Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Article soupçonné de non-pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Muammer Yilmaz

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Muammer Yilmaz est un aventurier-réalisateur, né en Alsace en 1976. Il est principalement connu pour son tour du monde en 80 jours sans argent, avec Milan Bihlmann. Auteur et conférencier, il parcourt le monde et son rêve est d'avoir un impact positif sur le monde.

Biographie[modifier]

Muammer Yilmaz est né à Colmar, en 1976. A 17 ans, il rêve d’un voyage aux Etats-Unis avec son lycée. Bien qu’il n’ait pas d’argent, il ose y croire. Il multiplie les petits boulots pour financer son voyage et réalise son rêve. Fier de lui, son père lui offre sa première caméra qui ne le quitte plus. Depuis, le monde entier lui semble accessible et il encourage tous ceux qu’il rencontre à réaliser leurs rêves.

A l’université de Strasbourg, ses études de cinéma et d’anthropologie le conduisent à faire de sa passion son métier. Il devient photographe et réalisateur indépendant. Ses études sont aussi une période où il découvre son goût pour le voyage et les rencontres : ses amis à l’étranger sont l’occasion de découvrir de nombreuses villes en immersion chez l’habitant. Il s’engage également dans des projets associatifs où il met sa passion pour la réalisation et le montage au service des autres. En 2000, il fonde à Strasbourg TVCampus, une association d’étudiants passionnés d’audiovisuel, dans laquelle il est journaliste et formateur. Cinq ans plus tard, il lance le Marathon-Vidéo 48h à Strasbourg. Le défi : réaliser un film de fiction en 2 jours (scénario, tournage, montage et diffusion).

En 2012, il part avec Philippe Frey, ethnologue et aventurier, à la rencontre des peuples de la vallée de l’Omo, en 'Ethiopie. Ils réalisent ensemble un documentaire et une exposition photographique. L’année suivante, il se joint à une caravane  de nomades Toubous, rencontrés au Sahara et réalise un second documentaire.

Lors d’un couchsurfing à Berlin, il se lie d’amitié avec Milan Bihlmann. Tous deux partagent une même vision du monde et du voyage. De leurs échanges naît un projet  audacieux : réaliser un tour du monde en 80 jours, sans un sou en poche. Transformés par cette riche expérience, ils en puisent l’énergie et les idées pour lancer des initiatives en faveur d’un monde plus solidaire. Aventures, voyages et missions humanitaires se succèdent : aider les enfants à Haïti, tour de France en 2CV sans argent, participation à des initiatives locales ou rêves individuels en Afrique, défi 0 ZDF à Strasbourg…

Pour partager son optimisme et ses expériences, il anime de nombreuses conférences dans le monde entier et publie un livre qui relate leur voyage.  Le festival Rêve d’Aventures, qu’il a fondé en juin 2016 à Strasbourg, réunit des aventuriers qui présentent leur film à des spectateurs de tous horizons.

Style d'aventure[modifier]

Pour être plus ouverts à la rencontre, Muammer et Milan partent sans rien prévoir, ni organiser. Ils se laissent surprendre par la route et tissent des liens avec chaque personne qu’ils croisent. Tous les moyens sont bons pour susciter la rencontre : autostop, nuit chez l’habitant, spectacles de rue, services rendus… Leur dynamisme et leur optimiste sont contagieux. Ils découvrent à quel point chaque personne est formidable et témoignent qu’il y a des gens biens partout.

Leurs talents exceptionnels en jonglage, diabolo et tours de magie suscitent la curiosité et invitent au dialogue. Ils offrent aussi leurs spectacles pour exprimer leur gratitude pour toute la bienveillance qu’ils reçoivent.

En rupture avec le stéréotype du routard, ils soignent leur apparence et font de l’autostop en chemise blanche et nœud papillon. Ce décalage intrigue et questionne, multipliant les occasions d’échange. Professionnels de l’aventure, leur sac à dos est celui d’un globe-trotter branché : tablette, smartphone et caméra permettent à des milliers de gens de suivre leur aventure au jour le jour.

Optimistic Traveler[1][modifier]

Muammer et Milan ont fondé l’association Optimistic Traveler pour soutenir leurs actions dans le monde, lever des fonds et diffuser leurs valeurs : la générosité et la solidarité sont universelles.

Tour du monde en 80 jours sans argent[modifier]

Inspirés par l’aventure de Phileas Fogg, le héros du Tour du monde en quatre-vingts jours  de Jules Verne, Muammer et Milan imaginent ensemble de relever le même défi. Pour compliquer le challenge et prouver que les gens sont partout bienveillants, ils décident de partir sans argent. Partis en autostop de Paris, le 9 septembre 2014, ils traversent 19 pays , dans quatre continents avant de revenir à Paris 80 jours plus tard. Ce voyage est l’occasion de briser les stéréotypes de leurs followers : l’idée que le voyage est dangereux, qu’il faut se méfier des inconnus, que rien n’est possible sans argent, que les autostoppeurs sont tous des marginaux.

