Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Emergence (cinéma)

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Emergence Cinéma
Date de création 1998
Président Dominique Besnehard
Édition courante 24e session
Lieu Paris, Drapeau de la France France
Siège social 9 Cité de Trévise, Paris
Site web www.emergence-cinema.fr/

Emergence Cinéma est une résidence de réalisation unique en France destinée aux projets de premiers longs métrages.

Sa vocation est de soutenir la création cinématographique en révélant et en accompagnant les réalisateurs de demain, de favoriser le renouvellement des talents, la transmission et la professionnalisation (plus de 200 participants à chaque session annuelle de tournage : réalisateurs, scénaristes, acteurs, compositeurs, équipes techniques, producteurs).

Les réalisateurs lauréats préparent et tournent des séquences de leur scénario, dans des conditions réelles.

Concept[modifier]

Emergence Cinéma, aussi appelé « l’université d'été internationale du cinéma » est une association loi de 1901 créée en 1998 par l’actrice française Élisabeth Depardieu. L’association s’est donné pour mission de suivre de jeunes réalisateurs dans leurs premiers projets de long métrage et de les mettre en relation avec des compositeurs[1].

Histoire[modifier]

L’association Emergence Cinéma a été créée en 1998 par Élisabeth Depardieu avec le soutien de son époux Gérard Depardieu, de l’ancien ministre de la Culture Jack Lang, des producteurs Jack Gajos et Jean Cazès. D’abord implanté à Seillac pendant trois ans puis dans le village Pierre & Vacances de Pont-Royal-en-Provence à Mallemort pendant trois autres années avant de s’implanter à Marcoussis en 2005. En mars 2012, une sélection de courts métrages de l’édition 2011 ont été présentés à la Cinémathèque française[2].

Réalisateurs lauréats à la Résidence Cinéma[modifier]

1re session[modifier]

La première session s’est déroulée du 31 mai au à Seillac avec un jury présidé par René Cleitman et composé de Jean-Pierre Améris, Caroline Champetier, Élisabeth Depardieu et Jacques Fieschi.

Ont été sélectionnés :

  • Raja Amari pour Satin rouge (Tunisie)[3] ;
  • Csaba Bereczki pour Le chant des fous (Hongrie) ;
  • Catherine Beuve-Méry pour L’agneau (France) ;
  • Sophie Blondy pour Apprendre à vivre (France) ;
  • Malina Detcheva pour Selon la chair, selon l’esprit (Bulgarie) ;
  • Laurent Duret pour Bamako - Océan (France) ;
  • Dan Sasson pour Le Tout-Puissant (France) ;
  • Bertrand Treuil pour Le fils du vent (France)[4].

2e session[modifier]

La seconde session s’est déroulée du 29 mai au à Seillac avec un jury présidé par Maurice Bernart et composé de Margaret Ménégoz, Élisabeth Quin, Pierre Chevalier, Élisabeth Depardieu, Gilles Taurand, Bertrand de Labbey, Emmanuelle Castro et Suzanne Schiffman.

Ont été sélectionnés :

  • Olivier Coussemacq pour Corps étrangers (France) ;
  • Éléonore Faucher pour Brodeuses (France)[5] ;
  • Lorraine Groleau pour Pas sages (France)[6] ;
  • Éric Guirado pour Le fils de l’épicier (France)[7] ;
  • Rémi Lange pour Comment faire un enfant à Lio (France) ;
  • Yann Moix pour Podium (France)[8] ;
  • Jean-Philippe Stéfani pour 1944 (France) ;
  • Thomas de Thier pour Des plumes dans la tête (Belgique)[9] ;
  • Xiaoling Zhu pour Le cirque Yu (France)[10].

3e session[modifier]

La troisième session s’est déroulée du 25 mai au à Seillac avec un jury présidé par Claude Chabrol et composé d’Éric Altmayer, Jeanne Balibar, Pascal Bonitzer, Denise de Casabianca, Élisabeth Depardieu, Laurent Grégoire, Suzanne Schiffman et Bruno Podalydès.

