Rémy-Louis Budoc

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

[1]

Rémy Louis Budoc, né le 01 septembre 1958 à Fort-de-France (Martinique) est un homme public français.

Biographie[modifier]

Origine et parcours d'études[modifier]

Il vit au Morne-Vert Carbet puis rejoint ses parents en Afrique (Sénégal, Mauritanie, Côte d'Ivoire). Ancien élève du Lycée Ribot à Saint-Omer, il obtient une maîtrise en Sciences Economiques à l’Université d'Abidjan et un Doctorat en Économie générale et Gestion à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne en 1985[2]. Il effectue son service militaire (1984) dans le 517e régiment du train à Laon Couvron et Vernon.

Parcours professionnel[modifier]

Conseiller au cabinet d'Elie Castor président du conseil général de la Guyane (1985), il devient ensuite analyste financier à la Sofideg (Société Financière pour le Développement de la Guyane), puis directeur adjoint à la Sa Hlm de Guyane en 1987 et rejoint la direction des ports de commerce et de pêche[3] de la cci Guyane. En 2005, il est directeur des concessions port et aéroport[4],. Directeur de l'Aménagement du territoire en 2011-2012 à la cci Guyane, il est depuis membre du directoire du Grand Port Maritime, Directeur de la Prospective et du Développement[5] et de la sécurité (notamment le Mase)[6],[7]).

Parcours et action politique[modifier]

Il adhère au Rpr en 2001 puis à l'Ump et devient le secrétaire départemental en Guyane de 2001 à 2011. Candidat aux élections législatives en 2002 et 2007 dans la 1re circonscription de Guyane « terre de mission », il accédera au 2e tour[8],[9]. Trésorier de campagne de Jacques Chirac en 2002 et représentant du candidat Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012, il représente Alain Juppé[10] en Guyane lors de la primaire de la Droite et du Centre pour l'élection présidentielle de 2017[11]. Il est membre d'Agir, présidé par Franck Riester.

Vice-président du conseiller régional de la Guyane de 1998 à 2004 (liste Rpr), il réactive et préside l'Association du Cnam. Conseiller régional d'opposition de 2004 à 2010, puis majoritaire de 2010 à 2015 sur la liste conduite par Rodolphe Alexandre dans le cadre d'un accord avec Nicolas Sarkozy. Il est chargé de créer l'Oprf (Opérateur Public Régional de Formation)[12] dont il devient le Président fondateur[13].

Rémy Louis BUDOC est également conseiller municipal de Rémire-Montjoly, dans la majorité du maire Edmard Lama de 2001 à 2008 puis dans celle de Jean Ganty jusqu'en 2014.

Il représente de la Guyane au conseil de surveillance de l'Institut d'Émission des Dom (Iedom)[14]. En 2010, il est nommé par décret au Conseil Economique Social et Environnemental (Cese)[15].

Lors de la grande crise de 2008[16], les Autorités de l'État lui propose de présider l’Atelier « Formation des prix, circuits de distribution, pouvoir d’achat », dans le cadre des États Généraux de l’Outre-mer.

Lors de la crise majeure de 2017, dans le cadre des Assises de l’Outre-mer, il est rapporteur de l’Atelier « Donner à l’État et aux collectivités les moyens d'engager une véritable politique d'influence ».

Positionnement sur l'échiquier politique[modifier]

Rémy Louis Budoc défend une plus grande autonomie de la Guyane[17] dans la République et un meilleur encrage du territoire dans son environnement interrégional au-delà de l'article 73 de la Constitution française. Il soutient la mise en place d'une assemblée unique[18] lors de la consultation populaire du 24 janvier 2010 et met en place la stratégie de l'UMP pour la conquête de la collectivité régionale aux élections de mars 2010[19]. En 2015, il obtient l'investiture Lr, Modem et Udi pour mener la bataille des élections territoriales Il prend ensuite du recul par rapport à Lr.

Parcours syndical[modifier]

Mandats actuels : Administrateur de l’Opco Mobilité[20], Vice-président du Conseil des Métiers (septembre 2019), Cppni fluvial (28 février 2019) au titre de la Cfe-Ggc, Syndicat National de l'Encadrement des Personnels Sédentaires des Compagnies de Navigation Snpscn, Comité stratégiques de la Société du Canal Seine-Nord Europe. Il a été également secrétaire général de la Cfe-Cgc Guyane (1990-2012), président de l’Assedic de la Guyane (1996-1998), conseiller du salarié[21], administrateur au sein d’Agefos-Pme, de l’Aract, de la Caisse Générale de Sécurité Sociale (Cgss)[22], de la Caisse d' Allocations familiales (Caf)[23].

Éducation, Enseignement supérieur et Recherche[modifier]

Enseignement supérieur et Recherche[modifier]

Chargé d' enseignement à l'Université en Guyane, co-directeur de thèse de Doctorat 2016-2019 (Commission de la Recherche de l’Université d’Aix Marseille) dans le cadre de l'Unité de Recherche Cret-Log, Laboratoire Universitaire de Recherche en Sciences de Gestion spécialisé (Doctorat de l’Université d’Aix-Marseille) sur le transport maritime du Plateau des Guyanes [1] à la Mer des Caraïbes.[24].

Mandats : conseil d'administration de l'Institut d'Enseignement Supérieur de Guyane (2010-2014), conseil scientifique de l'Université des Antilles et de la Guyane (2010-2014), Commission d'Évaluation des Formations et Diplômes de Gestion (Cefdg, Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche).

Éducation[modifier]

Président du Cnam de Guyane, il accompagne plusieurs projets de coopération internationale dont celui mené avec le Cnam National et l'Université d'État d'Haïti (Ueh) : accompagnement sur place de 300 jeunes Haïtiens (à la suite du séisme de janvier 2010) dans quatre domaines de formation professionnelle jugés prioritaires pour la reconstruction du pays[25].

Bibliographie[modifier]

  • Articles scientifiques

Publications scientifiques classées par l’Hceres[26] (Territoire en Mouvement[27], Développement Durable et Territoire[28], Les Cahiers d’Outre-mer, Le Journal de la Société des Océanistes[29], Editions A. Pédone[30], l’Harmattan[31], La Revue du Droit Commercial, Maritime, Aérien et des Transports).

  • Ouvrages et conférences

Rapporteur au Cese sur le renforcement de la coopération régionale des Outre-mer[32], la valorisation de la forêt des Outre-mer et la place des ports ultramarins au carrefour des échanges mondiaux[33]

Participation à des conférences nationales au Sénat[34], à l'Afd[35]...

Auteur de plusieurs ouvrages, notamment : Les Outre-mer et l'international : quel place dans le monde globalisé?, référencé par l'Ena (2017)[36]

Références[modifier]

  1. CESE, « Le CESE », sur CESE (consulté le 7 janvier 2021)
  2. « Diplôme Sorbonne »
  3. « Concessions portuaire »
  4. « Aéroport Felix EBOUE »
  5. « Blada.com - Un directoire pour le grand port maritime de Guyane », sur www.blada.com (consulté le 13 octobre 2019)
  6. « Mase France »
  7. « Mase Antilles-Guyane »
  8. « Législatives 2002 »
  9. « Législatives 2007 »
  10. « Meeting Juppé »
  11. « Soutien Juppé, Guyane »
  12. « OPRF »
  13. Guyane la 1ère, « Inauguration de l'OPRF », sur Guyane la 1ère, (consulté le 13 juin 2021)
  14. « Nomination IEDOM »
  15. « cese - Recherche Google », sur www.google.com (consulté le 26 janvier 2020)
  16. « Crise de 2008, Guyane »
  17. « Budoc trouve des atouts à l'article 74 - Abonnement », sur www.franceguyane.fr (consulté le 26 janvier 2020)
  18. Budoc, « Express », sur express, (consulté le 13 juin 2021)
  19. « Le Monde, la droite mise sur l'Outre-mer »
  20. BUDOC, « Rapport OPCO Mobilité p.10 »
  21. « DIECTTE, conseiller du salarié »
  22. « CGSS Guyane »
  23. « CAF Guyane »
  24. GPM Guyane, « Une thèse sur le Commerce maritime de courte distance », sur GPM Guyane, (consulté le 13 juin 2021)
  25. « Actions CNAM Haïti »
  26. « HCERES », sur HCERES,
  27. « Forêt amazonienne et territoire guyanais »
  28. « Le développement des ports ultramarins : quels enjeux environnementaux ? »
  29. « DAO et PTOM »
  30. « Le Grand Port Maritime et l'avènement du pétrole en Guyane »
  31. « L'Harmattan, article 16 »
  32. CESE, « Pour un renforcement de la coopération régionale des Outre-mer », sur CESE, (consulté en janvier 2021)
  33. CESE, « Les ports ultramarins au carrefour des échanges mondiaux », sur CESE, (consulté en janvier 2020)
  34. « Défis et opportunités pour les collectivités françaises des Amériques »
  35. « Conférence AFD Outre-mer et compétition internationale »
  36. « Bibliographie ENA juillet 2017, P. 31 »


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Mât de misaine (vêtements), Clyde & Co, Investing.com, Team Partners Group, Yallo (réseau), Studio Pygmalion, Observatoire social international

Autres articles du thème Martinique Martinique : Cité Ozanam-Batelière, Chyco Siméon, Mike Fédée, José Dalmat, Bruno Giroux, Eustache Bertrand, L'Enlèvement du mardi gras


Cet Article wiki "Rémy-Louis Budoc" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Rémy-Louis Budoc.