Welcome to EverybodyWiki 😃 ! Nuvola apps kgpg.png Log in or ➕👤 create an account to improve, watchlist or create an article like a 🏭 company page or a 👨👩 bio (yours ?)...

La Explosión Marvel: Historia de Marvel en los 70

De EverybodyWiki Bios & Wiki


La Explosión Marvel
Historia de Marvel en los 70La page Modèle:Infobox/Pictogramme/universite.css n’a pas de contenu.
Auteur José Joaquín Rodríguez Moreno
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Culture populaire
Collection Marvel Comics
Lieu de parution Palma, Espagne
Nombre de pages 256
ISBN 978-84-15201-76-2
Série Pretextos Dolmen

La Explosión Marvel est un livre d'histoire des comics écrit en 2012 par l'historien espagnol José Joaquín Rodríguez Moreno, qui traite de l'évolution de la maison d'édition Marvel Comics entre 1968 et 1980.

Contenu général[modifier]

L'idée de faire un livre centré sur l'histoire de la maison d'édition Marvel Comics pendant les années 1970 est née lorsque Vicente García, éditeur de Dolmen Editorial, a suggéré à José Joaquín Rodríguez de faire un livre d'histoire sur la bande dessinée qui pourrait plaire aux lecteurs nostalgiques de cette maison d'édition[1].

La Explosión Marvel décrit l'évolution de la maison d'édition Marvel depuis son rachat par Cadence Industries en 1968 jusqu'à sa consolidation en tant que principal éditeur de comics américains au milieu des années 1980, une période très complexe pour l'industrie de la bande dessinée en raison de la crise économique qui a frappé les États-Unis, mais qui a fini par être d'une grande importance pour l'évolution des comics américains[2]. Selon l'auteur, le livre a été nommé comme tel du fait que ces années ont été « une explosion de titres, de nouveaux personnages et de nouveaux auteurs[3]. »

Le livre est divisé en six chapitres précédés d'une introduction :

Le chapitre 1 décrit la situation de l'industrie de la bande dessinée en général entre 1968 et 1980, en se concentrant principalement sur la lutte entre Marvel et DC Comics pour dominer le marché, mais en incluant également des références à divers éditeurs tels que Archie, Warren, Dell, Harvey et Charlton, entre autres[4].

Le chapitre 2 se concentre sur le fonctionnement interne de la maison d'édition, de la façon dont les équipes créatives collaboraient aux relations entre les cadres qui contrôlaient les aspects économiques et les auteurs qui produisaient les bandes dessinées[5].

Le chapitre 3 passe en revue les différents genres publiés par Marvel au cours de ces années, en mettant l'accent sur les arts martiaux, l'aventure, la guerre, la science-fiction, la magie noire et la sorcellerie, l'humour, la romance, le Far West, les super-héros, l'horreur et la culture underground[6].

Le chapitre 4 analyse les éléments liés à l'industrie de la bande dessinée qui ont influencé son développement, comme la censure de la Comic Code Authority, l'émergence des fans de bandes dessinées et des conventions, ainsi que la création d'un système de vente directe qui a révolutionné l'industrie de la bande dessinée[7].

le chapitre 5 étudie la manière dont Marvel a su dépeindre l'époque qu'ils vivaient, en se concentrant principalement sur le message que la maison d'édition a donné sur des questions telles que la définition des héros et des méchants, le rôle des femmes ou la lutte contre le racisme[8].

En guise de conclusion, le chapitre 6 reflète la façon dont les années 1970 ont transformé l'industrie de la bande dessinée et ont eu d'énormes conséquences dans les années 1980 et les décennies qui ont suivi[9].

En plus de ces chapitres, le livre comporte un prologue du scénariste et écrivain Rafael Marín Trechera[10], et un appendice avec les trente sagas qui, selon l'auteur, reflètent le mieux la décennie couverte par le livre[11].

Style[modifier]

Contrairement aux autres ouvrages espagnols qui étudient la bande dessinée, La Explosión Marvel se distingue par l'analyse non seulement des bandes dessinées, mais aussi de leur message, du système de production, des relations entre les directeurs et les auteurs, des facteurs de conditionnement de l'industrie de la bande dessinée (censure, lecteurs et méthodes de distribution) et des facteurs de conditionnement socio-économiques de l'époque (crise pétrolière, guerre du Vietnam, changement de goût des lecteurs)[12],[13]. Par ailleurs, le livre révèle les valeurs historiques de José Joaquín Rodríguez, qui fournit toujours au lecteur les références de toutes ses affirmations, sur la base d'une bibliographie qui s'appuie sur de nombreux ouvrages anglo-saxons mais surtout sur un vaste éventail de sources, dont plus de 5 000 bandes dessinées et cinquante entretiens[10]. Cette minutie dans les explications et la richesse des sources ont amené un critique à considérer le livre comme une « thèse de doctorat sur les comics Marvel »[14].

Accueil et impact[modifier]

Le livre a été bien accueilli par les fans et les critiques après sa parution, étant repris par plusieurs médias nationaux et locaux[15]. Les critiques ont salué la rigueur du texte qui va « bien au-delà d'un simple hymne à la nostalgie et devient une revue complète et documentée d'une période essentielle de la bande dessinée de super-héros », mais il a également été applaudi pour sa « prose agile, divertissante et très précise »[14].

Notes et références[modifier]

  1. (es) « La habilidad de la Marvel consistía en ser fiel a los personajes antiguos », sur Diario de Cádiz (consulté le 15 août 2012)
  2. (es) José Luis Vidal, « “Make Mine Marvel », sur Freek Magazine, (consulté le 15 août 2012)
  3. (es) Rodríguez, José Joaquín (2012). Contraportada.
  4. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 24-55 p.
  5. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 56-89 p.
  6. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 90-149 p.
  7. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 150-165 p.
  8. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 166-195 p.
  9. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 196-199 p.
  10. 10,0 et 10,1 (es) Milán, Juan Rodríguez, « La Explosión Marvel », (consulté le 13 août 2012)
  11. (es) José Joaquín Rodríguez, La Explosión Marvel, , 200 p.
  12. (es) Doc Pastor, « Explosión Marvel, un libro de una pequeña gran editorial », sur Ruta 42, (consulté le 12 août 2012)
  13. (es) Alberto Saro, « La Explosión Marvel: Historia de Marvel en los 70 », sur La Casa de El, (consulté le 19 août 2012)
  14. 14,0 et 14,1 (es) Mario Olivera, « La Explosión Marvel: Historia de Marvel en los 70 », sur Comic Digital, (consulté le 19 août 2012)
  15. (es) « La explosión Marvel. Historia de Marvel en los 70 », sur Dolmen Editorial (consulté le 8 août 2012)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Bande dessinée Bande dessinée : NoirQuadri, Trilogies, Le professeur est distrait, HEL (bande dessinée), Écarlate (bande dessinée), Loxie & Zoot, Flambant neuf

Autres articles du thème Marvel Marvel : Ghost Rider (bande originale), Alkhema, Commando de la mort Shi'ar, Hitman (Marvel), Euroforce (Marvel), Spoor, Klaatu (comics)


Cet Article wiki "La Explosión Marvel: Historia de Marvel en los 70" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:La Explosión Marvel: Historia de Marvel en los 70.