Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Castelbajac Paris

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Castelbajac Paris PMJC
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Castelbajac Paris]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Castelbajac Paris|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1978
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Jean-Charles de Castelbajac
Forme juridique SAS
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Insoo John
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Mode et accessoires
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.jc-de-castelbajac.com/fr
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Castelbajac Paris est une entreprise française de prêt-à-porter, accessoires et articles de décoration fondée en 1978 et propriété un temps du groupe anglais Marchpole depuis 2004[1]. L'entreprise distribue de nos jours deux lignes de produits : JC de Castelbajac Paris et JC/DC par Castelbajac.

Historique[modifier]

Origines[modifier]

Jean-Charles de Castelbajac créé sa première ligne de prêt-à-porter féminin en 1968 pour l’entreprise de confection Valmont fondée à Limoges par sa mère et qu’il rebaptise la société KO & Co. La veste taillée dans une couverture fait sensation, ses créations sont un succès. Le premier défilé a lieu l'année suivante, avec l'utilisation de matières détournées : serpillières, éponges, ou toiles cirées. Chantal Thomass et Kenzo Takada ont, entre autres, dessinés des modèles pour KO & Co.

1980[modifier]

En 1978, Jean-Charles de Castelbajac quitte le groupe Créateurs et Industriels pour fonder sa propre société, Jean-Charles de Castelbajac. C’est alors qu’il fait la première utilisation de textes littéraires comme imprimé, les tops modèles sont Graces Jones, Gunilla Lunblad et Kristie. C’est également l’année de la première collection en collaboration avec la marque italienne ICEBERG et en 1980 et le lancement du parfum « Première ». L’année 1980 voit également naitre la série de robes « Hommages », de Mickey Mouse à Jackie Kennedy en passant par Louis XVI. En 1984, il créé le premier pull « Shiva » à six manches et des vêtements « devant-derrière » (tailleurs et smokings boutonnés dans le dos) et vestes portées en guise de jupes et jupes portées en vestes. C’est également l’année de l’apparition des premiers vêtements surdimensionnés, les « vêtements Gulliver ». En 1985, il dessine pour Arco une ligne de sacs et bagages dont la matière « Grain de Caviar » est celle des ballons de football Américain. Puis en 1986 il signe une collaboration avec K-Way. En 1988 apparaît le manteau « Teddy Bear » et la sortie du deuxième parfum « JCC n°2 ». Une deuxième boutique ouvre à Paris, rue des Petits-Champs. Et en 1989, Vanessa Paradis défile avec la veste Snoopy lors de la collection Hiver 89/90.

1990[modifier]

En 1992, Malcolm McLaren compose la musique de son défilé automne/hiver, dont le CD tient lieu de carton d’invitation. En 1993, il dessine deux montres pour Swatch ainsi que la première collection André Courrèges en collaboration avec Jean-Charles de Castelbajac. Une nouvelle boutique s’ouvre sur la Place Saint-Sulpice. En 1994 il créé des chaussures pour Weston et Palladium et en 1997 il réalise des vêtements liturgiques pour le pape Jean-Paul II et pour 5500 ecclésiastiques à l’occasion des XIIe Journées Mondiales de la Jeunesse, à Paris.

Années 2000[modifier]

A l’apparition du XXIe siècle, il créé une première et unique collection de haute couture, « Bellintellingentzia ». C’est également le retour à la mode masculine avec la collection « Présumé innocent ». En 2001, le défilé « État d’urgence » est présenté dans la toute nouvelle station de métro François Mitterrand (ligne 14). Il lance également son troisième parfum « Doudou », créé les premiers vêtements de ski pour Rossignol et collabore avec Le coq sportif. En 2004, il installe son studio et son nouveau concept store, réalisé avec Christian Ghion, au 10 rue de Vauvilliers où il présente, avant l’achèvement des travaux, la collection homme « Working Class Heroes » pour laquelle certain de ses amis jouent les mannequins : Malcolm McLaren, Jacno, Laurent Voulzy, Christophe Pillet… En 2007, il expose « Gallierock » au Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris. En 2008, il collabore avec les jeans Lee Cooper à l’occasion des cent ans de la marque. Puis de 2009 à 2010 il créé des costumes de scène pour MIA, Micky Green, Beth Dito, Katty Perry, Kanye West…

2010[modifier]

En 2010, le défilé : « Be Bop My Lola » fait son apparition avec une large présence des muppets utilisés en accumulation. Il créé également une robe pour Lady Gaga et un ensemble pour Beyoncé dans le clip « Telephone ». En 2011, la collection « Woman Ray » en hommage à l’artiste Man Ray est acclamée par la critique. En 2013, le défilé « Foxy Lady » à l’Oratoire du Louvre a des inspirations romanesques et pré-Raphaélite. Puis en 2014, le défilé « Poésic » à l’Espace Vendôme est une mise à l’honneur de l’art du créateur au service de sa mode. Et en 2015, le défilé « Sportsoir », hommage au surréalisme de Meret Oppenheim, se juxtapose aux souvenirs d’enfance du créateur. Enfin, le défilé « 74SUD », au Garage Lübeck, incarne une French Riviera sportswear et futuriste.

Notes et références[modifier]

  1. Marie-Dominique Lelièvre, Un cas dans la mode, [1], sur lexpress.fr

Liens externes[modifier]

  • Léa Bucci, Jean-Charles de Castelbajac, un créateur en 5 minutes, [2], sur madmoizelle.com
  • Site officiel

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Paris Paris ET Mode mode : IOMA, Hélène Nepomiatzi, Aux États-Unis (malletier), Lancaster Paris

Autres articles du thème Paris Paris : Graphitec, René Réthoré, Poireau agile, Galerie Thierry Marlat, Raymond Duvillé, Deinove, Institut de formation aux affaires et à la gestion

Autres articles du thème Mode mode : Chantelle Brown Young, Fédération des entreprises de la beauté, Coppélia Pique, IOMA, Ideo (marque), Percko, Machine à remailler les bas Vitos


Cet Article wiki "Castelbajac Paris" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.