Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Oswald Perrelle

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Oswald Perrelle, né le à Paris, et mort le à Saint-Raphaël, est un peintre français.

Biographie[modifier]

Né le à Paris, fils unique d'un père comptable, et d'une mère couturière à Montmartre, il est élevé par sa tante Aurélie, compagne du peintre illustrateur Osvaldo Tofani, d'où son goût précoce pour l'art. Il étudie la sculpture à l'école Bernard Palissy et aux Beaux-Arts de Paris avec son ami Pierre Bouret. Il travaille comme sculpteur ornemaniste pour des façades d'immeubles puis, à l'âge requis, il part comme volontaire pour la Première Guerre mondiale. Il est blessé à Verdun et envoyé en Bretagne, à Morlaix, où il fait la connaissance de sa future épouse. Après la guerre, il n'y a plus de travail comme sculpteur et il entre aux Chemins de fer. Il essaie de reprendre la sculpture, mais son ami Pierre Bouret lui conseille de se diriger vers la peinture. Sa peinture l'aide financièrement pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ayant gravi les échelons, il intègre la direction de la SNCF et avec quelques collègues également peintres. Il crée un petit atelier de peinture avec Jean Legros comme professeur (ce qui lui a valu la médaille des Arts et Lettres).

D'abord peintre figuratif, Legros lui fait découvrir le cubisme et Oswald Perrelle subit l'influence de peintres comme d'Estève, Bazaine, Mannessier ou Lhote.

Beaucoup de ses paysages sont inspirés par la Bretagne (Camaret, pointe du Toulinguet, Kerity), les Pyrenées orientales (Port vendres, Port bou, Collioure), la Provence (Biot, Bandol, Aix-en-Provence), les Baléares (Puerto de Pollensa), suivant ses recherche de nouvelles lumières. Il travaille en mélangeant la peinture à l'huile et le pastel.

Il expose au Salon d'hiver de 1947 à environ 1950, principalement des vues du Finistère, d'Albertville, des fleurs et un nu. Il est alors domicilié au no 1 rue Voltaire à Brétigny-sur-Orge.

Il meurt à la maison de la Légion d'honneur de Saint-Raphaël le 10 décembre 1992.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Peinture peinture ET France France : Philippe Boisnard, Thierry Hellouin de Ménibus, Daniel Capparelli, Mathieu Arbez Hermoso, Luc Lapraye, André Bageu, Stéphane Trois Carrés

Autres articles du thème Peinture peinture : Ryaba la Poule, Jean-Yves Guindon, Véronique Besançon, Thierry Hellouin de Ménibus, Jérôme Sorolla, Félix Girard, Yvan Gallé

Autres articles du thème France France : Dangereux Désirs, Ascendance d'Henri Ier de France sur trois degrés, Didier Argueil, Kayden Boche, Miss Deaf France et Mister Deaf France, Metapat, Roger Vène

Cet Article wiki "Oswald Perrelle" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !