Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...

AIHy

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher


AIHy est l'acronyme du réseau alumni des diplômé(e)s de l'Institut Supérieur Industriel agronomique (ISIa[1])[1]) des campus de Huy et de Gembloux en Belgique : enseignement supérieur académique officiel géré par la Communauté française de Belgique (dite aussi Fédération Wallonie-Bruxelles) qui dépend depuis 1995 [2] de la Haute École Charlemagne, mais aussi d'anciennes Écoles d'ingénieurs disparues ou fusionnées et des diplômés du jury central d'examen d’État (hors école). Les annuaires[3] de l'AIHy identifient et certifient des diplômés depuis la promotion de 1848 (ingénieurs textiles de Verviers).

AIHy
Logo de l’association
Association des Ingénieurs en agronomie et des Paysagistes de Huy, Gembloux, Izel, Vilvorde, Verviers et du JC.
Cadre
Forme juridique A.S.B.L.
But défense et promotion académique, légale et professionnelle de son réseau alumni d'ingénieurs et de paysagistes
Surnom AIHy
Zone d’influence Belgique
Fondation
Fondation 02/10/1970 publié au Moniteur du 17/10/1970 sous le n°662370
Fondateur Emile LAMBERT
Identité
Siège campus ISIa, Huy
Président Pierre DOHMEN; MSc.Ing.AIHy
Vice-président Ing. Daniel LAMBERT et David LINCE
Secrétaire général Ing. Christophe BAYS
Délégué général Ing. Aïcha BOUTARA (SIRD)
Trésorier Ajp. Maurice HENRION
Gestionnaire ARLFl Lambert FLAS
Affiliation Union Francophone des associations d'ingénieurs Industriels de Belgique (UFIIB)
Affiliation européenne FEANI
Affiliation internationale CIBIC
Méthode bénévolat militant
Publication INFO-AIHy
Site web http://www.aihy.org

L'AIHy est membre-fondateur de l'UFIIB[4] et des "Ingénieurs belges", affiliée au CIBIC[5] , Comité des Ingénieurs Belges - Belgisch Ingenieurscomité, la plus haute instance représentant des ingénieurs diplômés, associés et certifiés de Belgique et affilié au niveau européen à la FEANI[6].

L'AIHy représente aussi l'ensemble des diplômés (Masters ingénieurs, licenciés et Bacheliers) des anciennes Écoles d'ingénieurs disparues de :

  • Verviers ; École Supérieur des Textiles. Ingénieurs textiles de 1894 à 2002.
  • VILVORDE ; École d'ingénieur horticole, d'horticulteurs et de paysagistes créée en 1848 et fermée en 1969 avec des ingénieurs techniciens de 1954 à 1969.
  • IZEL ; École d'ingénieurs de Chiny (IZEL) de 1951 à 1979.
  • Les diplômés 'ingénieurs techniciens agricoles' (de 1948 à 1977) et 'ingénieurs industriels en agronomie' par le Jury Central de la Fédération de Wallonie-Bruxelles (réf.: AGCF.14/02/2009)

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Historiquement l'acronyme AIHy vient de la concaténation de « association des ingénieurs de Huy »; association de fait déjà citée au début du XXe siècle, refondée en décembre 1963 et constituée le 02/10/1970 sous le statut légal[7] d'Association Sans But Lucratif (ASBL) afin de se doter d'une personnalité juridique officielle dans le cadre de la Loi du 27/06/1921. La loi belge du 02 mai 2002 a réformé le cadre juridique des 'associations sans but lucratif'' avec des formalités administratives obligatoires et un statut proche de celui des entreprises (selon leurs revenus déclarés annuellement). L'AIHy porte donc un 'Numéro d'Entreprise' qui la certifie comme personnalité morale ; ici le n° 0407.643.785.

Les associations alumni d'ingénieurs en Europe (et aux États-Unis) suivent toute la tradition napoléonienne[8], qui regroupe les diplômé(e)s non pas à une spécialité mais à leur École d’ingéniorat . On se présente généralement comme ingénieur de telle Ecole et non selon une spécialité (car il y en a beaucoup).

