Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Omar Mehsas

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Omar Mehsas, né à Constantine le , est un médecin pneumologue algérien. Il est membre du FLN depuis 1975.

Ancien président de l’Association des practiciens privés de Constantine et du Conseil de l’Ordre et de la Déontologie médicale de la région de Constantine, ancien président du CSC, le Club sportif constantinois, médiateur de justice auprès de la Cour de Constantine, Secrétaire général adjoint de l’ASCA, l’Académie de la Société Civile Algérienne, président du CEIGC, le Club d’Entrepreneurs et Investisseurs du Grand Constantinois, président de l’Association des cliniques de l’Est algérien.

Biographie[modifier]

Avec El Hadja Boudjeriou, veuve de Messaoud Boudjeriou, militant algérien mort au combat en 1961, lors de la guerre d'indépendance algérienne

Jeunesse[modifier]

Omar Mehsas est né le 17 mai 1951 dans la maison familiale du quartier d'El Seïda Hafsa, à Constantine. Son père Hamou était commerçant et originaire de la commune de Ighil Ali. A' l'âge de 4 ans, le petit Omar entre à l'école coranique de la mosquée de Sidi Moghrof et en 1957 il entre à l’école primaire pour garçons François Arago (aujourd’hui école Mouloud Belaabed). En 1959, la famille quitte le quartier d'El Seïda Hafsa pour celui de Sidi Mabrouk Inférieur.

Pendant la guerre d'indépendance algérienne, sa famille, comme d'autres familles algériennes, soutient activement les moudjahidines dans leur combat pour l'indépendance. Le jeune Omar rencontre les compagnons de Messaoud Boudjeriou, dit Messaoud Ksentini, lorsque, une nuit, ils arrivent chez ses parents pour rencontrer des combattants d'autres cellules. Cette rencontre marque profondément l'enfant et fait surgir en lui un vif sentiment nationaliste. En 1967, désireux de vivre des nouvelles expériences, il rejoint le groupe scout El Irched, où il reste jusqu'en 1971.

Formation[modifier]

Omar Mehsas étudie au Lycée Reda Houhou de Constantine, et après le baccalauréat il s'inscrit à l'université Mentouri, pour suivre une formation en mathématique-physique-chimie. Réalisant qu'aucune de ces matières n’est un débouché pour la médecine, la profession qui l’intéresse, une année plus tard il change de cours et se tourne vers la biologie. En parallèle, il travaille en tant que maître d’internat au lycée Reda Houhou. Un travail qui lui permet de commencer à subvenir à ses besoins et ne plus être dépendant de son père. En 1974, il est embauché comme enseignant de sciences naturelles au lycée Meriem et Fadila Saadane, une autre occupation provisoire dans l’attente de commencer la formation en médecine, au CHU de Constantine. Au cours de la dernière année du cycle de médecine générale, il est nommé chef du département agrovétérinaire. Une fonction qu'il quitte en 1979, après avoir accompagné la première promotion des médecins vétérinaires de Constantine. Cette même année, il termine la formation en médecine générale et commence la spécialisation en pneumologie et phtisiologie à l’hôpital de Constantine. Il collabore étroitement avec le responsable de ce service, le professeur Mahieddine Khellaf et en 1982 il obient le diplôme d’études médicales spécialisées en pneumologie et phtisiologie.

Carrière[modifier]

Années 1980[modifier]

En 1985 Omar Mehsas quitte le CHU de Constantine et est nommé chef du service de pneumologie à l’hôpital de Mila, ainsi que responsable du programme anti-tuberculeuse pour la région. Dés son arrivée à Mila, il structure un programme de stages pour les internes en médecine et pour les résidents en fin de cycle, un projet qui veut faire de l'hôpital de Mila un centre de formation médicale au niveau régional. En 1987 il ouvre un cabinet médical à Grarem, où il reste deux ans.

Vers la fin de la décennie 1980, il est parmi les fondateurs de l’APPC, l’Association des practiciens privés de la région de Constantine , une association crée dans le but de soutenir et promouvoir le développement du secteur sanitaire privé en Algérie et l’intégrer dans le système de santé. Les autres membres fondateurs sont Abdelkrim Seghir, médecin psychiatre, Abdelbaki Logbi, médecin anatomiste, Hafid Boudjemâa, médecin en diabétologie, Ahcene Kardache, médecin Orl, Omar Belhadj Mostefa, médecin généraliste, Larbi Debbache, médecin pédiatre et Tayeb Medjou, médecin en ophtalmologie. Omar Mehsas est élu président de l'APPC à deux reprises.