Ont été sélectionnés :

  • Karim Bengana pour Le paradis (France) ;
  • Julie Bertuccelli pour Depuis qu'Otar est parti… (France)[11] ;
  • Laurent Boulanger pour Un an (France)[12] ;
  • Isild Le Besco pour Demi-tarif (France)[13] ;
  • Christophe Le Masne pour La reine de la nuit (France) ;
  • Levon Minassian pour Happy new Era (Arménie) ;
  • Eric Reiffsteck pour Voyage de Noce (France) ;
  • Olivier Seror pour Le grand opéra (France)[14].

4e session[modifier]

La quatrième session s’est déroulée du 27 mai au à Mallemort avec un jury présidé par Philippe Carcassonne et composé de Santiago Amigorena, Catherine Breillat, Yann Dedet, Danielle Gain, Patrick Zocco, Catherine Frot, Élisabeth Depardieu et Thierry Jousse.

Ont été sélectionnés :

  • José Alcala pour Alex (France)[15] ;
  • Yves Cantraine pour L’hypothèse du feu (France) ;
  • Gérald Hustache-Mathieu pour Avril (France)[16] ;
  • Ji-hong Joo pour Happy End (France) ;
  • Mikhail Kobakhidzé pour Comme un nuage (Géorgie) ;
  • Orazio Massaro pour Potlatch (France) ;
  • Catherine Montondo pour Un homme recherché (France) ;
  • Irène Sohm pour L’enfant (France)[17].

5e session[modifier]

La cinquième session s’est déroulée du 26 mai au à Mallemort avec un jury présidé par Gérard Depardieu et composé d’Emmanuèle Bernheim, Christophe Blanc, Bénédicte Couvreur, Yann Dedet, Élisabeth Depardieu, Alexandre Desplat, Aïssa Djabri et Jacky Evrard.

Ont été sélectionnés :

  • Angelo Cianci pour Le point sur Benoît (France) ;
  • Martial Fougeron pour Mon fils à moi (France)[18] ;
  • Mathias Gokalp pour L’attachement (France) ;
  • Jens Jonsson pour Union (Suède) ;
  • Estelle Larrivaz pour Le Paradis des bêtes (France)[19] ;
  • Frédéric Moriette pour Je regarde la mer sans toi (France) ;
  • Béryl Peillard pour La frontière (France)[20].

6e session[modifier]

La sixième session s’est déroulée du 26 avril au à Mallemort avec un jury présidé par Fabienne Vonier et composé de Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Yann Dedet, Alexandre Desplat, Jacques Fieschi, Georges Goldenstern et Patrick Grandperret.

Ont été sélectionnés :

  • Camille Brottes pour L’idéaliste (France) ;
  • Sylvain Foucher pour Trafic d’ombres (France) ;
  • Marc Gibaja pour Happy end (France) ;
  • Hubert Gillet pour Elle veut qu’on l’appelle Jeanne (France) ;
  • Joachim Lafosse pour Nue Propriété (Belgique)[21] ;
  • Nathalie Loubeyre pour Chasse gardée (France)[22].

7e session[modifier]

La septième session s’est déroulée du 30 mai au à Marcoussis avec un jury présidé par Denise de Casabianca et composé de Pierre Chevalier, Élisabeth Depardieu, Alexandre Desplat, François Favrat, Jacques Fieschi et Sylvie Pialat.

Ont été sélectionnés :

  • Christian Angeli pour Il tuo disprezzo (Italie)[23] ;
  • Cyril Bedel pour Sous la peau (France) ;
  • Sébastien Betbeder pour Nuage (France)[24] ;
  • Cheick Fantamady Camara pour Il va pleuvoir sur Conakry (Guinée)[25] ;
  • Marc Fitoussi pour La Vie d'artiste (France)[26] ;
  • Mia Hansen-Løve pour Tout est pardonné (France)[27] ;
  • Antonin Peretjatko pour Hector et Pator (France) ;
  • François–Xavier Vives pour Liéna (France)[28].

8e session[modifier]

La huitième session s’est déroulée du 24 avril au à Marcoussis avec un jury présidé par Charlotte Rampling et composé de Xavier Beauvois, Dominique Besnehard, Denise de Casabianca, Élisabeth Depardieu, Pierre Chevalier, Philippe Rombi, Olivier Thomas, Gilles Taurand et Gilles Sandoz.

Ont été sélectionnés :

  • Bérénice André pour Peinards (France) ;
  • Anne Feinsilber et Jean-Christophe Cavallin pour Sur les gouffres amers (France) ;
  • Alain Gillot pour Mon propre chemin (France) ;
  • Marion Laine pour Un cœur simple (France)[29] ;
  • Emmanuel Saget pour Les grands s’allongent par terre (France)[30] ;
  • Lucia Sanchez pour C’est rien, c’est mon père (France)[31].

9e session[modifier]

La neuvième session s’est déroulée du 16 avril au à Marcoussis avec un jury présidé par Nicole Garcia et composé de Jean-Michel Bernard, Dominique Besnehard, Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Jacques Fieschi, Philippe Martin, Sandra Mirimanoff et Olivier Thomas.

Ont été sélectionnés :

  • Pascal Deux pour Notre place (France) ;
  • Léa Fehner pour Qu'un seul tienne et les autres suivront (France)[32] ;
  • Show-Chun Lee pour Shangaï Belleville (France) ;
  • Katell Quillévéré pour Un poison violent (France)[33] ;
  • Pierre Schoeller pour Versailles (France)[34] ;
  • Brigitte Sy pour Les Mains libres (France)[35],[36].

10e session[modifier]

La dixième session s’est déroulée du 27 avril au à Marcoussis avec un jury présidé par Margaret Ménégoz et composé de Jean-Michel Bernard, Dominique Besnehard, Bénédicte Couvreur, Sandra Mirimanoff, Élisabeth Depardieu, Olivier Thomas, Jacques Fieschi, Alain Riou et Noémie Lvovsky.

Ont été sélectionnés :

  • Audrey Fouché pour Memories Corner (France)[37] ;
  • Isabelle Brocard et Hélène Laurent pour Ma compagne de nuit (France)[38] ;
  • Teddy Lussi-Modeste pour Jimmy Rivière (France)[39] ;
  • Nadim Tabet pour Une famille libanaise (Liban) ;
  • Cyprien Vial pour Un été sous la neige (France) ;
  • Élie Wajeman pour Alyah (France)[40].

11e session[modifier]

La onzième session s’est déroulée du 23 mars au à Marcoussis avec un jury présidé par Olivier Marchal et composé de Jean-Michel Bernard, Dominique Besnehard, Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Frédérique Dumas, Jean-Pierre Lavoignat, Simon Michaël, Sandra Mirimanoff et Olivier Thomas.

Ont été sélectionnés :

  • Savina Dellicour pour Tous les chats sont gris (la nuit) (France)[41] ;
  • Sylvain Desclous pour Zone Franche (France) ;
  • Renaud Fély pour Pauline et François (France)[42] ;
  • Annarita Zambrano pour Fragments d’un siècle en fuite (France) ;
  • Dominique Laroche pour Bici, la musique et la mitraillette (Belgique) ;
  • Naël Marandin pour Il nous reste la nuit (France)[43].

12e session[modifier]

La douzième session s’est déroulée du 29 mars au à Marcoussis avec un jury présidé par Laurent Cantet et composé de Dominique Besnehard, Gaëlle Macé, Bénédicte Couvreur, Sandra Mirimanoff, Élisabeth Depardieu, Olivier Thomas, Christine Gozlan, Reinhardt Wagner et Jean-Philippe Labadie.

Ont été sélectionnés :

  • Téona et Thierry Grenade pour Dzma (Géorgie)[44] ;
  • Ronan Le Page pour La veuve et l’orphelin (France) ;
  • Vincent Mariette pour Chiens errants (France) ;
  • Pierre Pinaud pour Parlez-moi de vous (France)[45] ;
  • Anne Weil et Philippe Kotlarski pour Friends from France (France)[46] ;
  • Alice Winocour pour Augustine (France)[47],[48].

13e session[modifier]

La treizième session s’est déroulée du 25 avril au à Marcoussis avec un jury présidé par André Téchiné et composé de Dominique Besnehard, Christophe Blanc, Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Jacques Fieschi, Sandra Mirimanoff, Jean-Claude Petit, Ludivine Sagnier et Olivier F. Thomas.

Ont été sélectionnés :

  • Dominique Baumard pour Échafaudages (France)[49] ;
  • Deniz Gamze Ergüven pour Kings (France) ;
  • Antonio Hébrard pour Le Meilleur d’entre nous (France) ;
  • Emmanuel Marre pour Territoire (France) ;
  • Christophe Régin pour Mercato bébé (France) ;
  • Jacques Toulemonde pour Anna (France)[50].

14e session[modifier]

La quatorzième session s’est déroulée du 26 mars au à Marcoussis avec un jury présidé par Xavier Beauvois et composé de Dominique Besnehard, Bertrand Burgalat, Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Martine Giordano, Gaëlle Macé, Sandra Mirirmanoff et Régine Vial.

Ont été sélectionnés :

  • Guilhem Amesland pour Un Plan sur la Comète (ex Les Philosophes) (France) ;
  • Benoît Bourreau pour Paris-Brest (France) ;
  • Stéphane Demoustier pour Terre battue (France) ;
  • Sacha Wolff pour Mercenaire (France) ;
  • François Yang pour L'âme du Tigre (ex L’Art de la guerre) (France)[51].

15e session[modifier]

La quinzième session s’est déroulée en 2013 à Marcoussis avec un jury présidé par Patricia Mazuy et composé de Dominique Besnehard, Christophe Blanc, Bertrand Burgalat, Bénédicte Couvreur, Élisabeth Depardieu, Jacques Fieschi, Sandra Mirimanoff et Régine Vial.

Ont été sélectionnés :

  • Leyla Bouzid pour Dieu protège ma fille (Tunisie) ;
  • Antoine Cuypers pour Préjudice (Belgique) ;
  • Rachid Hami pour Les Moutons noirs (Algérie) ;
  • Erwan Le Duc pour Yalta (France) ;
  • Daniella Marxer pour De toi à moi (?) ;
  • Gregg Smith pour The Crosswind (Afrique du Sud).

16e session[modifier]

La seizième session s’est déroulée sous les auspices d'un jury présidé par Jean-Louis Livi et composé de Roxane Arnold, Dominique Besnehard, Christophe Blanc, Bruno Coulais, Élisabeth Depardieu, Lola Gans, Sandra Mirimanoff et Yves Thomas.

  • Farid Bentoumi pour Good Luck Algeria (France) ;
  • Caroline Deruas pour L'Indomptée (France) ;
  • Marion Desseigne-Ravel pour Ta Bouche (France) ;
  • Christine Paillard pour Est-ce que maman a tué papa ? (France) ;
  • Martin Scali pour Un Prince (France) ;
  • Morgan Simon pour Compte tes blessures (France).

17e session[modifier]

La dix-septième session s’est déroulée sous les auspices d'un jury présidé par Emmanuelle Bercot et composé de Dominique Besnehard, Christophe Blanc, Ronald Chammah, Bruno Coulais, Élisabeth Depardieu, Sandra Mirimanoff et Yves Thomas.

  • Lucas Bernard pour Une histoire de l'Art (France) ;
  • Julien Guetta pour Mauvaise conduite (France) ;
  • Liova Jedlicki pour Vlad (France) ;
  • Nicolas Maury pour Le Ramage et le plumage (France) ;
  • Émilie Noblet pour Loin d'eux (France) ;
  • Vincent Vizioz pour La vie, Animal (France).

