Famille de Marestang

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher


Famille de Marestang
Image illustrative de l’article Famille de Marestang
Armes

Blasonnement « D'or au lion de gueules armé et lampassé d'azur à la bordure de même »
Devise « A dieu seul M'arestant »
Branches Astarac de Marestang, Preissac de Marestang et Savarin de Marestang
Période XIVe siècle - XVIIIe siècle
Fiefs tenus Marestang, Castillon, Frégouville, Corné, Tauzia
Demeures Château de Castillon
Château de Tauzia

La famille de Marestang est une famille noble française d'extraction chevaleresque, qui s'illustra du XIVe siècle au XVIIIe siècle dans l'histoire de la Gascogne.

Historique[modifier]

Elle apparait au tout début du XIe siècle dans le cartulaire de Simorre, et dans son ouvrage : « Les Mérovingiens et les Carolingiens » édité en 1816. Lambert de Mauléon cite une seigneurie de Marestang parmi les grandes baronnies du Comminges dès la fin du Xe siècle.

Leur ascension sociale est favorisée par les comtes d'Astarac qui concèdent le droit d'avouerie de l'abbaye de Simorre à Raymond Bernard de Marestang, au milieu du XIe siècle.

Les Marestang se retrouvent sous la suzeraineté des comtes d'Armagnac dont ils comptent au nombre des plus fidèles vassaux, et cela durant presque trois siècles. Ils combattent ensemble les Anglais à la bataille de Patay en 1429 avec à leur tête le comte de Bretagne Arthur III, Poton de Xantrailles, et Jeanne d'Arc. S'ils étaient titulaires outre celle de Marestang, d'autres baronnies comme Castillon et Maurens, certains de leurs fiefs sont regroupés et érigés en vicomté du Cogotois par lettres patentes du roi Charles VII en 1432.

Le 21 octobre 1445 Jean Ier baron de Marestang épouse à Gimont Agnès de Faudoas Barbazan, leur fils, Geraud de Marestang, qui s'était illustré à la bataille de Monthléry et à divers reprises contre les Anglais au sein de l'ost royal, est armé chevalier par le futur roi Louis XI en personne. Ce dernier le désigne plus tard comme curateur du comte Charles d'Armagnac.

Géraud de Marestang avait épousé Gabrielle de Villemur à Lombez en 1466, et en seconde noce Mengette de Foix en 1471, fille d'Eléonore de Comminges et du vicomte Jean II de Foix. Grâce à l'appui de ce dernier qui était son parrain, son frère cadet, Jean succède à la famille de Barbazan comme seigneur de Tauzia. Cette branche cadette des Marestang conserve le fief et le château de Tauzia pendant près de deux siècles.

Références[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Histoire généalogique de la maison de Faudoas- Honoré de Fourny- 1724 pages 89,90 et 176.
  • Châteaux Gascons de la fin du XIIIe siècle - Philippe de Lauzun -1897-pages 57 à 70.
  • Bulletin de la Société historique de Gascogne en 1881 -Tome 22 page 129,130,131 et 527.
  • Les Castelnaux de la Gascogne Médiévales - Benoit Cursente – Bordeaux 1980- P.31,32 et 49.
  • Annales de Toulouse par de Barnabé Farmian Durosoy - Paris 1771-4 volumes Tome IV. Pages 45 à 50.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Généalogie Généalogie ET Noblesse française : Famille de La Chapelle de Béarnès, Famille Desrousseaux de Médrano et de Vandières, Famille de La Roque-Bouillac, Famille de Meaux, Famille de Girard

Autres articles du thème Généalogie Généalogie : Pierre Burlats-Brun, Famille Kissami, Famille Savettier de Candras, Famille Arthaud de la Ferrière, Famille de Meaux, Famille de Duranti, Famille Desrousseaux de Médrano et de Vandières

Autres articles du thème Noblesse française : Famille de Fresnoye de Flers, Famille de La Roque-Bouillac, Famille de La Chapelle de Béarnès, Famille Desrousseaux de Médrano et de Vandières, Famille Le Caron de Canettemont, Famille de Meaux, Famille de Bérard de Montalet

Autres articles du thème Gascogne Gascogne : Arraya, Familles nobles en Gascogne, Incursions des Vikings en Gascogne


Cet Article wiki "Famille de Marestang" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Famille de Marestang.