Welcome to EverybodyWiki 😃 ! Nuvola apps kgpg.png Log in or ➕👤 create an account to improve, watchlist or create an article like a 🏭 company page or a 👨👩 bio (yours ?)...

Paulette Dozois

De EverybodyWiki Bios & Wiki



Paulette est une archiviste canadienne.

Biographie[modifier]

Paulette Dozois obtient son baccalauréat (1975) en histoire, à l’Université Western Ontario, et sa maîtrise (1976) en histoire canadienne, à l’Université de Carleton. En 1977, elle commence à travailler comme archiviste aux Archives nationales du Canada, aujourd’hui appelées Bibliothèques et Archives Canada (BAC), où elle devient responsable des archives du ministère des Affaires extérieures et du Commerce international du Canada, à la Division des archives gouvernementales, en 1981. Paulette Dozois travaille toujours à Bibliothèques et Archives Canada, où elle a joint la Division de l’accès à l’information et de la protection de la vie privée, afin de créer une méthodologie et de mettre en œuvre de nouvelles procédures d’application des lois canadiennes sur l’accès à l’information et à la confidentialité[1]. Aujourd’hui, elle y dirige le programme des blocs examen (Block Review), un programme avec une approche innovante sur l’accès à l’information[2]. Parallèlement à ses activités professionnelles au gouvernement du Canada, Dozois est également activement investie dans l’Association des archivistes canadiens (ACA), l’Association des archivistes de l’est de l’Ontario, l’Association des archivistes de l’Ontario et le Conseil international des archives. Elle a occupé une diversité de poste au sein de l’ACA, et la majorité de ses écrits ont été publiés par le journal de l’association, Archivaria, qui se consacre à la recherche scientifique sur les archives au Canada et à l’étranger[1]. Elle a désormais plus de 43 années d’expertise dans le domaine archivistique à BAC, pendant lesquelles elle a apporté de nouvelles idées et approches sur son travail et cet institution.

Contribution intellectuelle[modifier]

Paulette Dozois s’est distinguée pour ses contributions dans le domaine archivistique, particulièrement dans son combat pour la préservation des archives historiques du Canada, afin de les faire connaître et de le rendre accessibles aux chercheurs. Tout au long de sa carrière, elle a défendu les droits des chercheurs et a tenté de rendre les documents publics fédéraux, détenus par BAC, ouverts et disponibles. Ses écrits s’attardent à explorer l’histoire, la nature et la théorie des archives, ainsi que leur utilisation, et s’adressent tant aux archivistes qu’aux utilisateurs d’archives[2].

Ses écrits[modifier]

En début de carrière, Dozois s’est intéressée aux dossiers privés des politiciens et premiers ministres, tels que le huitième premier ministre canadien Robert Laird Borden[3], ainsi qu’à d’autres personnalités historiques façonneuses de l’histoire du Canada, telles que le paléontologue Charles H. Sternberg[4]. Ces articles correspondent à la vocation de BAC, de traitement, de conservation et de diffusion du patrimoine documentaire du Canada. Parallèlement à ces écrits de nature historique, Dozois a publié plusieurs articles concernant les législations canadiennes associées aux archives, toujours dans le cadre de son travail pour l’institution gouvernementale. Elle a permis de rendre plus accessible certaines lois de l’administration fédérale et de ses institutions, telles que la Loi sur la protection des renseignements personnels[5], ainsi que de décortiquer d’autres ressources, telles que les nouvelles initiatives des Archives nationales pour établir un programme d'archives régional[6]. Les publications plus récentes de Dozois marquent une prise de position plus marquée de l’archiviste. En plus de transmettre, vulgariser et rendre accessibles les archives nationales, elle y souligne l’importance de la pratique archivistique pour le gouvernement fédéral. Elle aborde notamment l’impact de la Loi sur l’accès à l’information, adoptée en 1983, sur la gestion des documents au sein du gouvernement fédéral[7].

Le Block Review[modifier]

Sa contribution la plus récente consiste à la relance du programme des blocs examen en 2010, une méthodologie qui s’était développée au début des années 2000 sans succès. Le programme consiste en l’examen systématique des blocs ou séries d’archives des dossiers gouvernementaux, qui intègrent une approche fondée sur les risques en examinant l’âge et le sujet de l’enregistrement. L’examen est complété en utilisant diverses stratégies d’échantillonnage afin de déterminer si les enregistrements peuvent être ouverts au public, en respectant la Loi sur l’accès à l’information et la Loi sur la protection des renseignements personnels[8]. Paulette Dozois a ainsi réussi à adapter et améliorer les principes d’archivage traditionnels, dans l’examen des documents d’archives, afin d’ouvrir de manière proactive les documents, rapidement et efficacement, avant même que les chercheurs aient à le demander. Avec la réussite de la relance, Dozois a pu faire en sorte que le programme des blocs examen devienne une caractéristique permanente du régime d’accessibilité de BAC. Son équipe et elle ont pu à ce jour ouvrir plus de cinquante millions de documents, précédemment fermés et restreints, soit dix fois plus de dossiers ouverts que de la manière traditionnelle. Dozois a partagé la nouvelle méthodologie, par le biais de présentations et d’ateliers, à travers le Canada et à l'étranger, et celle-ci est désormais envisagée par plusieurs instituions d’archives provinciales et même internationales[2].

Publications[modifier]

Quelques publications rédigées par l'archiviste :

Distinctions[modifier]

Le James J. Talman Award en 2020[2]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 (en) Paulette Dozois, « Sources for the Study of the International Labour Organization », Archivaria,‎ , p. 125–132 (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Archives Association of Ontario - 2020 AAO Award Winners », sur aao-archivists.ca (consulté le 9 décembre 2020)
  3. (en) Paulette Dozois, « BROWN, Robert Laird Borden: A Biography », Archivaria,‎ , p. 171–173 (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  4. (en) Paulette Dozois, « STERNBERG, Hunting Dinosaurs in the Badlands of the Red Deer River, Alberta, Canada », Archivaria,‎ , p. 169–169 (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  5. (en) Paulette Dozois, « PUBLIC ARCHIVES OF CANADA, Guidelines for the Disclosure of Personal Information for Historical Research at the Public Archives of Canada », Archivaria,‎ , p. 168–169 (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  6. (en) Paulette Dozois, « Beyond Ottawa's Reach: The Federal Acquisition of Regional Government Records », Archivaria,‎ (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  7. (en) Daniel German et Paulette Dozois, « Doughty on the Use and Utility of Government Information and Archives, 1933 », Archivaria,‎ , p. 177–196 (ISSN 1923-6409, lire en ligne, consulté le 9 décembre 2020)
  8. Library and Archives Canada, « Proactive Opening of Government Records Under Block Review », sur www.bac-lac.gc.ca, (consulté le 9 décembre 2020)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Sciences de l'information et des bibliothèques sciences de l'information et des bibliothèques : Prix premier roman de Culture et bibliothèques pour tous de la Sarthe, Pascal Sanz, Vincent Hadot, Julia Bullard, Michel Champagne (archiviste), Imago mundi (encyclopédie), Commission des archives


Cet Article wiki "Paulette Dozois" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Paulette Dozois.