Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Alain Guélis

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenu

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Alain Guélis est un compositeur et pianiste français né à Paris le .

Biographie[modifier]

Fils du chorégraphe Jean Guélis[1], danseur étoile de l'opéra de Paris, il grandit dans le milieu artistique et commence le piano vers l'âge de dix ans. Il compose très tôt ses premières pièces pour piano, à douze ans (habanera, impressions), et entame alors des années d’études musicales : piano, composition, harmonie, fugue, contrepoint et analyse.

Lauréat à dix-huit ans du premier prix de piano au Conservatoire de Boulogne-Billancourt chez Jacqueline Potier Landowski en 1978, il poursuit ses études à Paris à l'école Alfred Cortot, dans la classe de Tony Aubin, où il obtient, en présence d'un jury composé d'Henri Dutilleux et de Maurice Ohana, sa licence de composition à l'unanimité le 26 juin 1981. Élève de Marius Constant au Conservatoire de Paris, il reçoit son diplôme d’orchestration la même année. En outre au début de sa carrière il interprète ses propres pièces pour piano dans des émissions comme les RDV du dimanche de Michel Drucker le 29 janvier 1978, Accords parfaits en mars 1977 ou Midi Première le 10 janvier 1977[2].

Il entame alors sa carrière de compositeur et devient au fil du temps l’auteur de musiques diverses : près d'une soixantaine de pièces pour piano, dont une Sonate pour Piano créée en juillet 1988 à Tokyo par Marc Laforet puis créée en France au théâtre des Champs-Élysées en janvier 19903 et salle Gaveau et Technophonie créée en 2009 par Jean-Philippe Collard, des œuvres pour orchestre et des œuvres de musique de chambre, dont une pièce pour violon et piano créée en 2007 par Akiko Yamada (ja) (premier prix Long Thibaud de 2002) et Marc Laforet ainsi qu'un bis de concert pour la violoniste Anne-Sophie Mutter.

Il s'intéresse également aux instruments électroniques et aux sonorités nouvelles qu'ils produisent, et compose des musiques de ballet pour ce type d'instruments pour la France comme Échec et mat, 7 Péchés & 7 danseurs et les 7 Péchés Capitaux pour les États-Unis par l'American Dance ensemble Pittsburg au Pittsburg Playhouse Theâtre center. Une émission sur France Musique "les symphonies numériques" de Dominique Désaunay du 20 août 2000 lui était exclusivement consacrée à propos des musiques dans le multimédia et par rapport à ses musiques de ballet Échec et Mat; il avait été également interviewé en 1990 sur France Culture dans l'émission Musicomania de Françoise Malettra à propos de la création de sa sonate pour Piano ainsi que pour ses musiques de ballet.

Également attiré par la musique à l'image, il va régulièrement composer pour la télévision et le cinéma et après une rencontre avec Michel Legrand celui ci lui présente Edouard Molinaro[3] qui lui confie la musique d' épisodes pour la série télévisée "coup de foudre"7 avec Catherine Zeta-Jones et Roland Giraud, Michel Legrand signant le générique et d'autres épisodes, série du Commissaire Maigret[n 1], téléfilms, films et génériques et séries pour TF1, Antenne 2, "le Matin des Jokers FR3, pour le multimédia : les musiques de CD-ROM et DVD culturels comme Toutânkhamon avec la collaboration de Bernard Giraudeau dont un album musical en 2019, Ramsès II de l'Égyptologue Christiane Desroches Noblecourt réalisés par Michel François ou Châteaux Forts de Nicolas Faucherre réalisés par François Saias. Socétaire de la SACEM depuis 1976, il été promu Sociétaire définitif depuis 1999.

