Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Louis Coste

De EverybodyWiki Bios & Wiki



Louis Coste, né en 1958, est un psychothérapeute et sémiologue clinicien français.

Apports et travaux[modifier]

La psycholinguistique est à l’origine de ses recherches. À l’opposé des travaux de Ferdinand de Saussure [1] , L. Coste a toujours prôné la motivation du signifiant linguistique qui est engrammée au plan du préconscient: (mot d’esprit de Freud, fonctions α et β de Bion, ambiguïté du signifiant lacanien, utilisation en hypnose ericksonienne des figures de style…)

Psychisme et symbolisation[modifier]

Les travaux récents portant sur les liens entre le toucher [2],[3], l’onomatopée [4], et la parole abondent effectivement dans le sens du rapport étroit entre la capacité d’imitation et d’identification poly-sensorielle de l’être humain avec son environnement proche [5], et à partir duquel se complexifie l'activité symbolique [6] et sémiologique.

Il est intéressant de remarquer que l'activité symbolique [7] , consiste en séries de comparaisons exploratoires, jusqu'à l’obtention d'un résultat (symbole) qui représente une économie mémorielle tangible, quitte, à réduire le champ d’observation. La psychothérapie EMDR [8] , par exemple, permet de constater à quel point le sens acquis antérieurement au traumatisme vole en éclats. Il s’agit alors de « tisser » une nouvelle symbolisation destinée à intégrer l’événement traumatique.

Une grande partie des conceptions pédagogiques occidentales ont contribué à éloigner l’Homme de nombreux canaux de perception nécessaires à la nominalisation symbolique. Le calculable et le reproductible ont pu contrarier le développement psychologique de l’enfant. Les découvertes scientifiques récentes ont permis au contraire de mettre en évidence par exemple, que le toucher jouerait un rôle de ciment entre la vision et l’audition quant à l’apprentissage de la lecture[9], ou bien de préciser la faculté qu’auraient certaines personnes de percevoir des couleurs lorsqu’elles entendent un son [10] , ce qui valide par conséquent la fonction poétique à l’œuvre dans les apprentissages.

C’est ainsi que L.Coste pose les bases d’une « psychothérapie des sens et du sens » que chacun porte et exerce naturellement en soi. La créativité et le jeu[11],[12] sont par conséquent des régulateurs nécessaires apportés aux intrusions physiques et psychiques de type exogène ou endogène. En d’autres termes, la médiation créative est en soi une thérapie de régulation des tensions psychiques.

Symbolisation et hybridation[modifier]

La psychothérapie créative implique que les formes de l'environnement [13] définies psychiquement et mentalement soient modifiables de manière à ce que l’être puisse se transformer en individu (Individuation) social. Les mégapoles, les constructions gigantesques de tous ordres, les transports à grande vitesse, les hybridations humains-machines, ou bien à l’opposé les nanotechnologies, constituent d’immenses prothèses physiques et mentales, annoncent ou enracinent déjà le caractère posthumain de l’humanité[14], mais ne peuvent aucunement lui garantir une stabilité psychique suffisante. L'entropie (Entropie de Shannon) de ce qui constitue ‘en-corps’ les restes de l’humain est donc remplacée par la prothèse, elle-même fondée sur la confiance en l’illusion d’une connaissance acquise par la seule capacité de représentation.

Or, tous les mécanismes de guérison et surtout d’auto-guérison [15] , en l’être humain, ne sont certainement pas encore élucidés. L’illusion que nous avons en nos certitudes à travers nos représentation quantitatives, n’est pas universelle, même si les progrès scientifiques affichent des avancées indéniables.

Ainsi, le psychisme (mis en évidence par les méthodes psychanalytiques) n’est pas le mentalisme (cognitivisme, neurosciences). Plutôt que d’associer en fusionnant les deux domaines de recherche (mind), il faut au contraire continuer à étudier leurs spécificités. Car le cerveau est le substrat matériel de notre activité mentale, mais il ne pense pas; seule la personne pense.[16]

Aussi convient-il de comprendre les liens entre une "image mentale" (représentable sous forme de dessin, peinture, photographie +/-numérisation…) et une "image psychique" issue d’une expérience intime, difficilement représentable mentalement, et néanmoins active au plan somatique).

Les tests projectifs, comme le T.P.P (Test Projectif de Points) [17] , par exemple, permettent d’accéder au préconscient plus qu’au subconscient. Mais, ce sont les fonctions subconscientes qui développent nos capacités de représentation mentale en tant que données finalement compréhensibles et transmissibles.

Notes et références[modifier]

  1. Ferdinand de Saussure, La remise en cause de l'arbitraire du signe.
  2. [1], Laboratoire d'Edouard GENTAZ.
  3. [2], Apprentissage multisensoriel.
  4. Nouveaux Essais sur l’entendement humain/III/II, Nouveaux Essais sur l’entendement humain. De la signification des mots.
  5. Neurones miroirs, Découverte du « système de neurones miroirs » notamment autour de l'aire de Broca].
  6. Paul Diel, Paul Diel dans son ouvrage Le Symbolisme dans la mythologie grecque, étude psychanalytique, considère que des images primitives structurent le langage symbolique.
  7. Symbole, Étymologie et origine grecques du symbole. Remarquons le décalage sémantique entre un indice de réalité et le représentant symbolique de cette réalité !
  8. [3], Qu’est-ce que l’EMDR ?
  9. B.Fredembach et al., PlosOne, doi : 10.1371/journal.pone000.4844,2009 (en anglais)
  10. [, http://www.pnas.org/content/99/6/4127).long T.J. Palmeri et al.], The perceptual reality of synesthetic colors.
  11. Technique du jeu (psychanalyse), Jeu et psychanalyse.
  12. [4], La psychothérapie en jeu.
  13. [5], Ludwig Binswanger, Le problème de l’espace en psychopathologie, Ed. Philosophica, 1998, ISBN 2-85816-363-4.
  14. [6], Revue Chimères no 75, automne 2011, (ISSN 0986-6035).
  15. Haruchika Noguchi.
  16. Fabrice Guillaume,Guy Tiberghien,Jean-Yves Baudouin, Le cerveau n'est pas ce que vous pensez. Images et mirages du cerveau, Grenoble, Presse universitaires,
  17. [7], Le Test Projectif de Points.

Bibliographie[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Psychologie psychologie ET France France : Pascal Couderc, Robert-Michel Palem, Jean-Pierre Bouchard, Jean Charmoille, Régis Airault, Chaire de psychologie sociale, Association de psychanalystes et psychothérapeutes jungiens

Autres articles du thème Psychologie psychologie : Équivalent orgastique, Sociatrie, Pascal Couderc, Homosexualité selon Freud, Jean Charmoille, Fédération nationale des étudiants en psychologie, Harold Takooshian

Autres articles du thème France France : Choukri Labidi, Liste des milliardaires de France en 2008, Octo Technology, Jeanine Solotareff, Jean-Jacques Charbonier, Cédric Gaoua, Saison 2011 du casque d'argent

Cet Article wiki "Louis Coste" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.