Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Fondation universitaire du Congo

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu



La fondation universitaire du Congo est une association sans but lucratif jouissant de la personnalité civile lui octroyée par l'ordonnance présidentielle n° 84-126 du 11 mai 1984. Elle oeuvre pour la promotion de l'enseignement supérieur et universitaire, de la science et de la culture. Car ces domaines ont un impact déterminant dans le processus du développement de la République Démocratique du Congo et ils ne bénéficient pas de l'attention requise et des moyens financiers et matériels nécessaires.En outre, la Fondation est un lieu de rencontre pour les Diplômés, les professeurs et les chercheurs..

Historique[modifier]

La Fondation Universitaire du Congo, FUC en sigle, a été créée conjointement par les Diplômés, l’UNAZA (Université Nationale du Zaïre) et le Gouvernement, en 1979. La dénomination d’alors était : La Fondation Universitaire du Zaïre, « FUZ » en sigle.Le nom du pays ayant changé, l’appellation de la Fondation a automatiquement changé en devenant la "Fondation Universitaire du Congo".

But.[modifier]

Le but visé par les initiateurs de la Fondation Universitaire du Congo est la promotion de l’Enseignement supérieur et universitaire, de la Science et de la Culture.

Objectifs Spécifiques.[modifier]

La FUC a comme objectifs spécifiques :

  • L’octroi d’un soutien financier et matériel aux activités académiques et scientifiques des Universités et Instituts supérieurs du pays;
  • L’octroi des bourses d’études, de Stage de formation et de perfectionnement
  • L’octroi d’un soutien financier et matériel aux activités de Recherche scientifique et technologique.
  • L’organisation des activités scientifiques : forum, colloques, ateliers, etc.
  • Être l'hôte d'activités scientifiques d’autres initiatives et mettre ses facilités à la disposition de réunions scientifiques.
  • Veiller à :

- la Qualité de l’Enseignement Supérieur et Universitaire; - la réalisation des Objectifs de l’Enseignement Supérieur et Universitaire; - l’Encadrement scientifique et technologique des Masses Laborieuses (Travailleurs, Paysans) par les Diplômés universitaires, à travers tout le Pays; la Mise à jour permanente des connaissances scientifiques et technologiques et la Mise à niveau des Diplômés universitaires, par le biais des conférences, colloques, ateliers, stages… La FUC est un lieu de rencontre :

  • pour les professeurs académiques de tout le pays;
  • pour les professeurs congolais avec leurs collègues étran- gers;
  • pour les Diplômés, notamment les Associations des Diplô- més (Ordre des Médecins, Ordre des Pharmaciens, Asso- ciation des Ingénieurs, etc.)
  • pour les professeurs académiques et la “société civile” (membres d’entreprises, hauts fonctionnaires, etc.).

Origine.[modifier]

Ayant pris conscience, d’une part, de l’impact de l’Université, des Diplômés universitaires et de la Science dans le processus du Développement de tout pays, et, d’autre part, de l’insuffisance des moyens financiers et matériels à laquelle l’En-seignement supérieur et universitaire congolais est confronté,un groupe informel de Diplômés, conduit par Mr Mulenda Shamwange Mutebi, a suggéré à Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku, alors Recteur Magnifique de l’Université Nationale du Zaïre –« UNAZA »- , la création d’une Fondation Universitaire appelée à promouvoir l’Enseignement supérieur et universitaire congolais et la Science. A son tour, Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku a soumis ce sujet à la Réunion du Conseil Révolutionnaire (appellation du Conseil d’Administration) de l’UNAZA en juillet 1978, présidé par le Ministre (Commissaire d’Etat) de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Mr Albert Mpase Selenge Mpeti, qui a ensuite présenté ce projet au Conseil du Gouvernement.

La création de la Fondation Universitaire du Congo.[modifier]

C’est en septembre 1979 que la Fondation Universtaire du Zaïre a vu le jour, crée conjointement par les Diplômés, l’UNAZA et le Gouvernement. Le Recteur de l’UNAZA, Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku fut chargé de mettre immédiatement la Fondation sur pieds. Il a ainsi nommé un Secrétaire Permanent, au grade de Secrétaire Général à l’Université, en la personne de Mr Godefroid Mati Latita, en octobre 1979, chargé d’organiser et de faire fonctionner le Secrétariat Permanent de la FUZ. Concernant les finances de la Fondation ainsi créée, il a été décidé les dispositions ci-après : La Fondation est appelée à recevoir des fonds (donations, subventions des Bailleurs de fonds, diverses contributions). Toutes les contributions sont à consacrer à la réalisation des objectifs et programmes lui assignée.

  • En contrepartie, le Gouvernement lui octroie une Subvention pour son fonctionnement.

A cet effet, le versement de la Subvention gouvernementale a débuté en 1979. Le 15 février 1980, Mr Tharcisse Tshibangu Tshishiku a convoqué la première Assemblée Générale, à laquelle ont participé les Diplômés des cinq premières promotions de l’Université Lovanium, de l’Université Officielle du Congo et de l’Université Libre du Congo, ainsi que les deux premières promotions de chaque Institut Supérieur, au total 350 Diplômés y ont répondu. Au cours de cette Assemblée Générale, les participants ont élu les membres du premier Conseil d’Administration de la Fondation, à savoir : Mr Justin Bomboko, Président, Mgr Tharcisse Tshibangu, Vice-Président et Directeur Exécutif, Mr Godefroid Mati, Secrétaire Général, Mr Bathélémy Bisengimana, Membre, Professeur Nestor Mpeye, Membre, Mr Joseph N’singa Udju, Membre, Mr Munga wa Nyasa, Membre.

Statut juridique[modifier]

La Fondation Universitaire du Congo est une ASBL d’intérêt public, placée sous la Tutelle directe du Ministre ayant dans ses attributions l’Enseignement supérieur et universitaire.

Elle jouit de la Personnalité Civile, lui accordée par l’Ordonnance présidentielle n° 84-126 du 11 Mai 1984, publiée au Journal Officiel n° 10 de la 25e Année, du 15 Mai 1984.

Réalisation.[modifier]

La première activité importante n’a pas attendu l’octroi de la Personnalité Civile. Une Equipe de Chercheurs dans le domaine culturel a sollicité l’appui financier de l’UNESCO. Cette dernière leur a exigé un cadre approprié de travail et leur a proposé de se tourner vers la FUZ, à qui allait être versé le financement demandé. La Fondation a alors organisé un Atelier destiné à définir l’objet de la recherche culturelle envisagée et la méthode à utiliser. Toutes les personnes invitées à cet Atelier y ont pris une part active. Il y eut même un Professeur belge de la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa qui a préféré renoncer à l’invitation que lui avait envoyée des organisateurs d’un grand colloque en Pologne, avec toutes les facilités de participation (billet d’avion, bons de restauration, per diem, etc.), pour participer à l’Atelier de la Fondation.,

L’UNESCO s’est montrée très satisfaite du Rapport de l’Atelier et de la prestation de la Fondation. Aussi, elle n’avait pas hésité de lui accorder, trois ans plus tard, un autre financement de 25.000 $, pour la tenue des assises du Colloque Inter-national sur le thème « l’Afrique et son avenir », organisé par la Fondation, à Kinshasa en 1985, à la demande du Président de la République.

D’autres bailleurs de fonds avaient aussi donné leurs contributions pour ce Colloque, à savoir : le Gouvernement congolais (toute la logistique et l’essentiel du budget du Colloque), l’ACCT (150.000 FF), le CRDI (5.000 $), l’AUPELF - actuellement AUF -(10.000 $), le Gouvernement belge (1.000.000 FB).

En 1987, la Fondation a signé un Accord de Collaboration avec la Communauté Française de Belgique. Dans le cadre de cet Accord, la FUC a obtenu 15 Millions de Franc belge, des Bourses et des Professeurs belges au profit des Universités et Instituts Supérieurs du Congo.

En 1989, la Fondation a été invitée par la Communauté Fla-mande de Belgique, en vue d’échanger sur la possibilité de développer une collaboration.

En 1990 et 1991, la Fondation a reçu le financement de la Banque Mondiale, à auteur de 400000 $, pour l’évaluation des Bibliothèques universitaires du Congo, l’élaboration d’un programme de mise à niveau des Responsables de ces Bibliothécaires et leur recyclage durant quatre mois..

En même temps, elle a été nommée Agence d’Exécution de programmes de la Banque Mondiale en faveur de l’Enseigne-ment Supérieur et Universitaire congolais.

Elle a en outre reçu de la Banque Mondiale l’annonce d’une subvention de 330000 $ destinés à la création d’un Fonds de Bourses d’Excellence en faveur des Etudiants et du Personnel Académique et Scientifique des Universités et Instituts Supérieurs du Congo

La Fondation allait recevoir le même montant chaque année, pendant une première période de trois ans. A la quatrième année, le même montant allait être versé, à condition que la Fondation ait reçu ne fût-ce que 1 $ (un dollar) de la part d’un autre Bailleur de fonds. Dans ce cas, la Banque Mondiale allait continuer à verser 330000 $ annuellement. Si la Fondation ne recevait rien d’autres Bailleurs de fonds, la Banque Mondiale allait mettre fin à ce programme. ll était pratiquement impossible que la Fondation n’eut rien reçu d’autres Bailleurs de fonds, étant donnée qu’elle avait signé un Accord de Collaboration avec la Communauté Française de Belgique en 1988. Ledit Accord contenait une rubrique con-sacrée aux Bourses d’Etudes. Par ailleurs, l’Association Nationale des Parents d’Elèves du Zaïre avait souscrit de participer au financement du Fonds de Bourses, à raison de 1 $ par Parent. Il était certain que plusieurs autres Bailleurs de Fonds allaient se manifester, d’eux-mêmes ou à la demande de la Fondation.

Remarque[modifier]

Le Fonds de Bourses n’a pas pu démarrer, à la suite de la suspension des activités de la Coopération Internationale et de la Banque Mondiale au « Zaïre » , consécutive aux Pillages de 1991 et 1993. Les quinze années qui ont suivi, le « Zaïre » a plongé dans une crise sévère et a connu une suite de bouleversements qui l’on paralysé, à savoir : la chute du Président Mobutu et de son Régime, les conflits avec le Rwanda et l’Ouganda et les Rebellions sous le Président Laurent Désiré Kabila, l’assassinat de ce dernier, en 2001, la longue Transition de 2001 à 2006. Durant cette période, la Coopération Internationale et le financement par les Bailleurs de Fonds ont connu un ralentissement; dans certains cas, un blocage. Cela explique qu’entre 1992 et 2004, la FUC n’a pas enregistré de financement extérieur, ni même les Subsides de Fonctionnement.

TABLEAU DES CONTRIBUTIONS REÇUES PAR LA FUC
LES CONTRIBUTIONS ! MONTANTS
UNESCO

Contribution pour la tenue d’un Colloque sur la recherche en matière des productions artistiques en milieu rural congolais. (1982)

15.000 $
Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985) : 25.000 $
ACCT

Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985) || 150.000 FF

CRDI

Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985)

5.000 $
AUPELF

Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985)

10.000 $
GOUVERNEMENT BELGE

Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985)

1.000.000 FB
BANQUE MONDIALE

Financement par la Banque Mondiale pour le Recyclage des Responsables des Bibliothèques Universitaires congolais, organisé par la FUC (1990 – 1991), .

400.000 $
Octroi d’un Fonds par la Banque Mondiale pour la création d’un Fonds de Bourses d’Excellence (1991). 330.000 $
GOUVERNEMENT FRANÇAIS

Contributions pour l’organisation du Colloque International sur l’Afrique et son Avenir (1985)

Frais de publication des Actes du Colloque
COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE

Contribution pour la fourniture d’ouvrages universitaires à jour, distribués aux Universités et Instituts Supérieurs du Congo (1987) Accord de Collaboration signé entre la FUC et la Communauté Française de Belgique (1987) En collaboration avec l’UNESCO et la Communauté Française de Belgique, et avec l’appui financier de cette dernière, la FUC a soutenu l’ouverture du Département des Sciences du Livre à l’ISTI (actuel IFASIC). Le personnel académique dudit Département a été envoyé en formation à l’étranger, au niveau doctoral.

