Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Germaine Kieckens

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Germaine Kieckens, née à Laeken le et morte le (à 89 ans), est la première épouse du dessinateur belge Hergé.

Biographie[modifier]

Germaine Kieckens naît le [1].

Germaine fait la connaissance de Hergé, alors qu'elle est la secrétaire de l'abbé Norbert Wallez, directeur du journal Le Vingtième Siècle dont le supplément Le Petit Vingtième publie les premiers dessins de Tintin et Milou. Germaine et Hergé se marient en 1932 dans une église bruxelloise avec la bénédiction de l'abbé Wallez. Les jeunes mariés s'installent le mois suivant au 10 rue Knapen à Schaerbeek[2].

Germaine épouse Hergé surtout pour obéir à l'abbé[3]. Elle est certainement la plus proche collaboratrice du dessinateur[3]. Elle l'épaule dans des tâches telles que des retouches, des lettrages, de la mise au noir etc..[3]. Son corps sert de modèle dans des dessins d'Hergé[3].

Paul-Éric Blanrue écrit que Germaine Kieckens est une « militante rexiste »[4]. Amie de Léon Degrelle, après la guerre, elle se rend régulièrement en Espagne pour lui rendre visite lors de son exil[3].

À la fin des années 1950, Hergé est en proie à une profonde dépression, et entretient parallèlement une relation extra-conjugale avec Fanny Vlamynck, une jeune coloriste arrivée aux Studios Hergé, en 1956[5]. Après avoir suivi une psychanalyse, il finit par quitter Germaine, qui ne lui accorde cependant le divorce qu'en 1977. Hergé se remarie avec Fanny quelque temps plus tard.

Germaine Kieckens meurt en octobre 1995[6].

Références[modifier]

  1. Peeters.
  2. P. Goddin (2007), op. cit., p. 179.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Algoud 2016.
  4. Blanrue 2007, p. 99.
  5. B.Peeters, Hergé fils de Tintin, Flammarion, 2002, p.463.
  6. « Hergé et les fantômes d'Assouline », sur lexpress.fr.

Annexes[modifier]

Article connexe[modifier]

  • Fanny Vlamynck, seconde épouse d'Hergé.

Bibliographie[modifier]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Benoît Peeters, Hergé, fils de Tintin, Paris, Flammarion, 527 p. (ISBN 9782081393707, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Albert Algoud, « Kieckens, Germaine », dans Dictionnaire amoureux de Tintin, Place des éditeurs, , 489 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Marie Apostolidès, « Chapitre 7 - Germaine Kieckens », dans Dans la peau de Tintin, Les Impressions nouvelles, , 304 p., p. 81
  • Paul-Éric Blanrue, Le monde contre soi : anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme, Blanche, , 318 p. (ISBN 9782755601565, lire en ligne), p. 99 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Tintin Tintin : Renaud Nattiez, Élisabeth Dufour, Alexis Remi, Wiki Tintin


Cet Article wiki "Germaine Kieckens" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Germaine Kieckens.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.