Bellevue

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

République de Bellevue

La page Modèle:Infobox/Pictogramme/map.css n’a pas de contenu.
Drapeau de République de Bellevue
Administration
Pays Royaume du Martorey
Statut politique Etat fédéré
Gouvernement De jure : république
De facto : autocratie
Gouverneur Thomas Hager
depuis 2016
Démographie
Gentilé Bellini
Géographie
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Superficie 25 hectares km2

Bellevue en forme longue la République de Bellevue, est l'un des trois Etats fédérés qui composent le Royaume du Martorey.

Histoire[modifier]

La République de Bellevue a été créée le 1er janvier 1980.

Géographie[modifier]

Bellevue est le deuxième plus grand Etat fédéré du Martorey avec une superficie de 25 hectares après Woodside (33 ha) et devant Medina (14 ha). Il est l'Etat le plus septentrional du royaume.

Politique et administration[modifier]

Bellevue est administré par un gouverneur élu tous les six ans par les résidents de l'Etat. Le gouverneur actuel est Thomas Hager depuis 2016.

La Constitution de l'Etat organise les institutions et définit les droits et les devoirs des résidents. Comme à l'échelon fédéral, les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire sont séparés. Le pouvoir exécutif revient au gouverneur qui a le droit de veto sur les propositions de loi et dispose des forces de l’ordre. Le gouverneur est aidé dans sont travail par un gouverneur adjoint et quatre administrateurs qui forment ensemble le Conseil exécutif.

Le judiciaire est exercé par le tribunal de Bellevue composé de trois juges dont un président nommés par le gouverneur pour quatre ans renouvelables. Lors d'un départ au sein de la cour, trois candidats sont proposés au gouverneur. Celui-ci sélectionne ensuite le candidat de son choix pour devenir juge sans qu'une instance législative n'ait à se prononcer.

Bien que Bellevue soit organisé sous la forme d'une république, l'Etat est en réalité une autocratie dans laquelle le gouverneur dispose de pouvoirs presque illimités.

Lors des élections de 2016 et 2022 de nombreux abus, fraudes électorales et irrégularités de procédure lors du dépouillement des voix ont étés signalés.