Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Françoise Beton

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu


Françoise Beton est une chef d'entreprise française née à Alger. Elle est la fille de Jean-Claude Beton, Président-Fondateur d'Orangina.

Biographie[modifier]

Enfance[modifier]

Née à Alger[1], Françoise Beton rentre d'Algérie à l'âge de 2 ans en 1960, avec ses parents et son frère Eric. Ils s'installent à Marseille où Françoise grandira et fera ses études.

Etudes et début de carrière chez Orangina (1983-2004)[modifier]

Diplômée de l'Ecole supérieure de commerce de Marseille en 1983, Françoise Beton intègre l'entreprise de son père et devient assistante marketing[1] puis chef de produit chez Orangina, après le rachat de la marque en 1984 par le groupe Pernod-Ricard[1]. Elle contribue à la création du magazine Passion et à la réalisation du film publicitaire Orangina de Jean-Paul Goude.

En 1987, Françoise Beton devient chef de groupe Marketing chez Orangina et lance Orangina Light en 1988[2]. En 1989, en partenariat avec TF1, elle lance la Lambada, qui devient un succès international[3].

En 1990, Françoise Beton devient directrice de la Communication pour la France et l'international, et première femme membre du Comité de Direction dans le groupe Pernod-Ricard[1]. En 1992, elle supervise la mise sur le marché d'Orangina rouge. Elle gère également la communication de crise pendant la période de vente de la marque, le rachat potentiel par Coca-Cola puis le rachat par Schweppes en 2002.

Elle met en suspens sa carrière pour assurer une maternité[1] et quitte le groupe Pernod-Ricard, suite à la naissance de son fils Louis, durant laquelle elle sera tout de même chargée de mission à la Cité des Entrepreneurs d'EuroMéditerranée Marseille ainsi que chez RMC.

À la tête de château Grand Ormeau (2007)[modifier]

En 2007, Françoise Beton reprend la direction du Château Grand Ormeau[1], propriété viticole de Lalande-de-Pomerol rachetée par son père en 1988.

Décoration[modifier]

En 2009, Françoise Beton est nommée Chevalier de l'Ordre National du Mérite[4] et décorée par Christian Frémont, chef de Cabinet du Président Nicolas Sarkozy.

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Morgane Miel, « Françoise Beton, l’effort sans modération », sur lefigaro.fr, .
  2. « Femmes de couleurs », COTE Marseille Provence, no 135,‎ , p. 84-85 (lire en ligne).
  3. « Jean-Claude Beton, « Orangina : mieux qu’une saga » », sur lexpansion.lexpress.fr, .
  4. Décret du 15 mai 2009 portant promotion et nomination.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Pschent music, Lucien Paris, Siepel, Interscope Records, Dumex, Philippe Marcel, Michel Bernardaud


Cet Article wiki "Françoise Beton" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Françoise Beton.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.