Son style[modifier]

Selon les critiques, on peut définir sa musique dans la continuité de la musique polytonale du XX ème siècle ; sont évoqués tour à tour Prokofiev[4], Dutilleux[5] dans les critiques du Figaro et de concertonet.com, mais on peut penser également à Stravinski voir Bartok par son goût pour les rythmes parfois percussifs et en cela il se définit comme n’appartenant visiblement pas à certains nombreux courants musicaux du XX ème siècle : Dodécaphoniques, au sérialisme ou post sérialisme ou aux mouvements de musiques aléatoires ou stochastiques mais plutôt à une musique post moderne, restant plus accessible, avec même un certain néo romantisme par moment pour certaines œuvres pour Piano, mais son utilisation des instruments électroniques dans un certain nombre de ses compositions le situe bien dans son époque tout en restant dans cette continuité de la tradition, mais ce contraste entre cette continuité et les acquisitions sonores de son temps, peut le faire passer à des extrêmes de style musical voir un certain futurisme comme dans « Résonances électro magnétiques »(électronique), mais aussi « les machines infernales » ou les ballets "Echec et Mat" (Automat) "7 péchés et 7 danseurs" (la colère, l’avarice) et au contraire à un retour à un néo-classicisme évident dans « vision baroque » pour piano, Adagio « le dernier crépuscule" ou Évocation orchestrale "le Lac" d'après le poème de Lamartine.

Compositions[modifier]

Œuvres pour piano[modifier]

  • Évocation Poétique "le Lac " d'après le poème de Lamartine, 2020
  • "Storm" fantaisie n°5, 2020
  • Apocalypse, 2020
  • La nuit éternelle, 2020
  • Etrange tristesse - prélude, 2020
  • Vision baroque, 2020 (sur un texte poétique du compositeur)
  • L'espérance impression poétique, 2020 ·      
  • "Une lueur dans la nuit" - vision brève, 2020
  • Jubilations & mélancolie, 2020
  • Interférences, 2020 (sur un texte poétique du compositeur)
  • Le carnaval triste, 2020, 
  • "Vers l'abime" Fantaisie n°4, 2020
  •  Hésitations - esquisse, 2020
  • Le bal des fantômes, 2020
  •  Le passé retrouvé - évocation, 2020
  • Souvenirs lointains - impression poétique, 2020
  • Abysses, 2019[6].
  • Chaos (version 2019)
  • Le Chant de l'hiver, 2019. 
  • Mouvements intemporels pour 2 pianos en 3 mouvements, 2019.
  • Prémonitions 2019
  • La Paresse, rêverie pour piano, arrangement d'un extrait du ballet 7 péchés 7 danseurs, 2018
  • Sonate pour piano[7][PORTAIL DE LA MUSIQUE CONTEMPORAINE, 1993 1], éditée aux Éditions Choudens[8], créée à Tokyo (Oji Hall) en juillet 1988 par Marc Laforet et rejouée à Paris au Théâtre des Champs-Élysées par le même pianiste le 21 janvier 1992,[9][10],[11],[12], puis salle Gaveau[13] le 13 octobre 1992, nouvelle version définitive en 2017.
  • Chant élégiaque, sur un texte poétique du compositeur, 2018.
  • Le voyage céleste, 2017. Visions poétiques pour piano :
    • no 1 : le poème de la nuit, d’après le poème Nuit de Victor Hugo, 2016-17.
    • no 2 : le voyage onirique, 2017
    • no 3 : voyage en automne, 2017.
  • Évocations pour piano :
    • no 1 : L'Angélus, sur un texte poétique du compositeur, 2017.
    • no 2 : Au bout de la nuit, 2017.
    • no 3 : La Mélancolie, 2016.
    • no 4 : Souvenance, 2019.
  • Études pour piano :
    • no 1 : Incandescence, 2016.
    • no 2 : Étrange sérénité, 2016.
    • no 3 : Saccades, 2016.
    • no 4 : De quintes en quintes, 2017.
  • Continuum, 2016.
  • Contemplation, 2016[14].
  • Résurgence, 2015.
  • Prélude : « Sombre et Mélancolique », 2015.
  • Pulsations, version pour piano, 2015.
  • Tumultes, 2015.
  • Envoûtement, fantaisie no 3 2015.
  • Intermède, Grands paysages blancs, 2014.
  • Solennel et triste, 2013.
  • Variations sur un thème classique, 2013.
  • La cérémonie lente, 2013.
  • Sépia, 2013.
  • Chaos, 2013.
  • Fantaisie no 1 : De Profundis, 2012.
  • Fantaisie no 2 : le soleil noir, sur un texte poétique du compositeur, 2012.
  • Un monde perdu, 2012.
  • Prélude « l’immuable », 2012.
  • Prémonitions, 2012.
  • Nocturne, 2012.
  • Elégia, 2011.
  • Un songe, 2011.
  • Nocturne « douce inquiétude », 2011.
  • Technophonie toccata, créé en 2009[15] lors d’une tournée dans le cadre des concerts de poche "chemins de musiques"de Jean Philippe Collard.
  • Clair obscur, 2009.
  • Désordre, 2008.
  • Nocturne « le chant de la nuit", 2008.
  • Indécision, 2006.
  • La cérémonie lente, 2005.
  • Translucide, 2004.
  • Le Piano d'Églantine[16] Editions Salabert Éditions Durand-Salabert-Eschig (Universal), album pédagogique pour piano destiné à la jeunesse, sept pièces, 1998.
  • Premières œuvres pour piano :
    • Habanera 1972, Impressions diff.TV "accords parfaits" de Pierre Petit, le 30/03/1978
    • "humoresque"[17]hommage à Gershwin (diff.TV TF1 Midi Première INA )10 01 1977
    • Contrastes (diff. TV rdv du dimanche Michel Drucker 29/01/1978.

