Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Léon Foureau

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Léon Foureau, né vers 1722 et mort en 1769 à Laval, juge civil et maire de Laval de 1760 à 1768. Ses armes sont d'argent à 2 lions affrontés de... en chef et un loup de... passant en pointe sur une terrasse de...

Biographie[modifier]

Il est le fils de Léon Foureau et de Françoise Guays. Il épouse en 1750, sa cousine Françoise Guays[1]. Conseiller du roi, il est juge du siège royal de Laval. Il est maire de Laval de 1760 à 1768.

M. Foureau avait d'abord rempli la charge de juge des exempts[2].

Il devint juge et maire de Laval en 1759[3].

Le 30 décembre 1762, il fut continué pour trois ans dans la charge de maire à l'unanimité et avec l'applaudissement de toute la maison de ville et de tous les bons habitants..

Lorsqu'il devint maire en 1759 il quitta sa maison pour venir loger à l'Hôtel-de- Ville. Il est le premier maire qui l'ait occupé. Comme maire il remplissait aussi les fonctions de colonel de la milice bourgeoise. Lorsqu'il la commandait il portait un uniforme rouge à parements bleus.

Notes et références[modifier]

  1. Pour son mariage il y eut une dispense de consanguinité du 3 au 3.
  2. Le 14 avril 1747 M. L. Foureau a été reçu et installé dans l'office de juge des exempts par appel et pour les cas royaux. Il y a été présenté par M. Jean-Baptiste Hardy avocat qui a fait un très solide compliment. Lui-même après son installation a fait et très bien prononcé un beau et solide remerciement. S'il continue à s'appliquer il formera un magistrat accompli et remettra son siège dans « toute la splendeur. Il a succédé au sr Frin qui avait possédé cette charge pendant dix ans, mais qui s'étant dérangé dans sa fortune par de trop grandes dépenses, fut obligé de la vendre pour payer ses créanciers. « Cette charge a coûté au sr Foureau tant pour le prix « principal que pour ses provisions et voyages plus de 10,000 liv.s. »
  3. On a tenu une assemblée générale de la maison de ville, je n'ai pas cru devoir y assister, mais on m'a rapporté qu'on n'y avait pas gardé toutes les bienséances et qu'il y avait eu des altercations, des reproches et des injures. Il s'agissait de nommer un maire au lieu et place de M. Hardy qu'on ne voulait pas continuer. Deux cabales s'étaient formées pour le choix du nouveau maire et d'un échevin, au lieu et place de Mr Duchemin de Saint-Céneré, celle de la maison de ville et celle de tous les officiers de magistrature. On proposa MM. Foureau, Frin, procureur fiscal et Duchemin de la Jarossaye pour ôtre choisis. Tous les officiers de judicature voulaient M. le Clerc du Moulin, maire, mais l'autre cabale était pour Mr Foureau et l'emporta de quatre voix. (Vendredi 28 décembre 1759).

Source[modifier]

« Léon Foureau », dans Alphonse-Victor Angot et Ferdinand Gaugain, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Laval, Goupil, 1900-1910 [détail des éditions] (lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique française politique française ET Laval (Mayenne) Laval (Mayenne) : Antoine Piquois

Autres articles du thème Politique française politique française : Dominique Billaudelle, Élection présidentielle polynésienne de 2023, Cercle Marc-Bloch, Philogène de Montfort, Les Veilleurs (mouvement), Édouard-Auguste Desrousseaux, Julien Salingue

Autres articles du thème Laval (Mayenne) Laval (Mayenne) : Famille Devernay, Monsieur Illand, André Besnier, Antoine Piquois, Collège de Laval, Laval 3D Interactive

Cet Article wiki "Léon Foureau" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.