Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Le Zoo

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu Le Zoo est une salle qui a pour but de promouvoir les musiques électroniques. Ce lieu fait partie du centre culturel alternatif et autogéré L’Usine à Genève en Suisse.

Description[modifier]

La salle, reconversion du Débido qui ferme ses portes en 1999, se situe dans le quartier de la Jonction à Genève (Suisse) sur les berges du Rhône. Il est abrité par une ancienne usine de dégrossissage d’or datant de 1850, bâtiment aujourd’hui classé car ce fut le premier bâtiment en béton armé de Genève. Le lieu se distingue par son côté industriel et ses larges dimensions. Seule la moitié du 1er étage est utilisé par le Zoo, le reste se divise avec le bar la Makhno, le cinéma Spoutnik ainsi qu’une salle de répétition.

 Activités[modifier]

Le Zoo est avant tout un lieu dédié aux musiques électroniques, mais c’est aussi une salle pionnière concernant l’art du Vjing en Suisse. Les protagonistes on sut se démarquer dans cet art visuel qui associe manipulation de l’image, scénographie et mapping structurel. En effet chaque semaine une équipe technique créée et installe une nouvelle installation, qui servira aux artistes lors des week-ends d’exploitation.

Le Zoo est fort de nombreuses collaborations avec des festivals comme Electron, qui a lieu à Pâques, le Mapping Festival, au mois de mai, et plus récemment le Dubquake Festival, au mois d’avril. Des collaborations sont aussi faite avec des collectifs locaux.

Avec plus de 100 soirées par saison le lieu a vu passer de nombreux DJs et artiste mondialement connu tel que : Miss Kittin, Laurent Garnier, Ben Klock, Jeff Mills, Underground Resistance, … Néanmoins par la programmation incluant systématiquement des artistes locaux, le Zoo reste un tremplin pour la scène Romande et Genevoise.

Fonctionnement[modifier]

Le lieu est géré par une association de plus de 60 membres actifs et fonctionne de manière horizontale, c’est-à-dire sans hiérarchie. Dans son fonctionnement plus global le bâtiment et l’association sont régis selon les principes d’autogestion : « Toutes les décisions sont prises par la collectivité qui est, chaque fois, concernée par l’objet de ces décisions. C’est-à-dire un système où ceux qui accomplissent une activité décident collectivement ce qu’ils ont à faire et comment. » (C. Castoridis – 1979)[1].

L’association ne reçoit pas de subventions, elle s’autofinance par le débit de boissons, la billetterie et les cotisations des membres. Outre les activités rémunérés les membres sont aussi extrêmement investi bénévolement, tous animés par la même volonté de faire fonctionner au mieux la salle

Notes et références[modifier]

  1. « Autogestion : Essai de définition », sur alterautogestion.blogspot.ch (consulté le 3 avril 2017)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Genève Genève : Saison 2016-2017 du Servette FC, Saison 2017-2018 du Servette FC, Albinati Aeronautics, Evidence Music, Go Out !, Gay International Group, IKentoo

Autres articles du thème 50px musique électronique : Tom Stephan, Elizabeth Anderson, Be My Enemy, Mettle, Milos (chanson), Miradey, Volume One (album de Ceephax)


Cet Article wiki "Le Zoo" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Le Zoo.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.