Œuvres orchestrales[modifier]

Musiques de ballet (électro-orchestrales)[modifier]

  • 7 Péchés & 7 danseurs[23] en 10 Tableaux pour instruments électroniques. (ballets noirs de Paris)1990 version remaniée 2014 [24] : Prologue, Avarice, Paresse, Colère, Envie, Gourmandise, Orgueil, Luxure, Epilogue & Bacchanale de fin.
  • Echec & Mat ballet en 11 tableaux pour piano et ensemble électro orchestral 1989 Version remaniée en 2013 illustrée de peintures de la peintre Allemande Elke Rehder[25],[26]
  • les 7 Péchés Capitaux, ballet en 7 Tableaux. (American Dance ensemble Pittsburg au Pittsburg Playhouse Theâtre center ont eu lieu le 28 02 et le 1 à 3 mars 1985 )

Musique de chambre[modifier]

  • Œuvres de jeunesse :
    • Sonate, pour 2 pianos et percussion, 1978.
    • Variation pour violon, violoncelle et piano, 1981.
    • Trio pour clarinette, violon et piano, 1978.
  • Pulsations, pour violon et piano, créé en 2007 à l'Auditorium du Louvre par Akiko Yamada et Marc Laforet, diffusé sur France Musique le 6 avril 2007[27],[28].
  • Chant nocturne, pour violoncelle et piano, 2005.
  • Nostalgia, pour violon et piano, 2008.
  • Intenso, pour violon et piano, bis commandé par Anne-Sophie Mutter, 2009.
  • Le Cours de la vie, pour harpe, flûte, clarinette et basson, quatre mouvements, 2013[29].

Musique électronique et mixte[modifier]

  • « Le Royaume des Âmes, 2019[30]» Poème symphonique électro orchestral : I  L’univers des ombres II  La cité des âmes [31]» III Transcendance – les forces de l’univers [32](sur des textes poétiques d'Alain Guélis)
  • Les Machines infernales [33]» Poème symphonique électro orchestral : Dissidences - II la Révolte (sur un récit d'Alain Guélis)
  • La Marche du temps[34]- pièce électro orchestrale, 2018
  • « Le Lac Noir » Poème symphonique électro orchestral :
    • I Errance
    • II Turbulences[35]
    • III « il neige dans l’autre monde »
    • IV Sérénité.
  • " l'immuable " (version électro orchestrale)
  • « Il pleut sur le monde »

Électronique seul[36],[37]

Résonances Électro-Magnétiques[38] 2019

  • Paradis très artificiels [39] 2018
  • Déserts 2010
  • Réalisation Bande électro-acoustique pour les nouvelles versions de deux opéras de Marcel Landowski :
    • « la Sorcière du Placard aux Balais » 17 représentations à Colmar en mai et juin 1991 (critique FIGARO no 14842 du 12/05/1992)[40][41]
    • « le Fou »

Discographie[modifier]

- Musiques de Ballet : Echec et Mat, les 7 péchés capitaux, l'infini Largo pour harpe, célesta & cordes.(C.I.M Classics International

Management- Astreos) 2019.[42]

- Toutânkhamon (Astreos) 2019.

- Le Lac Noir, poème symphonique électro-orchestral en IV actes (Alternative records) 2020.

- Franz Liszt et A. Guélis (Alternative records) 2020.

- Enregistrement en tant qu'interprète d'œuvres de Chopin, Liszt, Rachmaninoff, Scriabine, Satie, Debussy. 2021[43]

Audio visuel[44][modifier]

CINEMA :« Parano »[45],[46],[47][48]38 film à sketches de Yann Piquer et Alain Robak avec Gustave Parking, Jacques Villeret, Smaïn, Alain Chabat, Jean François Stévenin, Patrick Bouchitey.

L'Humanonon[49], 1re animation française en 3D générée par ordinateur, de Michel François, présentée et sélectionnée au Festival de Cannes[50], 1983 - 2019, à Imagina à Monte Carlo et à la SACEM, « Le couteau sous la gorge » [51],[52]thriller de Cl. Mulot (Ed Kotch music), Génériques UGC & UGC Europe no 1 Parafrance RMC MK2.

Télévision : Génériques : Histoire à la une (pour 100 Choristes, piano & synthétiseurs) Spécial Dom Tom FR3.

FILMS & TELEFILMS Quatre Femmes Quatre vies avec Nicole Courcel TF1, Le Matin des Jokers [53]Science Fiction FR3 d’après Pierre Pelot, Deux épisodes du Commissaire Maigret [54][55]Fr2 réal JM Coldefy, série« Coup de Foudre [56]»réal. Edouard Molinaro TF1/ « Grand, Beau, Brun »avec Rolland Blanche & Gabrielle Lazure, « Résurgence»[57] avec Rolland Giraud et Catherine Zeta Jone, "La Journaliste" [58]réal. Annie Buttler, « Mauvais rêve[59] 2002 »pour ARTE réal. A Robak Avec Kad Merad.

EMISSIONS TV, DESSINS ANIMES & DVD Cdrom :

Hôpital silence / réal. Jacques Peyrache/Jean Marie Coldefy (animation en 3D d’après des textes poétiques sur l’univers de la réanimation), Pixy foly/[60] 25 épisodes réal J.peyrache pour TF1,( émission pour la jeunesse avec personnages réels intégrés dans images 3 D 1983-84) La Compète / dessin animé réal. B Deyries 26 épisodes Fr2[61].

MUSIQUES DVD & CDRom culturels : Toutânkhamon[62],[63], Ramsès II, écrits par Christiane Desroches Noblecourt et réalisés par Michel François/ Syrinx/93 Films trophée FNAC et élu 1er au Emma Award, du CD Rom texte dit par Bernard Giraudeau, Châteaux Forts[64],[65]réal. François Sayas / Syrinx, DVD le secret du Trésor de Toutânkhamon Ch. Desroches Noblecourt/ Réal M. François Dovida films. émission de radio de 40 minutes sur France Musique consacrée à Alain Guélis, thème : musiques dans le multimédia et musiques de ballet: les symphonies numériques / Dominique Desaunay 20/08/2000 (actuellement sur RFI).

- Album musical sur TOUTANKHAMON 2019 [66],[67](Astreos).

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les Enquêtes du commissaire Maigret, musique des épisodes La Pipe de Maigret [74] et Maigret et le voleur paresseux [81] en 1988

Références[modifier]

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Gu%C3%A9lis
  2. INA Alain Guélis "Humoresque" midi première 10 01 1977
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Molinaro
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sergue%C3%AF_Prokofiev
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Dutilleux
  6. « Alain Guélis "Abysses" esquisse pour Piano », sur youtube, (consulté le 5 août 2019)
  7. « "Alain Guélis" sonate pour piano: 1 résultats - Gallica »
  8. (en) Laura M. Snyder, Linda Blair et Sion M. Honea, « Notes », Music Library Association, vol. 53, no 2,‎ , p. 644 (JSTOR 900166, lire en ligne) :

    « Guelis, Alain. Sonate: pour piano. Choudens, c1993 »

  9. http://alainguelis.free.fr/pressnews.htm
  10. critique du Figaro no 14122 du 21/01/1992
  11. Pierre Petit, « Émotions et déceptions », FIGARO,‎ (ISSN 0182-5852)
  12. article dans le magazine CHOPIN au japon de juillet 1988 no 54 (ISSN 0911-3347)
  13. http://alainguelis.free.fr/pressnews.htm
  14. « Exposition 2017 | Studio Pertinence Catherine Messy peintre, entre terre et eau », sur studiopertinence.com
  15. « tonalité plurielle - chemins de musique », sur www.tonalitéplurielle.com, 18 au 23 10 2009
  16. « VIAF Alain Guélis », sur viaf.org
  17. « Alain Guélis Humoresque », sur Orange Vidéos, INA (consulté le 6 août 2019)
  18. « YouTube », sur YouTube
  19. « Alain Guélis Symphonie les mondes invisibles », sur youtube, (consulté le 5 août 2019)
  20. « Alain Guélis : concerto pour Piano le Maelstrom, 1er mouvement », sur YouTube
  21. « Fwd: Discography ALAIN GUÉLIS concerto le maelstrom page 211/620 », sur /www.siue.edu/~aho/discography/Discography.pdf
  22. https://www.worldcat.org/title/nursery-jazz-daraus-mandarin-swing/oclc/724880878&referer=brief_results
  23. « Danse Cycle 3 les émotions », sur youtube, (consulté le 6 août 2019)
  24. « La Colère Alain Guélis 7 péchés 7 danseurs musique », sur youtube, (consulté le 15 juillet 2019)
  25. « ECHEC ET MAT », sur patrimoine-echecs.tbgbesancon.com,
  26. (en) « Music & Sound Art », sur musichess.com (consulté le 21 août 2019)
  27. « Alain Guélis pulstation version intégrale », sur youtube,
  28. « Belle association », sur concertocet.com, concertonet the classical music network,
  29. « Alain GUÉLIS : le cours de la vie (intégral) pour flûte, clarinette, basson, harpe. »
  30. « ALAIN GUÉLIS LE ROYAUME DES ÂMES », sur YOUTUBE, (consulté le 5 août 2019)
  31. « ALAIN GUÉLIS : LE ROYAUME DES ÂMES - ACTE II : LA CITÉ DES ÂMES - »
  32. « Alain Guélis "Transcendance" les forces de l'univers acte III ROYAUME DES ÂMES »
  33. « ALAIN GUÉLIS LES MACHINES INFERNALES », sur YOUTUBE, (consulté le 5 août 2019)
  34. « ALAIN GUÉLIS LA MARCHE DU TEMPS », sur YouTube
  35. « "Turbulences"extrait du LAC NOIR, poème symphonique en 4 actes - »
  36. « Alain Guelis | En attendant Jarre »
  37. « THE ANALOG SYNTH MUSEUM SynthFrance »
  38. « Alain Guélis résonances électro-magnétiques », sur youtube, (consulté le 6 août 2019)
  39. « ALAIN GUÉLIS : "PARADIS TRÈS ARTIFICIELS" - », sur YouTube
  40. Pierre Petit, « Bain de jouvence », FIGARO n°14842,‎ (ISSN 0182-5852)
  41. https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb147202257.public
  42. https://music.apple.com/fr/artist/alain-gu%C3%A9lis/1458777438
  43. https://www.youtube.com/playlist?list=PLpn6GcFwh-8a3EYaB_tb1l4WzPzjAcX_3
  44. « Alain Guélis OsobnOosti.cz », sur www.osobnosti.cz
  45. « PARANO », sur www.cinema-français.fr, (consulté le 15 juillet 2019)
  46. « PARANO », sur www.immineo.com, (consulté le 6 août 2019)
  47. « 1993 - PARANO », sur L'ENCINÉMATHÈQUE
  48. //www.filmotv.fr/film/parano/5257.html
  49. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01488940/document Cécile WELKER thèse doctorat sciences de l'art Sorbone paris 3, « LA FABRIQUE DE NOUVELLES IMAGES Alain Guélis cité pages 109 ligne 3, p.210 ligne 6 et 312 index » (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01488940/document),
  50. « Festival de Cannes 2019 », sur marchedufilm.com
  51. « LE COUTEAU SOUS LA GORGE », sur unifrance, UNIFANCE, (consulté le 6 août 2019)
  52. « le couteau sous la gorge », sur www.telerama;fr, (consulté le 6 août 2019)
  53. « Perre Pelot à la télévision », sur www.ecrivosges.com (consulté le 15 juillet 2019)
  54. « Maigret et le voleur paresseux - Vidéo Ina.fr », sur www.ina.fr/
  55. https://ok.ru/video/190922230402
  56. « COUP DE FOUDRE (1988/92) | Library of Congress »
  57. « coup de foudre (TV derie) Résurgence », sur www.imdb.com, IMDb, (consulté le 15 juillet 2019)
  58. « coup de foudre - la journaliste », sur www.imdb.com, IMDb, (consulté le 15 juillet 2019)
  59. « Mauvais rêve », sur www.unifrance.org, (consulté le 15 juillet 2019)
  60. « Le site des anciennes émissions tv - www.abandonware-videos.org »
  61. « La compète : épreuve de slalom / Bernard Deyr ies, réal ; Paul Nougha, scénario, dial ; Alain Guelis, mus »
  62. « Desroches-Noblecourt Christianne (1913-2011) », sur Notice bibliographique (consulté le 15 juillet 2019)
  63. « Les secrets du trésor de Toutankhamon », sur home.scarlet.be
  64. « Châteaux forts par Nicolas Faucherre », sur bibliotheque.bordeaux.fr (consulté le 15 juillet 2019)
  65. « chateaux forts », catalogue SUDOC
  66. « ALAIN GUÉLIS », sur Apple Music
  67. « ALAIN GUÉLIS Toutankhamon », sur Deezer

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique classique musique classique ET Musique musique : Compositeur, Bob Wander, Orchestre d'harmonie d'Épinal, Xavier Margueritat, Orchestre d'harmonie, Rivergrove (compositeur), Romain Gandillet

Autres articles du thème Musique classique musique classique : Air de décembre (Kowalczyk), Quatuor d'août, Stéphanie Moralès, Festival 1001 Notes, Cercle royal musical d'Aubange, Auguste Truel, Stéphane de Gérando

Autres articles du thème Musique musique : Cheb Badro, Ritournelle (album de Marie Warnant), Aux couleurs du Moyen Âge, Grégory Bakian, My Tribute, Henry Ganty, Vita Noctis


Cet Article wiki "Alain Guélis" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Alain Guélis.


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « (en) Dr.Allan B . Ho prof.emeritus musicology University Edwarsdville Illinois, « Music for Piano and Orchestra page 227 » (https://ww w.siue.edu/~aho/discography/Discography.pdf), », mais aucune balise <references group="(en) Dr.Allan B . Ho prof.emeritus musicology University Edwarsdville Illinois, « Music for Piano and Orchestra page 227 » (https://ww w.siue.edu/~aho/discography/Discography.pdf),"/> correspondante n’a été trouvée


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.