Femmes de Culture

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher



Femmes de Culture est une association loi 1901 à but non lucratif, fondée par le journaliste, dirigeant et entrepreneur, Stéphan Paris[1].

L’association organise chaque année le prix « 100 Femmes de Culture » avec comme objectif de mettre en avant les dirigeantes, entrepreneuses ou personnalités inspirantes de la culture et des industries culturelles et créatives, qui se seront distinguées par leur parcours ou leur action.

L’association défend la parité, l’égalité, la diversité et la solidarité dans le secteur culturel français.

Histoire de l'association[modifier]

Création[modifier]

Créée le 18 février 2019 par Stéphan Paris, l’association Femmes de Culture compte parmi ses 1er membres fondateurs Laurence le Ny, Directrice Ecosystème Start-up Industries Créatives et Culturelles chez Orange Content, et Patricia Stibbe, Directrice adjointe de l’École nationale Supérieures des Beaux-Arts de Paris.

Existence légale[modifier]

Le 14 mars 2020, l’association est officiellement reconnue par la préfecture avec la publication au Journal Officiel[2]

Cérémonies « 100 Femmes de Culture »[modifier]

L’évènement emblématique de l’association est sa cérémonie annuelle « 100 Femmes de Culture » organisée en l’honneur des 100 femmes nommées en tant que « femmes de culture de l’année » de l’édition. La première cérémonie a eu lieu le 14 mars 2019 au Tokyo Art Club du Palais de Tokyo en présence de 250 personnalités du secteur.

La 2ème édition s’est tenue le 15 mars 2020 toujours au Palais de Tokyo[3]. Les conditions sanitaires en vigueur n’ont permis d’inviter que 120 personnalités dont les lauréates.

La 3ème édition est programmée le 14 octobre 2021 au Palais de Tokyo sur une demi-journée de conférence (14h à 18h) qui se clôturera par l’annonce des 100 lauréates en présence de Patricia Barbizet, marraine officielle, Emma Lavigne, Présidente du Palais de Tokyo, les jurées et partenaires.

Autres activités[modifier]

L’association qui a constitué un réseau de 200 Femmes de Culture a pour ambition de développer des événements fédérateurs ponctuels pendant l’année ouverts à tous.tes.

Partenariats[modifier]

L’association est soutenue historiquement depuis 2019 par le ministère de la Culture, l’Ofaj, le Crédit Coopératif, l’Afdas, Iesa arts&culture, le Réservoir et Intaglio. Depuis 2021, d'autres partenaires se sont associés au projet : Engie, Profilculture Conseil, SwissLife et Fourreau & Associés.

Les "Femmes de Culture"[modifier]

Les nommées[modifier]

Les nommées sont choisies par un jury lui-même désigné par le Président. Une fois les membres du jury constitués, il est défini une liste de travail de noms de personnalités susceptibles d’être nommées de par leur parcours, leur action, leur personnalité inspirante, leur actualité. Ses critères sont susceptibles d’être redéfinis chaque année en fonction de la composition de chaque jury. Les personnalités concernées sont principalement des dirigeantes, artistes dirigeantes, entrepreneuses ou personnalité d’influence du secteur qui se sont distinguées par leur parcours, leur talent, leur engagement et/ou leur rôle structurant.

Edition 2019[4][modifier]

Jury (par ordre alphabétique)[modifier]
  • Laurence Le Ny
  • Myriam Mazouzi
  • Sylviane Tarsot-Gillery
  • Sandrine Treiner
Liste des 100 Femmes de Culture[modifier]

Voir sur le lien suivant.

Edition 2020[modifier]

Jury (par ordre alphabétique)[5][modifier]
  • Sophie Dulac
  • Régine Hatchondo
  • Rachel Khan 
  • Elizabeth le Hot
  • Catherine Sueur
Liste des 100 Femmes de Culture 2020[6][modifier]

Voir sur le lien suivant.

Edition 2021[modifier]

Jury (par ordre alphabétique)[modifier]

  • Muriel Beyer
  • Hélène Fulgence
  • Leïla Kaddour Boudadi
  • Audrey Leprince
  • Murielle Mayette Holtz
  • Rosalie Varda

Réseau et écho[modifier]

Chaque promotion agrandi le réseau des Femmes de Culture qui comptent aujourd’hui 200 personnalités et bientôt 300. Une newsletter mensuelle envoyée à tout le secteur de la culture et des industries créatives participe à la visibilité de leurs actualités. Un annuaire digital partagé leur permet également de communiquer plus facilement entre elles.

Chaque année l’association constitue différents comités constitués de bénévoles pour l’aider à organiser ses activités : Comité stratégique, Comité d’organisation et Comité de programmation.

Notes et références[modifier]

  1. par Jean-Baptiste Millot, « Stéphan Paris », sur Les Têtes de l'Art (consulté le 30 avril 2021)
  2. « Résultats de recherche | Associations | journal-officiel.gouv.fr », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le 30 avril 2021)
  3. « Laurence Equilbey, Séverine Lepape... Qui sont les 100 Femmes de Culture qui comptent en France? », sur Challenges (consulté le 1er mai 2021)
  4. « 100 femmes de Culture 2019 - copie.pdf », sur Google Docs (consulté le 30 avril 2021)
  5. « CP jury 100 Femmes de Culture 2020.pdf », sur Google Docs (consulté le 30 avril 2021)
  6. « Mag 100 Femmes de Culture 2020-compressed.pdf », sur Google Docs (consulté le 30 avril 2021)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Associations associations ET Femmes femmes : Les Chouettes, Grande Loge maçonnique féminine d'Italie, Association des femmes de l'Europe méridionale

Autres articles du thème Associations associations : Observatoire européen des think tanks, Organisation non gouvernementale internationale, La Vallée royale de l'Eure, Union des étudiants vietnamiens en France, Clepsydre (tribune étudiante), ONG des villageois de Ndem, Synesthésie (association)

Autres articles du thème Femmes femmes : Ski acrobatique féminin, Liste des ministres des Femmes, Contes à rebours, Laura Estelle Loko Yêyinou, Conditions des femmes au Xinjiang, Luge féminine, Surf féminin


Cet Article wiki "Femmes de Culture" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Femmes de Culture.