José Serrano (écrivain)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher



José Serrano, né le [1], est un écrivain et peintre français.

Biographie[modifier]

José Serrano écrit et peint depuis l'enfance, s'inspirant des voyages effectués lorsqu’il était marin, et de la découverte des régions du sud (Provence, Andalousie, Europe du Sud, Asie, Contrées du Sud Pacifique, Afrique...) [De quoi ?] et de la région Rhône-Alpes. Encouragé par François Nourissier, membre de l'Académie Goncourt, il poursuit son œuvre d'écrivain et de peintre.

Médaillé de la défense nationale en 1988 après avoir été confronté à Al Qaida et avoir participé aux opérations de libération des otages d'Ouvéa en Nouvelle Calédonie. Expérience militaire où des frères d'armes ont perdu la vie. Il en est revenu profondément transformé où la vie humaine compte peu au nom des idéologies déchaînant haines et violences.

Très tôt, il écrit et publie un recueil de poésie Vies éparses publié aux éditions Francophones en 1986. Un roman Gouffres amers est écrit en 1990, où il raconte ses errances sentimentales. Un essai philosophique Le Petit Guide du bonheur (2000) livre sa vision de l'existence sous l'éclairage de l'œuvre philosophique de Nietzsche.

Il est l'auteur d'un recueil de nouvelles, qu'il décrit comme noires et fantastiques, intitulé Le Jardin des passions (2000) et d'un roman Le Frère de mes nuits (2006), dans lequel le narrateur vivant à l'époque contemporaine va trouver en Vincent van Gogh un frère d'esprit et de cœur qui partage ses doutes, ses douleurs et ses ambitions. Ils sont tous deux publiés aux éditions Mesmots .

Engagé en politique, il présentera sa candidature aux législatives de 2012. Malgré des convictions profondes et assumées, il renoncera en raison de pressions et tractations politiciennes.

D'autres textes sont en cours d'écriture notamment sur l'école et notre société superficielle de consommation et de numérisation qui affaiblit nos consciences errantes et dépressives. Son œuvre de peintre se poursuit aussi sur la recherche des formes, des couleurs et de la matière pour capter les forces profondes et poétiques de la Nature.

José Serrano a choisi de publier certains de ses ouvrages sous le pseudonyme de Manuel Serra[2].

Nourri de philosophie par la lecture d'Epicure, Lucrèce, Marc Aurèle, Montaigne, Camus, Nietzsche entre autres, il s'engage comme contributeur fondateur de la revue (juin 2020) de Michel Onfray, philosophe pour défendre la liberté d'expression et de souveraineté face à la propagande centralisatrice de Paris technocratique, médiatique et politicienne.

Notes et références[modifier]

  1. Notice d'autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  2. Autre notice d'autorité de la BnF.


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Littérature française ou francophone littérature française : Zyx (auteur de livre-jeu), Alain Landurant, William Réjault, Denis Reynaud, Pages indochinoises, François-Xavier Luciani, Les Brumes de Grandville


Cet Article wiki "José Serrano (écrivain)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:José Serrano (écrivain).