Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Idéologies d'extrême droite

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu



La croix celtique, emblème de l'extrême droite antisémite, ultranationaliste, néofascistes et nationalistes blancs.

Ceci est un classement des idées que l'on attribue à l'extrême droite ainsi que de ses leaders et théoriciens[1]. Les groupes armés sont aussi listés.

Certains de ces mouvements s'opposent, par exemple: Les nazis étaient des ennemis du fascisme autrichien alors qu'ils étaient des alliés du fascisme italien Autre exemple: les groupes néofascistes grecs et turcs s'opposent, et sont en conflit ethnique.

D'autres mouvements, qui ont des idéologies opposées se sont alliés: Le Parti nazi americain (néonazi et suprémaciste blanc mêlé d'intégrisme protestant) était allié à la Nation Of Islam (suprémaciste noire). Les deux organisations alliées étaient cependant ennemies du groupe Jewish Defense League (sioniste extrémiste et anti-arabe).

Certains mouvements d'extrême droite nationalistes soutiennent d'autres mouvements nationalistes à travers le monde: CasaPound soutient ouvertement le Parti Baas syrien et Jean-Marie Le Pen fût un allié de Saddam Hussein.

Les groupes d'extrême droite européens soutiennent les nationalistes arabes (les nationalistes palestiniens en particulier) et sont donc automatiquement contre les groupes extrémistes juifs.

Partout dans le monde, homosexuels, juifs, tziganes et militants communistes sont visés par ces idéologies d'extrême droite.

Extrême droite contre-révolutionnaire[modifier]

  • Austrofascisme
  • Fascisme clérical
  • Franquisme
  • Maurassisme
  • Nationalisme contre-révolutionnaire
  • National-catholicisme
  • National-conservatisme
  • Nationalisme intégral
  • National-libéralisme
  • Phalangisme
  • Pétainisme
  • Nationalisme japonais

Extrême droite révolutionnaire[modifier]

Ces idéologies sont mêlées de progressisme social ainsi que d'ultranationalisme

  • Bandérisme
  • Fascisme puis Néofascisme
  • National-anarchisme
  • Nationalisme révolutionnaire
  • National-socialisme puis Néonazisme
  • National-syndicalisme
  • Squadrisme

Théories d'extrême droite religieuses[modifier]

Idéologies se contentant de mettre en avant la religion de manière traditionaliste voire intégriste, chrétien[pas clair], musulman[pas clair], néo-païen[pas clair]... (Voir: Intégrisme, Fondamentalisme, Cléricalisme, Nationalisme religieux.)

Chrétien[modifier]

  • Fascisme clérical
  • National-catholicisme

Musulman[modifier]

Néo-païens[modifier]

Théories politiques[modifier]

  • Antiaméricanisme
  • Anticommunisme
  • Anticapitalisme
  • Anti-mondialisme
  • Antiféminisme
  • Antisionisme
  • Autoritarisme
  • Homophobie
  • Nationalisme
  • Opposition à l'immigration
  • Patriotisme
  • Patriarcat
  • Totalitarisme
  • Transphobie
  • Ultranationalisme

Théories raciales[modifier]

  • Antisémitisme
  • Blut und boden
  • Ethno-différencialisme
  • Ethnocentrisme
  • Ethno-socialisme
  • Nationalisme blanc
  • Nationalisme ethnique
  • Nationalisme noir
  • Séparatisme blanc
  • Séparatisme noir
  • Suprémacisme blanc
  • Suprémacisme noir
  • Racialisme
  • Racisme
  • Panslavisme
  • Pangermanisme
  • Pan-italianisme

Dictateurs d'extrême droite[modifier]

  • Adolf Hitler
  • Benito Mussolini
  • Francisco Franco
  • Ion Antonescu
  • Philippe Pétain
  • António de Oliveira Salazar
  • Engelbert Dollfuss
  • Juan Perón
  • Ferenc Szálasi
  • Ante Pavelić
  • Milan Nedić
  • Ioánnis Metaxás
  • Vidkun Quisling
  • Georgios Tsolakoglou
  • Augusto Pinochet
  • Jorge Rafael Videla

Théoriciens d'extrême droite[modifier]

  • Charles Maurras
  • Otto Strasser
  • Gregor Strasser
  • Julius Evola
  • Corneliu Zelea Codreanu
  • Dominique Venner
  • Richard Walther Darré
  • Savitri Devi
  • Elijah Muhammad

Leaders et autres personnalités d'extrême droite[modifier]

  • Amin al-Husseini
  • Eoin O'Duffy
  • Jean-Marie Le Pen
  • Henry de Lesquen
  • Gianluca Iannone
  • Horst Wessel
  • Kemi Seba
  • Ratko Mladić
  • George Lincoln Rockwell
  • Malcolm X (au début)
  • Wallace Fard Muhammad
  • David Duke
  • Thomas Robb
  • Ian Stuart
  • Roberto Fiore
  • Gábor Vona
  • Alparslan Türkeş
  • Dündar Taşer

Groupes armés véhiculant ces idéologies[modifier]

Les groupes armés d'extrême droite ont été puissants, mais moins nombreux que les groupes armés véhiculant des idéologies d'extrême gauche.

