Transurfing

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher




Transurfing est une série de livres publiés en Russie à partir de 2004. L’auteur, Vadim Zeland[1],  est un écrivain mystique russe ex-physicien quantique. Il est né en 1962, mais on ne sait pas grand-chose de lui car il est très discret sur sa vie privée qui dit-il est sans importance.

Aujourd’hui, Transurfing est devenu un best seller international présent dans de nombreux pays. La traduction française par Olivier Masselot du premier tome a été publiée dès 2012 avec le sous-titre  « L’espace des variantes [2]»

Quatre autres tomes Transurfing ont ensuite été publiés dont le dernier en 2014. ( Le bruissement des étoiles du matin-T1[3], En avant dans le passé-T3[4], Diriger la réalité-T4[5], Les pommes tombent du ciel-T5[6])

Le Transurfing, concept conçu et présenté par son auteur dans ses livres, permettrait de gérer sa vie et d'atteindre ses aspirations en intégrant les connaissances traditionnelles sur l'homme et des découvertes récentes (neurosciences notamment et en physique quantique). C'est une méthode pour rendre possible ce qui à priori semble inaccessible dans la réalité que chacun s'est forgée ou qui lui a été inculquée.

Définition du Transurfing[modifier]

En résumé, voici la vision du monde de Vadim Zeland et son aboutissement: le Transurfing[7]

La réalité peut se manifester de multiples façons différentes, à l’infini. L’univers composé de matière se déplaçant dans le temps et l’espace comporte une infinité de particules animées par des enchaînements de causes et d’effets. La mémoire de chaque composition d’enchaînements possibles serait conservé dans un champ d’information nommé par l’auteur "l’Espace des variantes". Les manifestations de ces effets appréhendés comme réalités peuvent ainsi se décliner à l’infini selon les choix conscients d'une personne.

L’ensemble fonctionnerait comme une sorte de réseau décomposé en secteurs dans lesquels circulerait la matière à travers le temps et l’espace. Chaque secteur consisterait en une variante potentielle d'une manifestation dans la forme matérielle.  

Les secteurs peuvent être proches ou éloignés les uns des autres générant des scénarios plus ou moins différents.

Un ensemble de secteurs pour un individu constituent une destinée et chacun serait en mesure d’en faire le choix pour manifester la réalité qu’il souhaite. Ceci peut être illustré par un consommateur faisant ses courses et passant commande dans un immense magasin où seraient stockées toutes la variantes, en l'occurrence dans le Transurfing ses épisodes de vie. Ce qui signifie q’un nombre infini de scénarios de vie est proposé à chacun dans cet espace des variantes.

Ce sont les pensées et nos émotions selon leurs forces et leurs natures qui auraient un impact sur la réalité de chacun en choisissant consciemment ou pas tel ou tel secteur et qui transformerait motivation et intention en manifestation matérielle.

Les configurations de la vie ne seraient alors plus issues uniquement des actions mais aussi des pensées d’un individu, d’où l’importance de l’attitude mentale sachant que les postures positives favoriseront une évolution bénéfique.

Le Transurfing pourrait donc être défini selon le vocabulaire de son auteur par "un surf dans l'espace des variantes".

L'image du monde du transurfing est proche des idées de la «théorie d'Everett[8]» , dans laquelle le théoricien américain de la physique quantique Hugh Everett fait l'hypothèse d'une infinité de variantes existant simultanément.

Transurfing en pratique[modifier]

La théorie Transurfing considère que le monde se comporte comme un miroir qui reflète les pensées de chaque personne. Si elles sont négatives et parsemées de peurs et de manques de confiance, il est probable que la réalité manifestée s’inspire de ce schéma mental dont elle est en partie issue. A contrario être bienveillant avec son entourage et soi-même, être confiant, induira des conditions de vie plus facile. Ceci nous rappelle les théories de la pensée positive et de la loi de l’attraction. Là où les choses différent notablement ici, c’est qu’il est proposé un système et des méthode détaillées progressivement au fil de la présentation de la théorie.

