Patrick Simon (homme politique)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher



 Modifier cette InfoBox
Patrick Simon (homme politique)
Patrick Simon 1.jpg


Nom Patrick Simon
Date de naissance 12 juin 1955
Lieu de naissance Sedan (Ardennes)
👔 Profession [[profession::Chirurgien-dentiste

Homme politique]]

Fonction1 Vice-Président de la Communauté de communes du Val de Somme
À Partir Du Fonction1 inconnue
Jusqu'Au Fonction1
Parti Divers droite
Conjoint Catherine Simon

Patrick Simon, né le à Sedan et mort le à Amiens, victime de la pandémie de Covid-19 durant l’exercice de ses fonctions, était un Chirurgien-dentiste de profession, mais également conseiller municipal de 1983 à 1995, puis premier adjoint au maire de 1995 à 2008, maire de la commune de Villers-Bretonneux de 2008 à 2020, et enfin vice-président de la Communauté de communes du Val de Somme jusqu’en 2020.

Biographie[modifier]

Parcours politique[modifier]

Élections municipales de 1983[modifier]

L'élection d'Hubert Lelieur en tant que nouveau maire de Villers-Bretoneux, lors des élections municipales de 1983, permet à Patrick Simon de rejoindre pour la première fois, le conseil municipal de la commune.

Élections municipales de 1989[modifier]

La réélection du maire sortant, Hubert Lelieur, lors des élections municipales de 1989, permet une nouvelle fois à Patrick Simon d'intégrer le conseil municipal de la ville de Villers-Bretonneux pour une durée de 6 ans.

Élections municipales de 1995[modifier]

Patrick Simon devient pour la première fois, adjoint à la mairie de Villers-Bretonneux, sous le troisième mandat d’Hubert Lelieur, lors des élections municipales de 1995.

Élections municipales de 2001[modifier]

Lors des élections municipales de 2001, Patrick Simon est réélu en tant que premier adjoint à la mairie de Villers-Bretonneux, sous le mandat d’Hubert Lelieur.

Élections municipales de 2008[modifier]

Se présentant pour la première fois lors des élections municipales de 2008, Patrick Simon se voit élu maire et porte ainsi une liste de 21 conseillers municipaux au sein de la mairie de Villers-Bretonneux.

Sa liste récolte lors du premier tour, 38,98% des suffrages, et lors du second tour, cette dernière réalise un score de 47,46% des suffrages exprimés.[1]

Élections municipales de 2014[modifier]

Alors maire sortant, Patrick Simon se représente lors des élections municipales et communales de 2014, en vue d’un second mandat.

Il est réélu dès le premier tour en obtenant 57,52% des suffrages exprimés. Sa liste obtient donc 22 sièges au conseil municipal ainsi que 7 sièges au conseil communautaire[2].

Élections municipales de 2020[modifier]

Obtenant 18,66% des suffrages lors du premier tour des élections municipales et communales de 2020, Patrick Simon est hospitalisé dès la fin du mois de mars au sein de l’hôpital de Rang-du-Fliers. Son état de santé se dégradant drastiquement, il est admis en réanimation au sein du CHU d’Amiens, il décède durant l’exercice de ses fonctions, de la pandémie de Covid-19, le [3].

Lors du second tour, sa liste, conduite par Brigitte Durand, obtiendra 27,96% des suffrages exprimés.

Père des relations franco-australiennes[modifier]

Dès son implication au sein de la politique de la ville de Villers-Bretonneux, Patrick Simon participe le , aux côtés du maire de l’époque, Hubert Lelieur, à la signature de la charte de jumelage entre la commune et la ville australienne de Robinvale, située dans l’État du Victoria.

L’année suivante Patrick Simon participe au premier voyage bretonvillois, dans le quel une délégation française est reçue à Robinvale.

Patrick Simon se rend en Australie lors d’un voyage officiel, aux côtés du président François Hollande, en 2014.

En 2015, au lendemain de l’ANZAC Day, Patrick Simon est investi, par le biais du premier ministre australien, Tony Abbott, de l’Ordre d’Australie et devient officier honoraire.

Durant l’année 2018, Patrick Simon se rend en Australie pour la seconde fois, lors d’un voyage d’État, aux côtés du président Emmanuel Macron.

Au début de l’année 2020, Patrick Simon prend l’initiative d’ouvrir une cagnotte en ligne afin de récolter de l’argent pour les victimes des feux de forêts qui ravagent l’Australie, ainsi que pour les pompiers qui les combattent. La cagnotte récolte plus de 37 000$.

Fin de vie[modifier]

Hospitalisé le à l’hôpital de Rang du Fliers, Patrick Simon est placé sous sédation.

Malgré une amélioration de son état de santé les semaines qui suivent sa première hospitalisation, très vite le pronostic vital du maire est engagé. Il est placé au sein du service de réanimation au CHU d’Amiens fin avril, et son pronostic vital est désormais engagé.

Le , Patrick Simon s’éteint, après plus de 8 semaines de lutte contre le virus de la covid-19.

Hommages[modifier]

Le décès de Patrick Simon suscite une vive émotion au sein de la commune de Villers-Bretonneux, mais également dans tout le Val de Somme, ainsi qu’en Australie.


