Pascale Camus-Walter

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Pascale Camus-Walter, née à Haguenau en 1955, est une historienne de l'art et plasticienne française.

Biographie[modifier]

Formation[modifier]

Pascale Camus-Walter, issue d'une famille originaire de Bischwiller fait des études d'art à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg. Elle fréquente l'atelier de Claude Lapointe[1]. Elle obtient un DEA consacré aux analyses plastiques de Malevitch en 1991[2], puis soutient en 1998 une thèse de doctorat, « Malevitch, le musée et la révolution », sous la direction d'Albert Châtelet[3].

Activités professionnelles et artistiques[modifier]

Elle travaille à la production numérique d'Arte[1], tout en ayant des activités d'aquarelliste, de calligraphe et de photographe[1]. Elle a notamment exposé à la place des Arts de Montréal[1]. Elle s'intéresse aux actions artistiques sur internet, ce qui l'amène à créer un site intitulé ArtKfee[4]. Elle crée une œuvre de « poezo-paintings » à l'église Saint-Paul de Strasbourg[1], puis, en 2009, elle réalise une installation intitulée « Calvin et les reliques », en lien avec le cinquième centenaire de la naissance de Jean Calvin, à la médiathèque protestante de Strasbourg [1]. En 2011-2012, elle collabore à un projet sur le Cantique des cantiques dans l'institution alsacienne du Liebfrauenberg[1].

Membre de l'International Baby Food Action Network (en), elle a présidé Action pour l'allaitement[Quand ?],[5]. Elle a participé à l'initiative Hôpitaux amis des bébés, lancée par l'Unicef et l'Organisation mondiale de la Santé[5]. Elle est « ministre du Temps perdu » de Ladonia, une micronation[6].

Ouvrages[modifier]

  • Si j'allaite, Mont-Royal, Le Rond-Point, , 128 p. (ISBN 978-2-89411-002-7).
  • Guide de l'allaitement et du sevrage (préf. Jean Messer et Aldo Naouri), Paris, Syros, , 190 p. (ISBN 2-84146-160-2) — réimprimé en 2005.
  • Alsace, Aix-en-Provence, Edisud, coll. « Almanach des régions », , 160 p. (ISBN 978-2-7449-0212-3).

Références[modifier]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 François 2015.
  2. DEA, Université de Strasbourg 2, notice (SUDOC).
  3. Notice theses.fr de la thèse.
  4. « Cyber-culture ArtKfee : on y sert de l'art moderne bien serré (photo) », sur lorientlejour.com, .
  5. 5,0 et 5,1 « Maternité et philosophie des Lumières », sur lemonde.fr, .
  6. « Ladonia Cabinet Ministers and Ministries », sur ladonia.org.

Annexes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Philippe François, « Camus-Walter Pascale », dans Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours : A-C, t. I, Paris, Les Éditions de Paris-Max Chaleil, (ISBN 978-2-84621-190-1), p. 559.

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème histoire de l'art histoire de l'art : Nout Lequen, Jean Feray, Karim Noureldin, Cercle historique du Ternois, Virginie Cadot, Schématisme, Nadine Nieszawer

Autres articles du thème Strasbourg Strasbourg : Gabriel Eckert, Cardo (université de Strasbourg), Femmes de foot, Prix du patrimoine Nathan Katz, Alliance européenne des villes et des régions pour l'inclusion des Roms, Bâtiments Osmose


Cet Article wiki "Pascale Camus-Walter" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Pascale Camus-Walter.