Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Audrey Albié

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Audrey Albié, née le 24 octobre 1994, est une joueuse de tennis française. Elle est connue pour sa carrière montante tennis.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Audrey Albié est droitière et elle classe 342. Sa meilleure classe est 284[1]. Cette année elle a gagné 12 929 euros, mais dans sa carrière, elle a gagné 61 749 euros[2]. Florian Dubesset est l’entraîneur d’Audrey. Il a appris à la structure de haut niveau depuis 10 ans[3]. Il a entraîné pour le circuit Tennis Europe et ITF Juniors , ITF Féminin et WTA.

Distinctions[modifier | modifier le wikicode]

En 2017, elle a gagné 1 titre en simple et 2 titres en double avec Grace Min. En 2017, elle a participé dans le French Open, et il est son premier grand chelem.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) « Audrey Albie », sur CoreTennis.net (consulté le 4 novembre 2018)
  2. (en) SofaScore.com LiveScore, « Audrey Albie live score, schedule and results - Tennis - SofaScore », sur www.sofascore.com (consulté le 4 novembre 2018)
  3. (en) « Florian DUBESSET | Coach », sur www.setteo.com (consulté le 4 novembre 2018)
    Thème(s) :
  • Portail du tennis Portail du tennis

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème tennis : Joueurs français de tennis dans le top 100 ATP, William Gilmour, Pierre Hirsch, Bruce Moore, Records titres ATP, Roger Dubuc, Tomislav Draganja


Cet Article wiki "Audrey Albié" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page Audrey Albié/edithistory.