À noter que même Transurfing n'a aucun fondement scientifique même s'il se réfère à des notions scientifiques, même si l'auteur a été physicien et inspiré par des analogies qu'il pense avoir trouvé dans la physique quantique.

Il ne suffit pas en pratique d’effectuer des visualisations positives épisodiques pour obtenir des résultats. Il s’agit tout d’abord d’adopter une attitude bien définie par rapport aux événements afin de ne plus les subir en toute conscience. La façon de se placer en observateur plutôt qu’en acteur inconscient et de prendre de la distance est déterminante.

Car chacun qu'il le veuille ou pas peut être influencé et manipulé par des courants de pensées qui déploient une force d’attirance qui n'est pas obligatoirement bénéfique. Autant en prendre conscience et devenir sélectif sur ce qu'il veut bien laisser venir à lui et s’installer dans son mental.

Cette situation est la même que celle du client dans un grand magasin qu’on essaye de tenter à travers des rayons mis en avant pour l’orienter en fonction de critères dont il n’a pas conscience.

Il est possible de devenir metteur en scène du film de sa vie plutôt que simple spectateur passif et l’image du scénario formée dans le mental peut se projeter dans la réalité.

Les pensées influent mais un souhait non chargé de l’énergie appropriée sera inefficient.  Inversement une préoccupation trop prégnante et un manque de lâcher prise peuvent orienter les événements contre les attentes de la personne ruminant ses craintes.  Transurfing affirme qu’en accordant trop d’importance aux choses, il est créé un déséquilibre énergétique se retournant contre les désirs émis.

La méthode proposée consiste donc à choisir en pleine conscience et ensuite de tenter de transporter avec détermination ce choix vers la réalité par un support énergétique issu de l’énergie mentale et des émotions. Vouloir n’est pas suffisant pour transformer le désir en réalisation matérielle.  

Les balanciers énergétiques[modifier]

Dans ses ouvrages Vadim Zeland évoquent le rôle de qu'il nomme des "balanciers". Ce sont des structures énergétiques émotionnelles qui peuvent exister dans l’être humain et avoir une existence propre. Ils peuvent être définis comme des vortex d'énergie en raison de la manière dont ils attirent des « adhérents » et " capturent " les esprits d’un nombre parfois considérable de personnes.  Ces balanciers peuvent être  bénéfiques et/ou destructeurs mais dans tous les cas ils limitent le libre arbitre individuel en imposant des objectifs qui ne sont pas consciemment et librement choisis.  

On peut éviter ces influences en les ignorant  et en évitant dans ce cas d’offrir une partie de son énergie. Il est vain et dangereux de les combattre frontalement car ce faisant elles se renforcent en se nourrissant de l’énergie négative alors déployée.

Ces tourbillons énergétiques peuvent être aussi apparentés à de formes pensées collectives. Et il suffit d’un nombre restreint de personnes pour en créer un par apport d’énergie à une relation entre plusieurs individus par exemple. Cela explique comment quelqu’un peut se placer sous influence d'un autre.

La seule issue et thérapie si nécessaire quel que soit le balancier est le détachement et l’indifférence et non pas l’hostilité et l’affrontement sauf à se donner pour mission de combattre un balancier (exemples: l’homme politique, le militant)

Vadim Zeland donne dans ses ouvrage des conseils  pour éviter d’être affecté par ces balanciers destructeurs.

Les potentiels en excès et la recherche de l’équilibre.[modifier]

Tout dans la nature recherche l'état d'équilibre. Chacun donnons ou pas de l’importance, donc de l’énergie aux choses. Leur donner une importance exagérée crée un potentiel énergétique en excès qui rompt un équilibre.