Années 1990[modifier]

En 1990, il ouvre un cabinet médical à Constantine. De 1993 à 1995 il est président du Conseil de l’Ordre et de la Déontologie médicale de la région de Constantine .

Omar Mehsas avec l'équipe du CSC, le Club Sportif Constantinois, saison 1997-1998
Omar Mehsas en 2016 avec Rabah Saadane, ancien entraîneur de l'équipe d'Algérie de football

Il est président du CSC, le Club Sportif Constantinois au cours de la saison 1997-1998, succédant à Mohamed Boulhabib. En février 1999, lors du Congrès maghrébin de pneumo-phtisiologie à Annaba, il reçoit la médaille d’honneur pour les actions entreprises dans le domaine de la santé. La même année, Omar Mehsas démarre la construction de la clinique médicale de jour El Yasmine à Boussouf (Constantine), dont l'activité commencera en janvier 2004.

Années 2000[modifier]

Depuis 2005, Omar Mehsas fait partie de l’ASCA, l’Académie de la Société Civile Algérienne . Cette même année, à la demande de M. Ahmed Chenna , Secrétaire général de l'ASCA, il ouvre un bureau de l'Académie à Constantine, où il s'occupe en particulier des dossiers concernant la santé, les urgences sociales et la solidarité citoyenne. En 2007 il est élu Secrétaire national de l'ASCA et en 2014 il en devient Secrétaire général adjoint.

Alger, avril 2008. Omar Mehsas avec le Secrétaire général de l'ASCA, Ahmed Chenna (à droite) et l'ancien Secrétaire général de la FAF, Mohamed Mhaia
A' Alger, avec le "Grand Gomma", Chef touareg, Sénateur et cadre de l'ASCA, l'Académie de la Société Civile Algérienne

En 2006 il est parmi les membres fondateurs du CEIGC - Club d’Entrepreneurs et Investisseurs du Grand Constantinois [1], dont il devient président en 2007. Le CEIGC représente des opérateurs actifs dans tous les domaines, au niveau privé et public, et contribue à gérer et à structurer les investissements à Constantine et dans la région constantinoise.

Depuis 2013 Omar Mehsas est également président de l’Association des cliniques de l’Est algérien[2]. Ancien enseignant académique, il continue à enseigner dans le cadre des laboratoires pharmaceutiques et à titre libre, lors de journées et congrès scientifiques.

Politique[modifier]

A' Constantine en 2009, lors de la visite du président algérien Abdelaziz Bouteflika
Avec deux amis, dont (au centre) A. Boukhalkhal, ancien recteur de l'Université des études islamiques Emir Abdelkader.

La politique l'attire dés son jeune âge. En 1971, à l’âge de 20 ans, il entre dans la Jeunesse FLN. Il adhère à la section principale du FLN en 1975, grâce à l’intercession de Abdelmadjid Bouhouche, professeur d’histoire au lycée Meriem et Fadila Saadane. Les premières années de militance au sein du FLN se résument à pas grand-chose, mais il ne perd pas espoir, convaincu que sa bonne volonté et sa persévérance l'aideront à atteindre ses objectifs politiques. La première véritable occasion arrive lors des élections législatives prévues pour , lorsqu'il se présente dans les rangs du FLN. Un mois avant les élections, les dirigeants du FIS, le parti qui a été ensuite dissout, appellent à une grève illimitée, pour protester contre le découpage des circonscriptions électorales, prétendant qu’il favorise une coalition entre le FLN et le FFS de Hocine Aït Ahmed. L’appel à la grève échoue mais les élections législatives sont reportées au mois de décembre. Il se présente aux élections legislatives et aux élections législatives de 2012. Il sera aussi candidat, dans les rangs du FLN, aux élections législatives prévues au mois d'avril 2017.

Annexes[modifier]

Ouvrages[modifier]

Les Vents soufflent sur Constantine, 2016

Le ciel est dégagé, mémoires d'un médecin (autobiographie), prochaine parution.

Sources et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Médecine médecine : Salariat des médecins, Hydrafacial, Diseases Database, Eugénie Legrand, Julien Turbiau, Heinrich Zippe, Alexandre Carpentier

Cet Article wiki "Omar Mehsas" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !