Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Gymnosolitude

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Gymnosolitude
Origines stylistiques Gymnopédie, musique moderne
Origines culturelles Drapeau de la Finlande Finlande
Début des années 2010
Instruments typiques Piano
Popularité Mondiale
Depuis les années 2010
Scènes régionales Monde entier, principalement en Finlande

La gymnosolitude est un style pianistique tendant à décrire le bonheur, la tristesse ou la mélancolie de la marche en solitaire.

La gymnosolitude est vue par Rivergrove, son créateur, comme « un équivalent musical de la marche solitaire ».

Fondement musical[modifier]

Les gymnosolitudes sont des morceaux lents pour piano seul. La partie jouée par la main gauche rappelle l'accompagnement des gymnopédies d'Erik Satie, avec une basse pompeuse suivie d'un accord répété un certain nombre de fois à intervalles réguliers. La mélodie, quant à elle, est souvent écrite pour une seule voix.

La mesure est très souvent en 4
4
.

Histoire[modifier]

Origine[modifier]

Rivergrove invente le mot gymnosolitude lorsqu'il compose sa première œuvre du genre, « Lonely Dinosaur », à Paris.

« J'ai pensé créer un morceau sur un dinosaure solitaire qui se promènerait comme Satie et j'ai inventé le mot. Je ne voulais pas l'appeler « gymnopédie » comme Satie, parce que la pièce était encore très différente des pièces de Satie à bien des égards. Une gymnosolitude est essentiellement une pièce sur la marche en solitaire. En grec ancien, γυμνος (gymnos) signifie « nu », donc c'est une solitude nue, quelque chose que l'on peut ressentir en marchant seul, sans endroit particulier où aller, juste une promenade avec vos pensées qui peuvent être inconsciemment influencées par l'environnement. La marche peut être de n'importe quel style, régulière ou instable, mais l'humeur est généralement celle du bonheur, de la mélancolie ou de la tristesse[1]. »

Développement[modifier]

En , le groupe « Gymnosolitudes » sur musescore.com compte 183 morceaux[2].

Premiers compositeurs[modifier]

Ces artistes sont classés dans l'ordre chronologique de composition de leur première gymnosolitude[2].

  1. Rivergrove
  2. Maciej Maślak
  3. Steven Cullifer
  4. Gerard Farré
  5. Quentin Doyen
  6. Vincent Graffard
  7. Robert Labrosse
  8. Teesee3

Références[modifier]

  1. Rivergrove, About this group, en ligne sur musescore.com/groups/gymnosolitudes, traduit par Dorian Pâquet (consulté le 24 avril 2020).
  2. 2,0 et 2,1 https://musescore.com/groups/gymnosolitudes/sheetmusic

Voir aussi[modifier]

Article connexe[modifier]

  • Gymnosolitudes de Rivergrove

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique classique musique classique ET Finlande Finlande : Rivergrove (compositeur)

Autres articles du thème Musique classique musique classique : Institut international pour l'innovation, la création artistique et la recherche, Sonya Bach, Rivergrove (compositeur), Stéphane de Gérando, Orchestre d'harmonie, Ensemble vocal de Villars-sur-Glâne, Orchestre d'harmonie d'Épinal

Autres articles du thème Finlande Finlande : Patrik Pasma, Elina Jokipii, Turku Centre for Medieval and Early Modern Studies, Personnalités finlandaises, Théâtre de Patolampi, Liste de musiciens finlandais, Matti Koskelo


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.