix[modifier]

L’Association Unité capétienne a pour « vocation de rassembler toutes les personnes respectueuses de la tradition royale française désirant porter témoignage de respect et de sympathie à tous les princes de sang capétien[1] ».

Présentation[modifier]

Le secrétariat en est assuré par l’Association Unité capétienne. Le jury a été présidé, de 1994 jusqu’à son décès en 2003, par Isabelle d'Orléans et Bragance (1911 - 2003), comtesse de Paris. Le jury est depuis présidé par Béatrice de Bourbon-Siciles (née en 1950).

Le prix Hugues-Capet vise à récompenser un ouvrage écrit sur « un roi de France, une reine de France, un prince capétien, l'un de leurs aïeuls, de leurs conjoints, de leurs descendants, ou sur l'un des grands serviteurs du royaume ».

Les délibérations du jury, suivies d'un cocktail de presse et d'un dîner de gala, ont lieu à la fin du mois de novembre chez Gaston Lenôtre au Pavillon Élysée, à Paris. La remise du prix intervient deux mois plus tard, à la fin du mois de janvier, chez Pierre Cardin à la Résidence Maxim's.

Les membres du jury[modifier]

  • Béatrice de Bourbon-Siciles (présidente)
  • Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme
  • Charles-Philippe d’Orléans
  • Jacques-Henri Auclair (secrétaire général)
  • Ève Ruggiéri
  • Ève de Castro
  • Stéphane Bern
  • Jean Chalon
  • Jean-Christian Petitfils
  • Jean Sévillia
  • Philippe de Saint-Robert
  • Pierre Cardin
  • Guy Cochard

Lauréats[modifier]

Années 1990[modifier]

  • 1994 : François Bayrou, pour Henri IV (Flammarion)
    • Françoise Autrand, pour Charles V (Fayard)
    • Simone Bertière, pour Les Reines de France au temps des Valois, 2 tomes (Pygmalion)
    • Yves Bottineau, pour Les Bourbons d'Espagne (Fayard)
    • Emmanuel Bourassin, pour Charles IX : la France divisée par Dieu (Éditions In Fine)
    • Philippe Bully, pour Charles VII, le Roi des merveilles (Tallandier)
    • Jean-Paul Desprat, pour Les bâtards d'Henri IV : L'épopée des Vendôme (Perrin)
    • Micheline Dupuy, pour Henriette de France, reine d'Angleterre (Perrin)
    • Michel Le Moël, pour La Grande Mademoiselle (Éditions de Fallois)
    • Anne Martin-Fugier, pour La Vie quotidienne de Louis-Philippe et de sa famille 1830-1848 (Hachette Littérature)
  • 1995 : Jean-Christian Petitfils, pour Louis XIV (Perrin)
    • Guy Antonetti, pour Louis-Philippe (Fayard)
    • Emmanuel Bourassin, pour Louis XI : homme d'État, homme privé (Tallandier)
    • Peter Burke, pour Louis XIV : les stratégies de la gloire (Seuil)
    • Philippe Delorme, pour L'Affaire Louis XVII (Tallandier)
    • Pierrette Girault de Coursac, pour L'Éducation d'un Roi : Louis XVI (François-Xavier de Guibert)
    • Monique de Huertas, pour la Mère de Louis XVI : Marie-Josèphe de Saxe (Pygmalion)
    • Dominique Paoli, pour Sophie-Charlotte, duchesse d'Alençon (Racine)
    • Bernard Pujo, pour Le Grand Condé (Albin Michel)
    • Gérard Sivéry, pour Louis VIII le Lion (Fayard)
  • 1996 : Jean-François Chiappe, pour Louis XV (Perrin)
    • Jean-Pierre Babelon, pour La Légende d'Henri IV (Éditions J&D)
    • Simone Bertière, pour Les Reines de France au temps des Bourbons : les deux Régentes (Éditions de Fallois)
    • Michel-Bernard Cartron, pour Louis XIX, roi sans couronne (Communication & Tradition)
    • Jean Castarède, pour Henri IV, le roi vengé (France-Empire)
    • Jacqueline Duchêne, pour Henriette d'Angleterre (Fayard)
    • Madeleine Foisil, pour L'Enfant Louis XIII (Perrin)
    • Jacques Le Goff, pour Saint Louis (Gallimard)
    • Inès Nollier, pour Isabeau de Bavière : Reine de France (Éditions du Rocher)
    • Alain Vircondelet, pour La Princesse de Lamballe (Flammarion)
  • 1997 : Jean Sévillia, pour Zita : Impératrice courage (Perrin)
    • Stéphane Bern, pour Moi, Amélie, dernière reine de Portugal (Denoël)
    • Emmanuel Bourassin, pour François Ier (Tallandier)
    • Geneviève Chauvel, pour Le Don d'aimer, Marie Leczynska, reine de France (Pygmalion)
    • Claude Dufresne, pour Le Cœur de la Reine : l'impossible amour de Marie-Antoinette (Bartillat)
    • Edmond Dupland, pour Marie-Caroline, duchesse de Berry (France-Empire)
    • Dominique Paladilhe, pour La Reine Jeanne, comtesse de Provence (Perrin)
    • Anne Puaux, pour La Huguenote : Renée de France (Hermann)
    • Béatrix Saule, pour Versailles triomphant, une journée de Louis XIV (Flammarion)
    • Jean-Pierre Soisson, pour Charles le Téméraire (Grasset)
  • 1998 : Simone Bertière, pour Les Reines de France au temps des Bourbons : les Femmes du Roi-Soleil (Éditions de Fallois)
    • Martial Debriffe, pour Madame Élisabeth : la princesse martyre (Le Sémaphore)
    • Jacques Heers, pour De Saint Louis à Louis XI : forger la France (Bartillat)
    • Gilles Henry, pour Louis XIII le Juste (France-Empire)
    • Françoise Kermina, pour Jeanne d'Albret : la mère passionnée d'Henri IV (Perrin)
    • Dominique Lambert de la Douasnerie, pour Le Drapeau blanc en exil (Guénégaud)
    • Jack Lang, pour François Ier ou le rêve italien (Perrin)
    • Philippe de Montjouvent, pour Le Comte de Paris et sa descendance (Éditions du Chaney)
    • Marie-Magdeleine del Perugia, pour Madame Louise de France (Communication & Tradition)
    • Pierre Tucoo-Chala, pour Catherine de Bourbon : une calviniste exemplaire (Atlantica)
  • 1999 : Jean-Luc Gourdin, pour La Duchesse du Maine (Pygmalion)
    • Emmanuel Bourassin, pour Charles d'Orléans : prince des poètes (Éditions du Rocher)
    • Christian Bouyer, pour Gaston d'Orléans : séducteur, frondeur et mécène, 1608-1660 (Albin Michel)
    • Michel-Bernard Cartron, pour Marie-Thèrèse, duchesse d'Angoulême (Communication & Tradition)
    • Marie-Véronique Clin, pour Isabeau de Bavière : la reine calomniée (Perrin)
    • Ivan Cloulas, pour Catherine de Médicis : la passion du pouvoir, 1519-1588 (Tallandier)
    • Philippe Delorme, pour Marie de Médicis (Pygmalion)
    • Yves Griffon, pour Charles X : roi méconnu (Éditions du Chaney)
    • Sabine Melchior-Bonnet, pour Catherine de Bourbon : l'insoumise (Éditions Nil)
    • Reynald Seycher et Yves Murat, pour Un prince méconnu : le dauphin Louis-Joseph, fils aîné de Louis XVI (Éditions R.S.E.)

Années 2000[modifier]

  • 2000 : Aimé Richardt, pour Le Soleil du Grand Siècle (Tallandier)
    • Jean-Noël Brégeon, pour Le Connétable de Bourbon (Librairie académique Perrin)
    • Michel de Decker, pour Louis XIV : le bon plaisur du roi (Belfond)
    • Jean-Michel Delacomptée, pour le Roi miniature (Gallimard)
    • Philippe Delorme, pour Marie-Antoinette (Pygmalion)
    • Laurence Catinot-Crost, pour Amélie de Portugal, reine de France (Atlantica)
    • Paul et Pierrette Girault de Coursac, pour Provence et Artois, les deux frères de Louis XVI (François-Xavier de Guibert)
    • Sylvie Le Clech, pour François Ier, le roi-chevalier (Tallandier)
    • Dominique Paoli, pour Henriette, duchesse de Vendôme (Racine)
    • Alexis Philonenko, pour La Mort de Louis XVI (Bartillat)
  • 2001 : Jean Favier, pour Louis XI (Fayard)
    • Jean-Paul Bertaud, pour Le Duc d’Enghien (Fayard)
    • Philippe Delorme, pour Aliénor d’Aquitaine : épouse de Louis VII, mère de Richard Cœur de Lion (Pygmalion)
    • Hortense Dufour, pour Marie-Antoinette : la mal-aimée (Flammarion)
    • Monique de Huertas, pour La Duchesse de Berry : l'aventureuse mère du dernier roi de France (Pygmalion)
    • Didier Le Fur, pour Louis XII : un autre César (Perrin)
    • Maurice Lever, pour Louis XV : libertin malgré lui (Payot)
    • Claude Pasteur, pour La Princesse Palatine (Tallandier)
    • Jean-François Solnon, pour Henri III (Perrin)
    • Dominique Zachary, pour Marie-Antoinette : la fuite en Belgique (Racine)
  • 2002 : Sabine Melchior-Bonnet, pour Louis et Marie-Adélaïde de Bourgogne (Robert Laffont)
    • Florence de Baudus, pour Le Sang du prince (Éditions du Rocher)
    • Bernard Berdou d'Aas, pour Jeanne III d'Albret (Atlantica)
    • Michel-Bernard Cartron, pour Louis XVIII (SICRE)
    • Philippe Delorme, pour Blanche de Castille (Pygmalion)
    • Patrick Germain, pour Charles et Zita (France Europe)
    • Ivan Gobry, pour Louis VII, père de Philippe II Auguste (Pygmalion)
    • Évelyne Lever, pour Marie-Antoinette, journal d'une reine (Éditions Robert Laffont)
    • Ernest Sanger, pour Isabelle de Bourbon-Parme (Racine)
    • Xavier Walter, pour Henri, comte de Paris (François-Xavier de Guibert)
  • 2003 : Jean de Viguerie, pour Louis XVI, le Roi bienfaisant (Éditions du Rocher)
    • Stéphane Bern, pour Diane de France, la princesse rebelle (Flammarion)
    • Christian Bouyer, pour Le Duc d'Orléans, frère de Louis XIV (Pygmalion)
    • Jean Cluzel, pour Anne de France, fille de Louis XI (Fayard)
    • Denis Crouzet, pour Charles de Bourbon, connétable de France (Fayard)
    • Jacqueline Dauxois, pour Anne de Kiev, reine de France (Presses de la Renaissance)
    • Philippe Delorme, pour Isabeau de Bavière (Pygmalion)
    • Ivan Gobry, pour Louis VI, père de Louis VII (Pygmalion)
    • Jean-Pierre Soisson, pour Marguerite, princesse de Bourgogne (Grasset)
    • Gérard Sivéry, pour Philippe III le Hardi (Fayard)
  • 2004 : Jean-Pierre Thomas, pour Le Régent et le cardinal Dubois (Payot)
  • 2005 : Christian Bouyer, pour La Princesse Palatine (Pygmalion)
  • 2006 : Éric Woerth, pour Le Duc d'Aumale (Éditions l'Archipel)
  • 2007 : Max Gallo, pour sa biographie de Louis XIV (I. Le Roi-Soleil ; II. L'Hiver du grand roi) (XO).
  • 2008 : Gérard de Senneville[2], pour son livre Yolande d'Aragon, la reine qui a gagné la guerre de Cent Ans (Paris, Perrin)
  • 2009 : Philippe Alexandre et Béatrice de l’Aulnoit pour Pour mon fils, pour mon roi : la reine Anne, mère de Louis XIV.

Années 2010[modifier]

  • 2010 : Arnaud Teyssier pour Louis-Philippe : le dernier roi des Français (Perrin)
    • Marylène Vincent, pour Henri IV et les femmes. de l'amour à la mort (Sud ouest)
    • Gonzague Saint Bris, pour Henri IV et la France réconciliée (Télémaque)
    • Jean-Marie Constant, pour Henri IV, roi d'aventure (Perrin)
    • François d'Aubert, pour Colbert. La vertu usurpée (Perrin)
    • Anne Muratori Philip, pour Marie Leszczynska (Pygmalion)
    • Hortense Dufour, pour Margot, la reine rebelle (Flammarion)
    • Laure Hillerin, pour La duchesse de Berry (Flammarion)
    • Philippe Delorme, pour Henri IV les réalités d'un mythe (l'Archipel)
    • Jean de Viguerie, pour Le sacrifice du soir (Cerf Histoire)
    • Arnaud Teyssier, pour Louis-Philippe, le dernier roi des Français (Perrin)
  • 2011 : Suzanne Varga pour Philippe V, roi d'Espagne (Pygmalion)
  • 2012 : Yves Combeau pour Louis XV, l'inconnu bien-aimé (Belin).
  • 2013 : Patricia Bouchenot-Déchin pour André Le Nôtre (Fayard)

Notes et références[modifier]

  1. Site de l’association
  2. Mari de Françoise Chandernagor, écrivain.

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Récompenses et distinctions récompenses et distinctions ET Littérature littérature : Prix Wartburg de Littérature, Provéditeur du Collège de 'Pataphysique, Prix littéraire des jeunes Européens, Prix Lucien-Febvre, Prix du roman gay, Prix littéraire Culture-Gastronomie, Pablo

Autres articles du thème Récompenses et distinctions récompenses et distinctions : NRJ Music Award du titre le plus téléchargé de l'année, Prix Mylius Bernocchi de l'Académie Brera, Prix Acier, Miss Supranational, Miss Élégance France, Miss Princess of the World, Gold Prix de la TNT

Autres articles du thème Littérature littérature : Othoniel (livre), Hanna Marin, Prix Elizabeth Mrazik-Cleaver, Ernst Ellert, Les Cryptides, Un mathématicien aux prises avec le siècle, Marit Brugman


Cet Article wiki "Prix Hugues-Capet" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Prix Hugues-Capet.