Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Bannière de l'orphéon Saint-André à l'École des Beaux-Arts de Paris

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Bannière de l'orphéon Saint-André, arborant en tête de la hampe, « E.D.B.A. », initiales de « École des Beaux-Arts »[1].

La bannière de l'orphéon Saint-André est une bannière de l'École des Beaux-Arts de Paris portée en tête d'un monôme organisé par des élèves-architectes pour une sortie de loge au XIXe siècle[2]. Elle précédait un orchestre d'instruments en carton, ou bigophones.

Elle est évoquée par deux anciens élèves, d'une part le peintre-graveur Alexis Lemaistre (1853-), qui en donne un dessin dans L'École des Beaux-Arts dessinée et racontée par un de ses élèves, publié en 1889 chez Firmin-Didot[1], décrivant, dans son chapitre sur Le Pavois, d'une « haute bannière rouge » « pareille à celles qu'arborent les orphéons », et d'autre part par l'architecte Guillaume Tronchet (1867-1959), qui la désigne comme bannière de « l'orphéon Saint-André » dans une lettre partagée en 1926 par Jean-Paul Alaux (1876-1955).

Description[modifier]

Monôme de sortie de loge des élèves-architectes dans la cour d'honneur de l'école[1].

Selon le dessin d'Alexis Lemaistre qui est donné en 1889, on peut lire à gauche « ORPHEON » et à droite « S ANDRE » et, dans le cartouche au sommet de la hampe, le sigle E.D.B.A. (initiales de « École des Beaux-Arts »), placé comme le SPQR des enseignes romaines.

L'architecte Guillaume Tronchet l'évoque : « l'Orphéon Saint-André dont la bannière était rouge avec une oie en blanc (à moins que ce ne soit un cygne) comme emblème »[3].

Alexis Lemaistre décrit « une haute bannière rouge, ornée d'une oie en toile blanche, l'oie du Capitole; au-dessus du volatile sacré tremblent des médailles de carton de différents modules, blanches ou dorées, et pareilles à celles qu'arborent les orphéons. Derrière la bannière, la fanfare, plusieurs rangs d'instruments en carton, plus ou moins étranges, saxophones ventrus qu'on tient à deux mains, trombones à coulisse ou à pistons, altos et bugles. Tout cela gémit, grince, siffle, rugit sur des rythmes divers, sans souci du chef, qui bat la mesure consciencieusement. »

Voir aussi[modifier]

  • Louis-Jules André

Bibliographie[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Alexis Lemaistre, L'École des Beaux-Arts dessinée et racontée par un de ses élèves, Firmin-Didot éditeur, Paris 1889.
  2. « Loge » est le nom donné à chacune des cellules séparées faisant office d'atelier où les candidats au grand prix de Rome s'enferment 80 jours durant, sans possibilité de communication avec le dehors ; cf. rubrique « Loge » sur le site du CNRTL.
  3. Jean-Paul Alaux, Souvenirs sur les origines de la chanson des pompiers, de la ballade du Rougevin et du bal des Quat'z'arts, Paris, Imp. Delanchy-Dupré, 1926.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Paris Paris ET Fêtes et traditions Fêtes et traditions : Bannière des Beaux-Arts, Bannière de l'orphéon Saint-André à L'École des Beaux-Arts de Paris

Autres articles des thèmes Fêtes et traditions Fêtes et traditions ET vexillologie vexillologie : Bannière des Beaux-Arts, Bannière de l'orphéon Saint-André à L'École des Beaux-Arts de Paris

Autres articles des thèmes Paris ET vexillologie vexillologie : Bannière de l'orphéon Saint-André à L'École des Beaux-Arts de Paris, Bannière des Beaux-Arts

Autres articles du thème Paris Paris : École supérieure de gestion et de finance, Didaxis, Chocolaterie Servant, Le Journal du Grand Paris, La Marche rouge, Georges Hiverge, Selene De Condat

Autres articles du thème Fêtes et traditions Fêtes et traditions : Fraternité du Christ de la Victoire, Moguer, Bannière de l'orphéon Saint-André à L'École des Beaux-Arts de Paris, Bannière des Beaux-Arts, Carnaval de Chapelle-lez-Herlaimont, P'tit Jehan, Hautmont Capitale de Noël, Connie Talbot's Christmas Album

Autres articles du thème vexillologie vexillologie : Drapeau du Leicestershire, Drapeau de la Kabylie, Drapeau des Îles Ashmore-et-Cartier, Bannière de l'orphéon Saint-André à L'École des Beaux-Arts de Paris, Bannière des Beaux-Arts


Cet Article wiki "Bannière de l'orphéon Saint-André à l'École des Beaux-Arts de Paris" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Bannière de l'orphéon Saint-André à l'École des Beaux-Arts de Paris.