Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Max-Henri Boulois

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Max-Henri Boulois est un journaliste, cinéaste et écrivain français né à la Martinique. Depuis ses débuts de journaliste en 1961 à l’Aurore, à l’Équipe puis à l’ORTF, l’ancien petit prodige de l’athlétisme français a abordé autant de secteurs qu’il a utilisé de déclinaisons de son patronyme.

Max-Henri Boulois est aussi Max B dans la musique (aucun rapport avec le rappeur). Dans les années 70, Max B s'exile en Espagne où il compose et interprète un succès mondial "Bananaticoco" et plusieurs albums qui entrent dans les charts.

Max-Henri Boulois est aussi Max H Boulois lorsqu'il produit et réalise des programmes pour la télévision et des films. En 1974 il tourne "Super Bwana au Zaire", un Tarzan comique. Ce film est un échec cuisant. Il rebondit en 1978 aux États-Unis avec Big Game (Chasse aux noirs)[1], distribué dans une cinquantaine de pays et primé au festival international du film de Moscou. Puis il réalise "Black Jack"[2] avec Peter Cushing et Claudine Auger. En 1981, Max H Boulois produit, réalise et incarne "Othello"[3] avec Tony Curtis dans le rôle de Lago.

De 1980 à 1990 Max-Henri Boulois est conseiller en communication et responsable audiovisuel pour des groupes tels qu'Accor-Croix-Catelan ou le Racing Club de France. De 1995 à 2004, consultant en image et stratégie politique.

Chargé de mission de l’UNESCO, Pour fêter le Cinquantenaire de l'UNESCO il conçoit, présente et met en scène Code Jubile, 24 heures de manifestations, non-stop, diffusées dans 168 pays à travers 280 télévisions avec une estimation de plus de 2 milliards de téléspectateurs. Pour cet évènement, il a réuni à Paris : David Douillet, Anton Geesink, Didier Six, Venuste Niyongabo, Alberto Tomba, Alexandre Popov, Sergey Bubka, Hassiba Boulmerka, Nouredine Morcelli, Linford Christie, Ari Vatanen, Just Fontaine, Platini, Prost, Henri Leconte, Beatrice Hess, Tomba, Di Sefano, Michel Jazy, Alain Mimoun, Emile Zatopek, ... en tout 166 médailles d'or olympiques et champions du monde. Grand gala avec : Placido Domingo, Nina Corti, Montserrat Caballe, Barbara Hendrix, Marc Cerrone, Yehudi Menuhin, I Muvrini, Khaled, ... et 50 stars mondiales.

Max-Henri Boulois revient à l’écriture dans les années 1980 et publie "Le Temps des Balances", Neg’ Marron en 1980 suivi de nombreux autres, dont Tous pourris… Tous dopés… en 2001, un pavé dans la mare du dopage et de la corruption, ou Intégrisme, guerre incivile, ouvrage prémonitoire qui lui vaut le surnom d’Oracle.

En 2011, il reprend la parole journalistique sur son blog qu’il qualifie d’« antidote aux rumeurs, aux idées reçues et à la pensée unique ».

Vie privée[modifier]

Peu d'information, on notera. Divorce du mannequin français "Nicky" Tranier il èpouse l'actrice espagnole, Susy Boulois qui a partagé toute sa carrière artistique, musique, cinéma. etc.

Le Bal des cocus[modifier]

En juin 2011, Max-Henri Boulois publie son dernier livre Le Bal des Cocus[4]. Il y décode quelques-uns des événements qui de la fin de l’Algérie française au printemps arabe ont marqué la France et le monde. Loin du « politiquement correct », un autre éclairage sur l’exode d’Algérie, les diamants de Bokassa ou encore l’affaire Bettencourt, la Françafrique et le miroir aux alouettes de la liberté au Moyen-Orient avec les Ben Ali, Moubarak, Kadhafi, Gbagbo et Ben Laden, un homme à la mer…

Œuvres[modifier]

  • Neg Marron, 1980
  • Le Temps des balances, 2000
  • Les Derniers de la classe, 2000
  • Tous pourris… tous dopés, 2001
  • On aurait pu éviter cela, Cdt Massoud, 2002
  • Paternotte... ici-bas, 2003-2004
  • France : Adjugée... vendue, 2003-2004
  • Intégrisme: guerre incivile, 2005
  • Le Bal des cocus, 2011

Notes et références[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Cinéma cinéma ET Médias médias : The Picture Factory, Institut citoyen du cinéma

Autres articles des thèmes cinéma ET Littérature française ou francophone littérature française : Jérôme Fansten

Autres articles du thème Cinéma cinéma : Ali Fazal, Anna Bondareva, Selena Du, 2017 au cinéma, Bande originale, Nos vies, Martijn Heijne

Autres articles du thème Médias médias : Prix Noureddine Zaza, Ephemera (revue), Weekly, Vicky Bogaert, Grégoire Martinez, Nidhya Paliakara, Petites Observations Automobiles

Autres articles du thème Littérature française ou francophone littérature française : La Dame du Palatin, Par la main dans les enfers, Patrick Ledrappier, FP Mény, Ivy Writers Paris, Maryssa Rachel, Lona

Cet Article wiki "Max-Henri Boulois" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !