Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


L'amour.

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Aimer, c'est désirer être aimé.

Aimer est-il autre chose que l’ensemble des tentatives que je mène auprès de l’autre pour être aimé de lui ? Les gestes d’amour ne sont que des appels à l’amour. " (...) en aimant qui ne veut être aimé ?' (La Fontaine, Contes, Belphégor)

« Nous nous efforçons, autant que nous pouvons, de faire que la chose aimée soit affectée d’une joie accompagnée de l’idée de nous-même, c’est-à-dire qu’elle nous aime aussi » (Spinoza, Éthique III, Prop. 33, dém.) On encore Hobbes ( Léviathan, 52) : « l’amour d’une personne singulière avec le désir d’être l’objet singulier de son amour est appelé passion amoureuse ».

Aimer c’est le désir d’être aimé.

Si aimer c'est toujours désirer être aimé, on comprend que la haine la plus forte procède de la frustration du désir d'être aimé. La haine la plus forte s'adresse à celui ou à celle que nous aimions et qui nous aimait, c'est-à-dire qui nous désirait et qui maintenant en désire un autre. C'est pour cela, et on trouve ça quelque part chez Spinoza, que la haine est d'autant plus violente qu'elle suit un amour plus grand. Par quoi aussi, on comprend que la haine a son origine dans l'amour.

Le désir amoureux cultive le germe de la jalousie car le désir que j'ai de celui ou de celle que j'aime est suscité et entretenu par celui ou celle qu'il ou elle suscite chez l'autre. "Cet effort [d'imaginer la chose attachée à nous le plus étroitement possible] ... est favorisé si on imagine qu'un autre désire pour lui cette chose." (Éthique III, XXXV dém.) C'est le mécanisme girardien du désir mimétique qui, soit dit en passant, a bien été pensé par les philosophes quoi qu'en dise René Girard.


L'amour, tension entre :

-La fusion, la possession de l'un par l'autre, la visée de l'unité, l'effacement de l'altérité,

-Et la découverte et la reconnaissance de l'indépassable et absolue altérité de l'autre (l'infini de Lévinas) et la fascination de cette reconnaissance.

Et c'est la rigoureuse réciprocité, dans ces deux moments, qui les réunit sous le même mot.


Amour et chaos. Selon Empédocle, l'amour, c'est-à-dire l’affinité, confondrait à l'origine tous les éléments dans un magma unique et sans forme : le chaos. C'est la discorde qui va les diviser, les opposer et donc les distinguer les uns des autres. C'est la discorde qui permet, par ses distinctions , l'organisation, la mise en forme du monde. L'amour est amortissement, la violence est créatrice...


Mouvement.

L'amour comme une altérité qui sans cesse se réduit puis se recompose mais non pas identiquement. La distance se remplit "à nouveau", toujours à nouveau, c'est-à-dire avec un nouveau contenu.

🖊️Modifier cette InfoBox
L'amour. ✒️📰
Thème

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.