Nordpresse

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher


Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Adresse http://www.nordpresse.be
Slogan "Toute l'actualité"
Type de site Information parodique
Langue Français
Rédacteur en chef Vincent Flibustier
Lancement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Classement Alexa 49 946 (Global, 12/2016)

Nordpresse (par opposition à Sudpresse) est un site d'information parodique belge. Souvent comparé au Gorafi, Nordpresse a bénéficié de sa relative méconnaissance de la part du grand public français pour induire en erreur notamment Christine Boutin[1].

La proximité de son nom avec celui de Sudpresse occasionne souvent des accrochages entre les deux parties, au point de nécessiter la tenue d'un procès « Nordpresse contre Sudpresse »[2].

Sa ligne éditoriale reprend les grandes lignes de l'actualité, qu'il s'agisse de politique belge[3], française[4] ou mondiale[5].

Histoire[modifier]

Le site est fondé en par Vincent Flibustier avec la volonté de parodier les journaux publiant uniquement des faits divers et « une certaine presse qui ne se gêne pas pour faire des articles vraiment bas de plafond »[6].

Selon Jean-Jacques Jespers, professeur de déontologie de l'information à l'ULB, Nordpresse est « un contre-exemple » car il mélange vrais et faux articles[6].

En mai 2016, Nordpresse, alors peu connu sur la scène médiatique française acquiert de la notoriété grâce à Christine Boutin. Cette dernière décide, en réaction à un article parodique qui déclarait que Christine Boutin avait déclaré « que les enfants victimes d'attouchements par des prêtres devaient eux aussi être punis » de porter plainte pour diffamation et juge opportun de démentir l'information de manière véhémente. Cette information est relayée par plusieurs médias belges et français, contribuant à l'augmentation de la popularité de Nordpresse.[7]

En 2016, Sudpresse engage un procès contre Nordpresse après que ce dernier a révélé où habitait un journaliste de Sudpresse, en réaction à un article de ce dernier annonçant que le père d'un des kamikazes du Bataclan tenait un magasin à Liège puis que Nordpresse a révélé la ville de résidence d'un autre journaliste après que Sudpresse a publié une carte des musulmans de Belgique[8],[9].

Notes et références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Désencyclopédie
  • Le Gorafi

Lien externe[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Presse écrite presse écrite ET Internet Internet : Profession Spectacle, Groupe BLE Lorraine, NordMag, Le vent se lève (magazine), News d'Anciennes, Steampunk Magazine, Montpelyeah

Autres articles des thèmes Internet Internet ET Humour humour : Youhumour, Technophobe, Mina Habchi, La Théorie des balls, Scred TV, Le Hater, Gaelle Garcia Diaz

Autres articles des thèmes presse écrite ET Humour humour : Philippe Tastet

Autres articles du thème Presse écrite presse écrite : La Canarde sauvage, Christianitas, Philippe Aimar, Microfiches, L'Azenda, Yann Mens, Atlas Magazine

Autres articles du thème Internet Internet : George Horton (vidéaste), Free Digital Money, Ninon Vacheresse, Tirage gagnant, Bulle d'encre, Sur la Toile (site web), POTATI

Autres articles du thème Humour humour : Mardi en famille, Le Discours de la méthode (sketch), CQFD ! Ce qu'il fallait détourner, Principauté d'Aigues-Mortes, Mina Habchi, Karadoc (Kaamelott), 4 jeunes, 1 voiture

Cet Article wiki "Nordpresse" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.