18e session[modifier]

La dix-huitième session s’est déroulée les 1er et sous les auspices d'un jury présidé par Mahamah-Saleh Haroun et composé de Dominique Besnehard, Hélène Cases, Bruno Coulais, Élisabeth Depardieu, Fabrice Gobert, Sandra Mirimanoff et Yves Thomas

  • David Roux pour L'Ordre des médecins (France) ;
  • Maria Larrea pour Midinette ou la fille de personne (Espagne) ;
  • Iris Kaltenbäck pour Les Perpétuelles (France) ;
  • Mathieu Gérault pour Sentinelle Sud (France) ;
  • Delphine Deloget pour Finistère (France) ;
  • Aurore Broutin pour Marthy (France).

Pour approfondir[modifier]

Lien externe[modifier]

Sources[modifier]

  1. Présentation d’emergence sur le site cinezik.fr Consulté le 28/07/2012.
  2. Article Cinéma de poche : Emergence paru le 8 mars 2012 sur le site de la Cinémathèque française. Consulté le 28/07/2012.
  3. (en) Satin rouge sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  4. Présentation de la session 1999 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 28/07/2012.
  5. (en) Brodeuses sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  6. (en) Pas sages sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  7. (en) Le fils de l’épicier sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  8. (en) Podium sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  9. (en) Des plumes dans la tête sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  10. Présentation de la session 2000 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  11. (en) Depuis qu’Otar est parti… sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  12. (en) Un an sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  13. (en) Demi-tarif sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  14. Présentation de la session 2001 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  15. (en) Alex sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  16. (en) Avril sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  17. Présentation de la session 2002 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  18. (en) Mon fils à moi sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  19. (en) Le Paradis des bêtes sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  20. Présentation de la session 2003 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  21. (en) Nue Propriété sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  22. Présentation de la session 2004 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  23. (en) Il tuo disprezzo sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  24. (en) Nuage sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  25. (en) Il va pleuvoir sur Conakry sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  26. (en) La vie d’artiste sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  27. (en) Tout est pardonné sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  28. Présentation de la session 2005 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  29. (en) Un cœur simple sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  30. (en) Les grands s’allongent par terre sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  31. Présentation de la session 2006 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  32. (en) Qu’un seul tienne et les autres suivront sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  33. (en) Un poison violent sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  34. (en) Versailles sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  35. (en) Les mains libres sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  36. Présentation de la session 2007 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  37. (en) Memories Corner sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  38. (en) Ma compagne de nuit sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  39. (en) Jimmy Rivière sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  40. Présentation de la session 2008 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  41. (en) Tous les chats sont gris (la nuit) sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  42. (en) Pauline et François sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  43. Présentation de la session 2009 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  44. (en) Dzma sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  45. (en) Parlez-moi de vous sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  46. (en) Friends from France sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  47. (en) Augustine sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  48. Présentation de la session 2010 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  49. (en) Échafaudages sur l’Internet Movie Database. Consulté le 29/07/2012.
  50. Présentation de la session 2011 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.
  51. Dossier de presse de la session 2012 sur le site officiel du festival emergence. Consulté le 29/07/2012.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Cinéma français cinéma français ET Réalisation audiovisuelle réalisation : Anna Chalon, Brice Vincent, Aurélie Matéo, Eaux Vives Productions, Alexis Wawerka, David Hourrègue, Stéphane Kowalczyk

Autres articles du thème Cinéma français cinéma français : Jules Fabre, Alexandre Carril, Éclats de Nabe, 28 jours (documentaire), Julien Lilti, Ryo, Adèle Galloy

Autres articles du thème Réalisation audiovisuelle réalisation : Didier Zuili, Terry Ingram, David Kaufman, Olivier Seror, Stéphane Kowalczyk, Mohammad Piram, Étapes de production d'un anime

Autres articles du thème Essonne Essonne : Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière, Quarks de Villebon, Le Journal de Seine-et-Oise, Jean-Charles Gatinot, Ensemble scolaire Notre-Dame Saint-Louis Saint-Clément, Institut universitaire professionnalisé génie des systèmes industriels d'Évry, Athis-Mons - Porte de l'Essonne (tramway d'Île-de-France)


Cet Article wiki "Emergence (cinéma)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Emergence (cinéma).


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.