Welcome to EverybodyWiki 😃 ! Nuvola apps kgpg.png Log in or ➕👤 create an account to improve, watchlist or create an article like a 🏭 company page or a 👨👩 bio (yours ?)...

Louis Caprioli

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Page d'aide sur l'homonymie Pour le village italien, voir Caprioli.

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Louis Caprioli est un haut fonctionnaire français, inspecteur général honoraire de police, qui fut le responsable de la lutte anti-terroriste et le sous-directeur de la DST de 1998 à 2004.

Biographie[modifier]

Il a été, de 1998 à 2004, le sous-directeur chargé de la lutte contre le terrorisme à la Direction de la surveillance du territoire, plus connue sous le nom de DST (devenue aujourd'hui DCRI)[1]. Ayant servi son pays durant trente-deux années[2], il est Inspecteur général de de la Police nationale à titre honoraire.

Spécialiste des réseaux islamistes en Afrique du Nord et en Europe[3], il est depuis mai 2004, conseiller spécial chez GEOS[4], société de sécurité privée, leader européen de la gestion et de la prévention des risques.

En 2007, il apparaît, dans son propre rôle, dans le film documentaire-interview l'Avocat de la terreur[5] portant sur l'avocat Jacques Vergès et réalisé par Barbet Schroeder[6].

Notes et références[modifier]

  1. Clément Parrot, Qui sont les "experts en terrorisme" qui squattent les médias après un attentat ? - Louis Caprioli, francetvinfo.fr, 4 avril 2016
  2. Michel-Henry Bouchet et Alice Guilhon le Fraper du Hellen, Intelligence économique et gestion des risques, p.191, Pearson Education France, 2007
  3. Christophe Boisbouvier, Louis Caprioli , jeuneafrique.com, 1 octobre 2007
  4. Roger Faligot, Jean Guisnel, Rémi Kauffer, Histoire politique des services secrets français: De la Seconde Guerre mondiale à nos jours, La découverte, 2013
  5. Ce film a été sélectionné dans la catégorie Un certain regard du 60e festival international du Film de Cannes 2007 et a remporté le César 2008 du meilleur documentaire
  6. [PDF] Dossier de presse du film de Barbet Schroeder : l'avocat de la terreur (P.6 : Louis Caprioli) sur festival-cannes.fr (2007)

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • (en) Louis Caprioli sur l’Internet Movie Database
  • Louis Caprioli sur AllocinéErreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Renseignement renseignement : Personnages secondaires dans 24 heures chrono, Luis M. González-Mata, Percy Alleline, Anatoli Tchepiga, Comité XX, Pie XII et la Résistance allemande, Les Hommes en blanc (Danny Fantôme)

Autres articles du thème France France : Éditions Jouvence, Pierre Angel (psychiatre), Théophile Kouamouo, Pierre-Michel Sivadier, Gabriel Szeles, Syndicat des industriels de matériels audiovisuels électroniques, Joseph Pleyber

Cet Article wiki "Louis Caprioli" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.