Les diplômés de l'enseignement supérieur, adhérents à leurs réseau alumni ou corps de métier (ou Ordre), font suivre l'abréviation de leur titre par l'acronyme de leur réseau. Les Membres adhérents au réseau AIHy se reconnaissent ainsi entre-eux par cet acronyme.

Les ingénieurs industriels ont été créés en 1977, en pleine crise économique en réponse aux besoins d'une industrialisation innovante et rapidement efficace.

Ce sont des ingénieurs d'industrialisation (ancien niveau Bac+5) qui reçoivent une formation de niveau académique[9] d'essence universitaire [10], mais hors des universités en Wallonie. C'est la raison pour laquelle cette formation s'appelle parfois "enseignement non universitaire", cette appellation n'étant pas un jugement de valeur.

Abréviations des titres légaux AIHy[modifier | modifier le wikicode]

  • Ing.AIHy ou MSc.Ing.AIHy, pour les grades académiques de « Master [9] en Sciences de l'ingénieur industriel en agronomie »
  • LAr.AIHy, pour le grade de Master Architecte paysagiste (> 2004) représenté depuis 2013 par l'association AIGx de l'ULG[11]
  • Ajp.AIHy, pour les grades de « Bacheliers [12] »
  • Ag.AIHy, pour les grades de Bacheliers en Techniques et gestion agricoles ou en Techniques et gestion horticoles.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « ISIa Gembloux et ISIa Huy - HECh », sur www.hech.be (consulté le 22 octobre 2015)
  2. Le 05/08/1995 les (11) Instituts Supérieurs Industriels deviennent des catégories/départements des Hautes Ecoles
  3. http://www.aihy.org/images/pdf/promotio.pdf/">Annuaire des promotions AIHy, depuis 1848
  4. « http://www.ufiib.be », sur www.ufiib.be (consulté le 22 octobre 2015)
  5. « Comité des Ingénieurs Belges - Belgisch Ingenieurscomité », sur vik.be
  6. « Home », sur www.feani.org (consulté le 22 octobre 2015)
  7. ASBL 'AIHy', Moniteur belge, Bruxelles, Etat fédéral de Belgique, (lire en ligne), N° 6623 pages
  8. Napoléon Bonaparte 1er créateur des Hautes Écoles et des Académies de France en 1794
  9. 9,0 et 9,1 Titre légal de niveau 7 du grade académique Master en Sciences de l'Ingénieur industriel en agronomie, publié au Moniteur belge du 21/09/2006 et du décret 'paysage' du 07/11/2013 du ministre J. Cl. Marcourt
  10. Reconnaissance légale du niveau universitaire depuis 1977 par décret
  11. « Université de Liège - Portail - Accueil - Accueil », sur www.ulg.ac.be (consulté le 22 octobre 2015)
  12. Décret du gouvernement wallon publié au Moniteur belge du 21/09/2006, art.4.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

    Thème(s) :
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes agriculture et agronomie ET Belgique : Fédération des jeunes agriculteurs, Vétérinaires sans frontières (Belgique)

Autres articles des thèmes éducation ET Belgique : Academicus Neo Lovaniensis Ordo

Autres articles du thème éducation : Réseau suisse pour les études internationales, Jean-Bernard Fourtillan, Institut de formation aux affaires et à la gestion, CEGGS The Hermitage, Saint Joseph's College, Hunters Hill, Suzanne Marton, Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Autres articles du thème agriculture et agronomie : Vétérinaires sans frontières (Belgique), Fédération des jeunes agriculteurs, Georges Galardon, Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire, BioFach, Haute école specialisée bernoise, Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, Franck Sander

Autres articles du thème Belgique : UGH (magazine), Daniel Bruniaux, René Georges, SwinG, Luc Carton, Angèle (chanteuse), Overmars


Cet Article wiki "AIHy" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page AIHy/edithistory.