N’ayant volontairement  pas planifié les étapes de leur périple, l’imprévu les suit tout au long du voyage. Ils se trouvent confrontés à des obstacles comme un problème de visa en Iran et des difficultés avec la police pakistanaise.

Leurs rencontres confirment leur foi en l’être humain. Partis sans argent, ils n’ont manqué de rien et n’ont jamais dormi dehors. Leur présence réveille la solidarité. On va même jusqu’à leur payer un billet d’avion pour les Etats-Unis où un multimillionnaire les héberge pour trois jours.

Attentifs à donner en retour, ils mettent leur talent à profit : tours de magie, jonglage, diabolo. Des liens se tissent. Au fil des jours s’affinent les valeurs et les raisons d’être de l’association Optimistic Traveler. Leur défi relevé, Milan et Muammer racontent leur voyage dans le livre : Le Tour du monde en 80 jours, sans un centime.

Tour de France en 2CV, sans argent[modifier]

Ayant beaucoup reçu de leur tour du monde, Muammer et Milan se lancent dans un tour de France en 2CV pour donner à leur tour. Nouvel objectif : une bonne action par jour. Partis quinze jours en septembre 2015, ils découvrent que même sans argent, ils peuvent faire du bien autour d’eux et contribuer à un monde plus solidaire.

I Have a Dream : Africa[modifier]

Les bénéfices du livre Le Tour du monde en 80 jours, sans un centimes donnent à Muammer et Milan les moyens financiers pour soutenir des actions humanitaires. Ils partent cette fois-ci en Afrique avec un objectif concret : réaliser les rêves des personnes qu’ils rencontrent. De l’Afrique du Sud à l’Éthiopie, ils contribuent au développement d’initiatives locales : plantation d’arbres en Afrique du Sud, réalisation de vidéos pour promouvoir des associations, financement de l’installation d’une citerne dans un bidonville, etc. Au cours de ces missions, ils s’intéressent aux rêves personnels des gens qu’ils rencontrent et s’engagent à les réaliser : offrir des billets d’avions pour la France à des enfants des bidonvilles, réparer le toit de la maison d’une dame âgée. Muammer et Milan partage cette aventure dans un film documentaire de 80 minute I Have a Dream : Africa.

Festival Rêve d'aventures[modifier]

En 2016, Muammer fonde le Festival Rêve d’aventures, à Strasbourg. En partenariat avec le cinéma Vox, des aventuriers présentent leur aventure par des films et des récits. Faire rêver et rendre accessible à tous l’aventure, telle est la mission que se donne ce festival. La prochaine édition a lieu le 1er avril 2017 à Strasbourg.

Œuvres[modifier]

Films documentaires[modifier]

  • 2012 : Noce normande de Valogne
  • 2013 : La Caravane noire (co-réalisé avec Philippe Frey)
  • 2014 : Les Peuples de l'Omo (co-réalisé avec Philippe Frey)
  • 2017 : I Have a Dream : Africa (co-réalisé avec Milan Bihlmann)
  • 2017 : Le Tour du monde en 80 jours sans un sou (co-réalisé avec Sébastien Oberlé)

Courts métrages[modifier]

  • 2011 : Double emploi
  • 2011 : Strasbourg evacuated
  • 2011 : Coûte que coûte
  • 2012 : Riverside Lovers
  • 2012 : Encorr
  • 2013 : Yes, I can
  • 2013 : Kizimin damlalari
  • 2013 : Bad Luck in New York
  • 2014 : Charlie en Alsace
  • 2015 : Sans cible
  • 2017 : Au nom de la rose

Livre[modifier]

  • Le Tour du monde en 80 jours sans un centime, édition Michel Lafon, mai 2015[2]. Réédition Pocket, 2017.

Liens externes[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. Invité Pokaa, « Muammer Yilmaz, le voyageur strasbourgeois qui offre du rêve et de l’optimisme », Pokaa,‎ (lire en ligne, consulté le 31 juillet 2017)
  2. Gaëlle Noémie Jan, Le tour du monde en 80 jours sans un centime, Michel Lafon, , 265 p. (ISBN 978-2-7499-2615-5)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Réalisation audiovisuelle réalisation audiovisuelle : Christian Souilhol, Karl Lemieux, Ève Martin, Hubert Taczanowski, Maria Castillejo Carmen, Danielle Guirguis, Emmanuel Saada

Autres articles du thème Exploration exploration : Éric Lobo, Miguel de Vale de Prazeres, Olivier Racine, Ang Phula Sherpa, Pierre-Larry Petrone, Jean-Gabriel Chelala

Cet Article wiki "Muammer Yilmaz" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !