Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...

Basile Ader

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Basile Ader, né le 8 mars 1961 à Paris, est un avocat au barreau de Paris. Il est spécialiste du droit de la presse et est associé dans le cabinet Ader Jolibois.

Études[modifier | modifier le wikicode]

Après ses études secondaires au lycée Montaigne, Basile Ader obtient une maîtrise de droit à l'université Panthéon-Assas et une licence d'information et de communication au sein de l'Institut français de presse. En 1986, il obtient un DESS de droit et administration de la communication à l'université Panthéon-Sorbonne et l'année suivante le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir prêté serment le 7 janvier 1988, il rejoint le cabinet d'Henri Leclerc en tant qu'avocat collaborateur. Il le quitte en 1990 afin de rejoindre le cabinet Ader Jolibois[1] fondé par son père en 1959.

Il est spécialiste de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881, en particulier de la diffamation en droit français, et enseigne à l'Institut pratique du journalisme. Il enseigne également le droit pénal et la procédure pénale à l’École de formation du barreau.

Ancien secrétaire de la conférence du stage (promotion 1993), il a également été membre du Conseil de l'Ordre[2] des avocats du barreau de Paris[3] de 2010 à 2012.

Il est expert en matière de libertés fondamentales auprès du Conseil de l'Europe, pour lequel il a effectué plusieurs missions depuis 1998.

Il est l'avocat historique du groupe Amaury (L'Équipe et Le Parisien), de Radio France et de la Fédération de la presse. Il est par ailleurs directeur de la rédaction des revues Légipresse et Légicom[4].

De par sa connaissance du droit pénal de la presse, Me Ader a estimé que « dépénaliser la diffamation, c’est pénaliser la presse », c'est parce qu’elle est de nature pénale que la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 est protectrice de la liberté de la presse[5]. Elle offre en effet les garanties de la procédure pénale : prévisibilité et interprétation stricte de l’infraction de presse, oralité des débats, audition des témoins, primauté des droits de la défense, qui permet à celle-ci de faire valoir sa bonne foi en droit de la presse et de prouver que le journal qui a mené une enquête sérieuse ne doit pas être sanctionné trop lourdement, même si le plaignant prouve de son côté que les faits rapportés dans le reportage ne s'avèrent pas tout à fait exacts.

Décoration[modifier | modifier le wikicode]

Autres[modifier | modifier le wikicode]

Sélection de publications[modifier | modifier le wikicode]

  • Je suis Charlie, par Basile Ader, Légipresse, mai 2015[10]
  • Le dépaysement des propos racistes dans le Code pénal : une fausse bonne idée !, Légipresse, mars 2015[11]
  • La liberté d'expression de l'avocat, Légipresse, octobre 2012
  • Quelle riposte judiciaire face à la rumeur, interview dans Le Figaro, juillet 2011[12]
  • Secret de l’instruction : les journalistes tirés d’affaire par le comité Léger ?…pas si sûr !, Légipresse, octobre 2009[13]
  • Le Statut des services de presse en ligne, Légipresse, octobre 2009
  • Il ne faut pas dépénaliser la diffamation, Le Monde, janvier 2009[14]
  • Dépénaliser la diffamation, c’est pénaliser la presse, Mediapart, janvier 2009[15]
  • L’Éthique de la presse, meilleure garantie de sa liberté selon la Cour européenne, Légipresse, novembre 2008[16]
  • À propos du secret des sources, Les Échos, avril 2008[17]
  • Interrogations et incertitudes sur la mise en œuvre du droit de réponse en ligne, Légipresse, décembre 2007[18]
  • Affaire Dreyfus « La procédure secrète, vice fondamental », Le Figaro, juillet 2006
  • L’Affaire d’Outreau et la responsabilité des médias, Légipresse, mai 2006[19]
  • Il faut abolir le secret de l’instruction, Le Monde, 13 décembre 2005[20]
  • Les Procès à la télévision, l’improbable équation, Légipresse, avril 2005[21]
  • Quelques rappels et réflexions sur la prescription en matière de presse, Légipresse, septembre 2004[22]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Cabinet Ader Jolibois »
  2. « Organigramme Conseil de l'Ordre »
  3. « Basile Ader présent dans l'annuaire du Barreau de Paris »
  4. (fr) « Site officiel », sur www.basile-ader.fr (consulté le 18 juillet 2010)
  5. (fr) « Dépénaliser la diffamation, c’est pénaliser la presse », sur blogs.mediapart.fr (consulté en 18juillet 2010)
  6. Louvre pour tous, « Culture : les décorés de la Légion d’honneur du 14 juillet 2013 | www.louvrepourtous.fr », sur www.louvrepourtous.fr (consulté le 2 mai 2016)
  7. « États généraux de la presse écrite, Livre vert »,
  8. « Les Etats généraux de la presse écrite - Presse - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 2 mai 2016)
  9. « Projet de code de déontologie des journalistes dit « Code Frappat » »
  10. « Je suis Charlie, par Basile Ader - Infractions de presse », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  11. « Le dépaysement des propos racistes dans le Code pénal : une fausse bonne idée ! - Procédure de presse », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  12. lefigaro.fr, « Quelle riposte judiciaire face à la rumeur », sur Le Figaro (consulté le 4 mai 2016)
  13. « Secret de l'instruction: les journalistes tirés d'affaire par le Comité Léger ?…pas si sûr ! - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  14. « Il ne faut pas dépénaliser la diffamation », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  15. « Dépénaliser la diffamation, c’est pénaliser la presse | Le Club de Mediapart », sur Club de Mediapart (consulté le 4 mai 2016)
  16. « L'éthique de la presse, meilleure garantie de sa liberté selon la Cour européenne - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  17. « A propos du secret des sources du journaliste », sur lesechos.fr, (consulté le 4 mai 2016)
  18. « Interrogations et incertitudes sur la mise en œuvre du droit de réponse en ligne - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  19. « L'affaire d'Outreau et la responsabilité des médias - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  20. « Il faut abolir le secret de l'instruction, par Basile Ader », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  21. « Les procès à la télévision, l'improbable équation - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)
  22. « Quelques rappels et réflexions sur la prescription en matière de presse - », sur www.legipresse.com (consulté le 4 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 465 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
    Thème(s) :
  • Portail du droit Portail du droit

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème droit : Affaire Adama Traoré, Fondation ch, Revue des juristes de Sciences Po, Gérard Haas, Christian Genest (juge), Antonio Stango, Wanda Capeller

Cet Article wiki "Basile Ader" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.