Tony Abbott, premier ministre australien de 2013 à 2015, écrit sur Twitter :

"L'Australie a perdu un très bon ami avec le décès du Dr Patrick Simon AO. Il était un passionné de tout ce qui est australien - en particulier le nouveau centre @sirjohnmonash - et a récemment récolté 37 000 dollars pour les victimes des feux de forêts."


Marise Payne, ministre des affaires étrangères de l’Australie, déclare sur Twitter :

" Avec sa famille, nous pleurons le Dr et officier honoraire de l’Ordre d’Australie, Patrick Simon, maire de Villers-Bretonneux et grand ami de l’Austrlaie, qui maintient le lien entre nos pays, fondé sur le sacrifice fait par tant de jeunes Australiens sur le sol français. Repose en paix notre ami, Monsieur le Maire, Patrick Simon. "

Darren Chester, ministre australien des anciens combattants, cité par la chaine Nine News, déclare : "L’Australie perd un grand ami. Le Docteur Simon manquera grandement à tous les Australiens qui l’ont rencontré et ont travaillé avec lui."

Brendan Berne, alors ambassadeur d’Australie en France, rend hommage à Patrick Simon sur Twitter :

" La communauté australienne est en deuil. Le docteur Simon n'était pas seulement un ami personnel, il était aussi un grand ami de mon pays "

" C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Patrick Simon (Officier de l’Ordre d’Australie), maire de Villers-Bretonneux, un grand ami de l'Australie qui a travaillé sans relâche pour honorer la contribution des ANZAC à la France. Au nom de tous les Australiens, je présente mes condoléances à Mme Simon et à sa famille."

Ce dernier, qui prenait quotidiennement des nouvelles du maire durant son hospitalisation, réagit à nouveau, dans un communiqué :

"Je suis très attristé, Patrick Simon a incarné le devoir de mémoire. Depuis son élection, il a joué un rôle moteur pour l'amitié bilatérale, en participant au souvenir du sacrifice de nos soldats pour la paix [...] Ce matin, je me suis entretenu avec la ministre des affaires étrangères, Marise Payne, elle-aussi très triste, comme nous tous. La nouvelle de sa disparition fait la Une des émissions des chaînes nationales australiennes [...] C'est la dernière fois que j'ai vu Patrick Simon. Nous ouvrions une marche de soutien à mon pays. Il avait organisé une cagnotte en faveur des pompiers de Robinvale, qui ont combattu les incendies. C'était un moment très fort pour moi. J'y ai vu une symétrie magique. Plus de cent ans après la bataille de Villers-Bretonneux, c'était au tour de la population locale de nous venir en aide. Ce moment est inoubliable et témoigne de toute l'action de Patrick Simon en faveur de l'amitié franco-australienne. Nous en lui serons éternellement reconnaissants."

Le matin, au même moment, les drapeaux australiens et français ont été mis en berne à l’ambassade d’Australie en France, mais également sur le site du Mémorial national australien de Villers-Bretonneux.


Très rapidement, nombreux sont les médias australiens à réagir et à diffuser la tragédie.

"Le meilleur ami de l’Australie en France décède du coronavirus" titre le Sydney Morning Hérald.

Le journal ABC News le montre se recueillant devant la tombe d’un soldat australien à Robinvale, la ville située au nord-ouest de l’Etat de Victoria qui est jumelée avec Villers-Bretonneux et qu’il a visité à de nombreuses reprises, la dernière fois en .

Le Brisban Times salue également le « Australia's best friend in France ».

Le Daily Mail le montre au côté du président François Hollande et du Premier ministre Tony Abbott et le décrit comme « un maire français qui a transformé son village en maison pour de braves soldats australiens ».

Le ministre australien des Anciens combattants a publié un communiqué officiel rendant hommage à un « vrai ami de l’Australie ».

Au même moment, les réseaux sociaux abondent de messages de condoléances dont sur les pages du Sir John Monash, de l’ambassadeur Brendan Berne, de l’ambassade d’Australie en France, et des Commemorations and War Graves Australia.

Distinctions[modifier]

Décorations[modifier]

OrderAustraliaRibbon.png

  • Officier de l'Ordre d’Australie "Pour services distingués aux relations franco-australiennes, en particulier à sa contribution à la préservation de la mémoire des vétérans australiens de la Première Guerre mondiale"[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]

  1. Gouvernement français, « Résultats des élections municipales 2008 à Villers-Bretonneux », sur www.interieur.gouv.fr,
  2. Gouvernement français, « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 à Villers-Bretonneux », sur www.interieur.gouv.fr,
  3. France 3, « Coronavirus - Le pronostic vital du maire de Villers-Bretonneux dans la Somme engagé : "On est très inquiets" », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  4. (en) Commonwealth of Australia, « Honorary Appointments April 2015. », sur www.gg.gov.au,

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique française politique française : Liste des ministres français de l'Action sociale, Jean Remi Gabriel Chandon de Briailles, Les-Progressistes.fr, Eugène Rœderer, Éric Richermoz, Thomas Courbe, Jean-Pierre Blanchard (essayiste)

Autres articles du thème Australie Australie : Le Vol du pélican, Tankt, NickMusic (Australie et Nouvelle-Zélande), William Gilmour, Aelita Andre, Australie-Pacific Islanders en rugby à XV, Rowan London


Cet Article wiki "Patrick Simon (homme politique)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Patrick Simon (homme politique).