Coyote Linux

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher


Coyote Linux
Fichier:Coyote-Linux-logo.png
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=Coyote Linux 4.00|Coyote Linux 4.00]]
Coyote Linux 4.00

Famille Unix
Langues Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
État du projet En développement
Plates-formes x86-64
Entreprise /
Fondateur
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise /
Développeur
Vortech Consulting
Licence GPLv2 & Licence propriétaire
Écrit en Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Première version
Dernière version stable 3.00.47 ()
Dernière version avancée Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Interface utilisateur par défaut Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Environnement de bureau Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Gestionnaire de paquets Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web Coyotelinux.com

Coyote Linux est une distribution Linux minimaliste (MiniLinux), destinée à être utilisée comme pare-feu (firewall)/routeur, ce qui permet le partage d'une connexion internet entre plusieurs ordinateurs d'un même réseau local. Il peut être stocké sur une simple disquette 1,44 Mo, et nécessite un processeur de type 386 ou plus récent, avec un minimum de 8 Mo de RAM.

Historique[modifier]

Coyote Linux a été développé par Joshua Jackson en 1998 sous la forme d'une distribution basée sur le noyau de Linux, et stockable uniquement sur disquette. Le projet a depuis été amélioré par divers développeurs, il fut même rebaptisé "Brazil FW".

Aujourd'hui Coyote Linux a conservé dans les grandes lignes sa forme première, le destinant à être exploité sur les réseaux de moins de 200 postes.

En janvier 2009 une nouvelle version a vu le jour, davantage orientée vers la protection des réseaux, et destinée à un usage commercial.

Minimum requis[modifier]

Pour la V2.10:

  • Un CPU Intel 386SX et un strict minimum de 8 Mo de RAM
  • Une disquette de 1,44 Mo
  • 66 MHz et 16 Mo RAM sont recommandés pour le Qos, Layer7 filtering et PPPoE [1]

La version 3 a des exigences plus élevées et nécessite un lecteur IDE.

Références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Sécurité informatique sécurité informatique : Club des directeurs de sécurité des entreprises, SpamWars, Franck Dubray, Rabbin des Bois, Factotum (software), Cash (carte bancaire), Kaspersky Internet Security

Autres articles du thème Télécommunications Télécommunications : DOLLx8, One Fusion, Sony Ericsson K850i, Sony Ericsson W200i, Samsung Galaxy Spica, Sony Ericsson P910i, Sony Ericsson K320i

Autres articles du thème GNU/Linux GNU/Linux : Suckless init, Linux Core Consortium, Montpel'libre, Flonix, Linux Router Project, Ubuntu builder, Castle Linux

Autres articles du thème Logiciels libres Logiciels libres : e-venement, SIMUL, Weboob, Béa-BSD, Liste d'acteurs du logiciel libre, DAViCal, PwsPHP


Cet Article wiki "Coyote Linux" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Coyote Linux.