15.000.000 FB
Voyages du Comité Directeur de la FUC en Belgique Billets + Séjour

L’ensemble de ces contributions de grands Bailleurs de fonds et les contributions locales (Gouvernement, Entreprises, Banques, Personnalités) atteint plus de 1.500.000 $. DE 2004 À CE JOUR. De 2004 à ce jour, privée de la Subvention gouvernementale, la Fondation fonctionne au ralenti, avec des moyens de bord, en intervenant de manière ponctuelle dans des dossiers touchant l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

  • * *

Un nouveau départ.[modifier]

Un Diplômé a mis un appartement à la disposition de la Fondation Universitaire du Congo pour abriter le Siège. Avec cette opportunité, la FUC s’atèle à reprendre ses activités de manière normale.

Programme d'action.[modifier]

Sans être exhaustives, les actions ci-après s’inscrivent dans cette préoccupation majeure :

  • Adresser une requête au Gouvernement pour la reprise de la subvention gouvernementale, conformément aux dispositions arrêtées lors sa création
  • Créer la Bourse d’Excellence ( statuts, recherche de contributions )
  • Réactiver le Fonds de Bourse d’Excellence dont l’octroi à la FUC avait été annoncé dans le passé par la Banque Mondiale.
  • Organiser, comme dans le passé, des ateliers de réflexion avec chaque association des Diplômés ( Association des Professeurs, Ordre des Médecins, Ordre des Pharmaciens, Association des Agronomes, Association des Ingénieurs, Association des Médecins Vétérinaires, etc.) et avec les Comités de ces associations

Relancer les contacts avec les Bailleurs de Fonds au niveaux national et international

  • Réactiver les Accords de collaborations signés dans le passé, notamment celui signé avec la Communauté Française de Belgique et celui négocié avec la Communauté Flamande..
  • Relancer la coopération avec d’autres Fondations, notamment la Fondation Rockefeller et les Fondations Universitaires d’autres pays (la Fondation Universitaire d’Afrique du Sud, la Fondation Universitaire de Belgique, etc.).
  • Mobiliser des ressources financières et matérielles en faveur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire du Congo

Promouvoir les activités scientifiques et technologiques au Congo (Recherches, initiatives, stages, bourses, ateliers, conférences, colloques, expositions, commandes de Recherches émanant des opérateurs multiples, etc.).

Organisations liées[modifier]

  • Société d'éditions scientifiques
  • Agenzia Giornalistica Italia (en)
  • Agence Palestine Presse
  • Agência Estado (pt)
  • Center for Media and Public Affairs (en)
  • Fil-info-France
  • Folhapress (pt)
  • Société générale de presse (actuellement une redirection)
  • Syndicat professionnel de la presse magazine et d'opinion En cours de création
  • The Woodbridge Company (en)
  • European News Agency Belgium


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Éducation éducation ET République démocratique du Congo République démocratique du Congo : Institut supérieur des arts et métiers, IFASIC

Autres articles du thème Éducation éducation : EFMD Programme Accreditation System, Enseignement de promotion et de formation continue, Salon de l'orientation et de l'insertion professionnelle, English Awards, SCENRAC, MADE iN Sainte-Marie Lyon, Lycée Auguste et Louis Lumiere

Autres articles du thème République démocratique du Congo République démocratique du Congo : Athoms Mbuma, Techno Malewa Sans Cesse, Union Sportive Bankin, Institut supérieur des arts et métiers, Tournoi international de football du Congo 2020, Arthur Cimwanga Badibanga, Action républicaine pour le progrès


Cet Article wiki "Fondation universitaire du Congo" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Fondation universitaire du Congo.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.