Actifs[modifier]

  • Combat 18
  • Lashkar-e-Toiba[4],[8]
  • Loups gris
  • Nomad 88

Inactifs[modifier]

  • Batallón Vasco Español
  • Comité pour l'ordre moral
  • Groupe Charles-Martel
  • Groupe d'intervention nationaliste
  • Justice Pieds-Noirs
  • Movimento Politico Ordine Nuovo
  • Noyaux armés révolutionnaires
  • Organisation armée secrète
  • Ordine Nero
  • Ordre et justice nouvelle
  • Parti fasciste d'action révolutionnaire

Opposition à l'extrême droite[modifier]

  • Ultragauche
  • Extrême gauche
  • Gauche
  • Centre
  • Droite
  • Néoconservateurs (Ceux-ci sont souvent confondus avec et pas seulement, l'extrême droite, de part leur idéologie anti-immigration, mais leurs soutien à la communauté LGBT et aux démocraties occidentales les opposent à l'extrême droite, qui voit dans les démocraties occidentales, la décadence et les LGBT comme une décadence anti-famille.)

Cibles de l'extrême droite[modifier]

  • Les militants d'extrême gauche et de gauche, cibles des militants d'extrême droite.
  • Les communistes: ennemis publics de l'extrême droite, ils sont considérés comme étant des «judéo-bolcheviques», des antinationalistes et comme destructeurs des nations. Sous les régimes nationalistes, les communistes étaient enfermés dans des camps spéciaux. Les membres des groupes armés étaient condamnés à mort.
  • Les Juifs: Ils sont perçus comme étant ceux qui sont responsables de la finance internationale et cosmopolite, et sont aussi vu comme responsables du communisme (Karl Marx étant lui-même juif, et la plupart des premiers bolcheviques étaient souvent d'origines juives.)
  • Les sionistes: Juifs où non, ils sont ciblés par l'extrême droite, considérés comme des «pro-juifs». De plus, les soutiens de l'extrême droite aux mouvances nationalistes palestiniennes et arabes.
  • Les anarchistes: ceci sont antinationalistes et internationalistes (à l'exception des nationaux-anarchistes) et parfois alliés aux communistes, ils sont donc ciblés par l'extrême droite.
  • Les Tziganes, considérés comme des parasites.
  • Les immigrants clandestins, les étrangers et les minorités ethniques.
  • Les pro-américains.
  • Les néoconservateurs.

Bibliographie et sources[modifier]

  • Jean-Yves Camus, Sylvain Crépon, Nonna Mayer, Marie-Cécile Naves, Birgitta Orfali, Bernard Schmid et Fiammetta Venner, Dictionnaire de l'extrême droite, Larousse, 2007.
  • Gilles Vergnon, L’antifascisme en France, de Mussolini à Le Pen, Presses universitaires de Rennes, 2009.

Notes et références[modifier]

  1. « C'est quoi l'extrême droite ? - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants ! », 1jour1actu.com,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mars 2018)
  2. (nl) Ali Riaz, Islamist Militancy in Bangladesh: A Complex Web, Routledge, (ISBN 9781134057153, lire en ligne)
  3. (en) Caf Dowlah, The Bangladesh Liberation War, the Sheikh Mujib Regime, and Contemporary Controversies, Lexington Books, (ISBN 9781498534192, lire en ligne)
  4. 4,0 et 4,1 (en) « Democracy between military might and the ultra-right in Pakistan », sur East Asia Forum, (consulté le 4 mars 2018).
  5. (en) James Windle, « PAKISTAN: FAR-RIGHT ISLAMIST MILITANTS AND A RESURGENCE IN THE ILLICIT OPIATES TRADE », sur researchgate.net (consulté le 4 mars 2018).
  6. (en) Usman Ali Virk, « History shows that the rejuvenated ‘right’ will prosper, and Pakistan will be the inevitable sufferer », sur The Express Tribune, (consulté le 4 mars 2018) : « Members of the Tehreek-e-Labaik Pakistan far right Islamist political party shout slogans during a sit-in in Rawalpindi and Islamabad on November 10. ».
  7. (en) Saad Sayeed, « Pakistan blocks off roads into capital as blasphemy law supporters stage sit-in », sur Reuters, (consulté le 4 mars 2018) : « Khadim Hussain Rizvi, leader of the Tehreek-e-Labaik Pakistan far right Islamist political party, leads members in shouting slogans during a sit-in in Rawalpindi, Pakistan November 10, 2017. ».
  8. Didier Chaudet, « L'extrême-droite pakistanaise est-elle une menace pour les Etats-Unis? », sur Huffington Post, (consulté le 6 mars 2018).

Voir aussi[modifier]

  • Liste des idées politiques
  • Extrême droite
  • Extrême droite par pays
  • Liste d'organisations nationalistes blanches
  • Liste d'organisations néonazies

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique politique ET Criminologie Criminalité : Idéologies d'extrême gauche

Autres articles du thème Politique politique : Kamerhéon, Luca Giansanti, Institut européen de droit international et des relations internationales, Abdelkrim Moutiî, Hayır Partisi, Parti national démocrate chrétien, Parti niçois

Autres articles du thème Criminologie Criminalité : Centre for the Study of Terrorism and Political Violence, Idéologies d'extrême gauche

Autres articles du thème Société Société : Commission EAT-Lancet, Paganisme identitaire, Mocro (néologisme), Blueneck, Il était une foi, l'islam : l'histoire de celui qui voulait diviniser pour mieux régner

Autres articles du thème Nazisme Nazisme : Paganisme identitaire, Nation prolétaire


Cet Article wiki "Idéologies d'extrême droite" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Idéologies d'extrême droite.