Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Muhsen Wanis

De EverybodyWiki Bios & Wiki




Muhsin Wanis al-Gadaffi, né le à Benghazi, est un homme politique libyen.

En 1981, il est emprisonné à l’âge de 15 ans à la suite d’une manifestation d’étudiants. Accusé de tentative de coup d'état, il restera sept ans en prison, devient célèbre dans le monde arabe[réf. nécessaire] comme le plus jeune prisonnier politique de Kadhafi. Ses origines familiales, son parcours personnel, professionnel et ses engagements le placent sur la scène politique libyenne en position de recours.[réf. nécessaire]

Biographie[modifier]

Origines[modifier]

Muhsen Wanis appartient à une ancienne famille libyenne qui se distingue par un engagement politique au service de son pays.

  • Son grand-père maternel Omar Faiek Shennib (en), Patriarche de la Maison des Shennib (en) (Cyrénaïque) région la plus importante historiquement, a convaincu, en 1941, les tribus divisées des trois régions Cyrénaïque, Tripolitaine et Fezzan de s'unir dans une entité commune la Libye. Il est Président de la délégation de Cyrénaïque à l'ONU, et jouera un rôle déterminant pour la création d'un État libyen unifié.
  • Omar Faïek Shennib (en), premier Ministre de la Défense de la Libye, Chef de la Maison Royale (Diwan), Vice-président de l’Assemblée nationale sous le règne du roi Idriss Al Senoussi. Il rédigera et signera la première constitution de la Libye. Et proposera le dessin du drapeau de la Libye.
  • Son père Wannis al-Gaddafi, (aucun lien de famille avec Mouammar Kadhafi), plusieurs fois ministre, notamment de l’Intérieur et des Affaires étrangères, sera le dernier Premier ministre du roi Idris avant le coup d’état du Colonel Kadhafi. Victime du nouveau régime, il passera de nombreuses années en prison.
  • Sa mère Amal Omar Shennib a toujours exercé une influence sur la vie intellectuelle de son pays par son engagement personnel et par ses écrits. Elle fait figure de modèle pour de nombreuses Libyennes.
  • Aux yeux de ses compatriotes, et particulièrement à ceux des chefs de tribus qui conservent la mémoire de l’engagement de sa famille pour l’unité de leur pays, Muhsen Wanis apparait comme l’homme qui pourrait préserver l'unité et l'indépendance menacées de la Libye[réf. nécessaire].

Études[modifier]

  • Né en 1966 à Benghazi, il y fait ses études primaires et secondaires.
  • Il est emprisonné à l’âge de 15 ans à la suite d’une manifestation d’étudiants et accusé d’avoir participé à une tentative en bande organisée de renversement du régime. Sa détention se prolongera sept ans à la prison d'Abou Salim. Prison de haute sécurité à Tripoli, réservée aux prisonniers politiques, et dont les conditions de fonctionnement, sous le régime de la Jamahiriya arabe libyenne, ont été dénoncées par les défenseurs des droits de l'homme notamment. Plusieurs de ces compagnons y laisseront la vie.. Son père décède en 1986, sans qu'il puisse assister à son enterrement. Durant ces années d'épreuves, Muhsen Wanis témoignera d’une exceptionnelle force de caractère, il devient célèbre dans le monde arabe pour être le plus jeune prisonnier politique.
  • À sa sortie de prison, pressé, devant les caméras, de remercier le Guide pour sa libération, il refuse. Par erreur, l'enregistrement est diffusé. Recherché par la police, il s'enfuit en Tunisie. Grâce à des soutiens familiaux, il passe en Égypte, où il entre en contact avec l'ambassade américaine, qui lui accorde un visa vers les États-Unis. Étudiant à la Portland Community College, établissement d'enseignement supérieur, à Portland (Oregon). il obtient un diplôme en Computer Information System (CIS) et en Management Information System (MIC). Il finance ses études en doublant ses journées par un travail dans une compagnie d'assurance.
  • Tout au long de sa vie, il continue de se former. Il se passionne pour la technologie et l’informatique qu’il entrevoit comme des outils majeurs pour la reconstruction d’une Libye moderne et des instruments au service de la démocratie.
  • En 2016, le Cambridge International College lui décernera les diplômes un Master et un Doctorate en Business Administration.


Vie professionnelle[modifier]

  • En 1994 Muhsen Wadis rentre en Libye mais . Il lui est également interdit de quitter le territoire pendant deux ans.
  • En 1996, il crée et dirige à Chypre (Nicosie) la société d'informatique Gamma.
  • En 1998, Il crée et dirige en Libye une société d'investissement Dogal For Investissement, qui poursuivra ses activités jusqu'en 2011.
  • En 2006, il est nommé directeur général d’une société privée, la Libyan Italian Joint Company Investment.

Engagement politique et humanitaire[modifier]

  • La fin du régime du Colonel Kadhafi lui permet de reprendre immédiatement un engagement politique.
  • En février 2011, début de la révolution. Il est nommé Conseiller spécial de Moustapha Abdel Jalil, Président du Conseil National Intérimaire de Transition de la Libye (CNT).
  • Il crée et préside la National Contact Group, (Irak, Tchad, Tanzanie) et au CNT. officielles, en Russie, Yougoslavie, Égypte, Tunisie, et touchant à l’économie et la reconstruction de la Libye post-Kadhafi, sujet dont il est le grand expert reconnu[réf. nécessaire].
  • Avec ses interventions et publications, il affirme ses convictions : favorable au libéralisme en économie et partisan d’un État qui marque une séparation tranchée entre politique et religion.
  • Muhsen Wanis , , isolée pendant la révolution et . Il est nommé (2013) Président du Programme des archives libyennes . La même année il représente la Libye à la Conférence des Ministres de l'Intérieur des pays arabes à Tunis.
  • Le chaos s’installe dans le pays (2013-2014) , Muhsen Wanis chargé de hautes fonction au ministère de l’Intérieur .
  • Le Libyan Audit Bureau (Institution qui a pour mission d'éradiquer la corruption en Libye) le nomme (2014) vice-président. .

Vie privée[modifier]

  • Depuis mars 2011, il a fondé et dirige l'Association du 17 février pour la Bienfaisance- Aide médicale qui soutient les familles déplacées en collaboration avec les Fédérations internationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
  • Passionné de sports et de culture (ancien champion national de ping-pong) son programme fait une large part à l’éducation artistique et sportive.
  • Marié à Maesoun, ex-militante active de l’organisation Save the children, ils élèvent cinq enfants : deux filles (Amiel, Ritaj ) et trois garçons (Wannees, Albara, Almegdad).

Notes et références[modifier]


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique politique : LaTéléLibre, Aguibou Koné, Dominique Föllmi, Mouvement des jeunes Bretons, Lanciné Diaby, Enhet (parti politique), Théorème de mespeldes

Autres articles du thème Libye Libye : Dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire, Dynastie Chérifienne des Al-Ukhaydhire, Accident aérien du Lockheed C-130 Hercules


Cet Article wiki "Muhsen Wanis" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Muhsen Wanis.