Cet excès augmente d’autant plus que le mental peut déformer la réalité. Pour rééquilibrer il est fréquent d'avoir tendance à opposer une tension, à être mécontent ou à condamner, ce qui peut avoir pour conséquence de retourner les forces d’équilibrage contre soi-même

Il est préférable de remplacer les réactions négatives souvent spontanées et réflexes par une attitude positive. Poser des conditions et se livrer à des comparaisons génère des relations de dépendance augmentant les excès et donc le déséquilibre énergétique intérieur et collectif. Il faut abandonner les sentiments de possession, le mépris ou la vanité. Il n’y pas à se justifier ou à culpabiliser. il suffit de s’autoriser à être soi-même sans éprouver le besoin d’affirmer sa supériorité. Refuser d’attribuer de l’importance aux conditions intérieures ou extérieures permet d’obtenir une liberté de choix. L’obstacle principal à la réalisation de nos désirs est l’importance surévaluée décernée aux situations. Surmonter les obstacles passe par la réduction de cette importance. La meilleure attitude est de rester attentif sans ressentir d’inquiétude.

La création de la réalité souhaitée[modifier]

En partant du principe que la pensée est énergie, il faudrait tenter de syntoniser les ondes de son cerveau avec les secteurs de l’espace des variantes choisis pour les transformer en réalité dans sa vie.  

L’apport d’émotions en phase avec un but et une concentration particulière sur une intention consciente amplifierait l’émission de ces ondes dans l’univers qui pourraient alors d'apporter une réponse en phase avec la fréquence vibratoire de la demande sous la forme d' effets et de réalisations au diapason. C’est l’effet miroir qui permettrait ce renvoi des images captées des intentions sous forme de manifestations.

Cette théorie peut-être cataloguée de science-fiction mais il est possible pour chacun de l'expérimenter pour évaluer si elle a un intérêt ou pas.

Notes et références[modifier]

  1. site francophone de Transurfing, « interview de Vadim Zeland » (consulté le 24 octobre 2019)
  2. Zeland, Vadim., Transurfing : un modèle quantique de développement personnel. [1], L'espace des variantes, vol. 1, Éd. Exergue, impr. 2010 (ISBN 9782911525957 et 2911525957, OCLC 762576574, lire en ligne)
  3. Zeland, Vadim., Transurfing : modèle quantique de développement personnel. 2, Le bruissement des étoiles du matin, vol. 2, Éd. Exergue, impr. 2011 (ISBN 9782361880231 et 2361880237, OCLC 762421350, lire en ligne)
  4. Zeland, Vadim., Transurfing : modèle quantique de réalisation individuelle. 3, En avant dans le passé, vol. 3, Éd. Exergue, impr. 2012 (ISBN 9782361880491 et 2361880490, OCLC 793483660)
  5. Vadim Zeland, Transurfing : modèle quantique de développement personnel. 4. Diriger la réalité, Vol.4, Ed Exergue, , 179 p. (ISBN 9782911525957, 2911525957 et 9782361880231, OCLC 1040988121)
  6. Zeland, Vadim., Transurfing : modèle quantique de réalisation individuelle. 5, Les pommes tombent dans le ciel, vol. 5, Éd. Exergue, dl 2014 (ISBN 9782361881009 et 2361881004, OCLC 881031546, lire en ligne)
  7. (fr + ru) vadim zeland, « Introduction du site original de l'auteur », sur site original de Vadim Zeland (consulté le 24 octobre 2019)
  8. Everett, Hugh., The Everett interpretation of quantum mechanics : collected works 1955-1980 with commentary, Princeton University Press, (ISBN 9781400842742, 1400842743 et 2011037956, OCLC 782926114, lire en ligne)

Lien externe[modifier]

« Comprendre l’informatique quantique – médecine quantique », sur FrenchWeb.fr, (consulté le 23 octobre 2019)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Mystique Mystique : Gagner le combat spirituel


Cet Article wiki "Transurfing" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Transurfing.