Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Dominique Duvauchelle

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dominique Duvauchelle
Naissance
Champigny sur Marne (Île-de-France, France)
Décès (à 29 ans)
Créteil (Île-de-France, France)
Profession Journaliste sportif
Commentateur sportif
Ecrivain
Années d'activité 1975-1982
Bilan Médias
Pays France
Télévision Antenne 2 (1975-1982)

Dominique Duvauchelle, né le 22 décembre 1952 à Champigny sur Marne, décédé le 15 mars 1982 à Créteil, est un journaliste sportif qui a travaillé pour Antenne 2.

Biographie[modifier]

Jeunesse[modifier]

Fils unique, Dominique Duvauchelle fait ses études au Lycée Pierre et Marie Derrien (aujourd'hui Louise Michel) à Champigny sur Marne. Il y rencontre celui qui deviendra son meilleur ami : Patrick Montel[1].


Passionné de littérature (Albert Camus entre autres...) et de sport, notamment de football, il est un fervent supporter de l'OGC Nice. Pour lui , dans le sport, le plaisir importe plus que la performance.

Il poursuit des études de lettres à l'Université Paris XII (Créteil).

Carrière[modifier]

Journaliste sportif[modifier]

En parallèle de ces études, alors qu'il n'a pas encore 21 ans en 1972, il va démarcher un journal du département : "Le Courrier du Val de Marne" qui l'embauche pour effectuer quelques piges. Il y restera quelques années prenant une place de plus en plus importantes dans les pages sportifs dirigées par Pierre Fulla[2].

En 1975, en regardant la nouvelle émission de Patrice Laffont : "Un sur cinq", s'adressant particulièrement à un public de jeunes. Dominique Duvauchelle y déplore le manque de sujets sportifs[2].

Comme le relate Patrick Montel dans son livre "Concentré d'émotions"[3], il a le culot de prendre son téléphone et d’appeler A2 qui diffuse l'émission. Il réussira à parler à Patrice Laffont lui expliquant sa remarque, celui-ci lui propose donc de venir construire une rubrique sportive.

Voilà donc Dominique Duvauchelle qui fait ses débuts à la télévision la même année.

Très engagé dans le domaine sportif et dans ce qu'il peut apporter de meilleur à l'homme, il se fait très vite remarqué par les sujets qu'il propose par Robert Chapatte, directeur des sports d'A2 à l'époque. En 1978, il intègre donc l'équipe de l'émission Stade 2[4] au côté de Roger Couderc, Thierry Roland[2]....

Dominique Duvauchelle va commenter des rencontres de Volley Ball, de Basket Ball, l'athlétisme, le football entre autres. Certains sujets dans le monde du sport le touchent et il y consacre des reportages, des documentaires comme "le sport et la violence" qu'il réalisa avec Serge Richez

Il réalisera aussi un documentaire sur le dopage en R.D.A (République Démocratique Allemande)[5].

Il parlera beaucoup en 1980 du problème des jeux Olympiques et de son boycott, partageant son opinion sur le sujet.

En 1979, Dominique Duvauchelle monte un projet intitulé : « Comment enrayer la violence et l'agressivité dans le football ». Il s'agit d'une journée réunissant des footballeurs et au cours de laquelle il va rencontré André Maurin, Maire adjoint chargé des sport de la ville de Créteil[2].

En 1981, le Maire de Créteil Mr Laurent Cathala et Mr André Maurin propose à Dominique Duvauchelle de diriger le projet qui va être mis en place d'une radio libre : Radio Créteil[4]. Il décide donc de s'entourer d'une équipe compétente autour de lui : Patrick Montel, Brigitte Simonetta (animatrice à Europe 1 et A2), Serge Richez (du service culturel d'A2) et bien d'autres encore....

Le 31 décembre 1981 au soir, sur la fréquence 95.65 Mhz, Radio Créteil commence à émettre, elle reviendra chaque soir de 17h à 23h, sur une zone d'émission de 3 à 5 km.

Écrivain et éditeur[modifier]

Dominique Duvauchelle a écrit un essai sur le sport mais aucun éditeur ne veut se lancer dans cette aventure.

En mai 1979, il décide donc de monter sa propre maison d'édition : "Le Solitaire". Il veut apporter un renouveau, une liberté de tons dans divers sujets sportifs. Il veut révéler l'envers du décor de ce monde.

Il publie son livre : "Le football, le plaisir, la violence" la même année[6]. Cet ouvrage est extrêmement bien écrit et pensé. Il y parle de son ressenti mais aussi de ce qu'il a pu observer dans sa carrière et les questions qu'il se pose sur le devenir de ce sport et d'autres...

Avant de nous quitter, il allait publier un 2e ouvrage.

Autres activités[modifier]

Dominique Duvauchelle, licencié en lettres modernes, passionné de littérature, était chargé de cours en littérature à l'Université de Créteil dans les années 1970 et jusqu'en 1982.

Décès[modifier]

Dominique Duvauchelle meurt à 29 ans, le 15 mars 1982, dans un accident de voiture, en percutant une voiture à l'arrêt[7]. Il était marié et père de famille[7]. Il est inhumé à Champigny[7].

Hommages[modifier]

Mr Laurent Cathala, Maire de Créteil, lui rend hommage en inaugurant et en donnant son nom au nouveau stade de la ville, le 24 septembre 1983[4].

Ce complexe sportif portera donc le nom de Stade Dominique Duvauchelle.

Publications[modifier]

  • Le football, le plaisir, la violence (Le Solitaire, 1979).

Notes et références[modifier]

  1. Obiwanagain, « Dominique Duvauchelle : biographie 1e partie », sur Le blog de obiwanagain (consulté le 16 mai 2017)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Mairie de Créteil, « Ville de Créteil - Vidéo : Documentaire sur Dominique Duvauchelle », sur www.ville-creteil.fr (consulté le 16 mai 2017)
  3. « Patrick Montel se livre dans un "Concentré d'émotions" », France Infos,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mars 2017)
  4. 4,0 4,1 et 4,2 « Créteil : découvrez qui était Dominique Duvauchelle », article du journal Le Parisien, du 8 mai 2017.
  5. Obiwanagain, « Dominique Duvauchelle : biographie 3e partie », sur Le blog de obiwanagain (consulté le 16 mai 2017)
  6. Obiwanagain, « Dominique Duvauchelle : biographie 2e partie », sur Le blog de obiwanagain (consulté le 16 mai 2017)
  7. 7,0 7,1 et 7,2 Patrick Montel, « Parce que c'était lui, parce que c'était moi », article du site blog.sport.francetvinfo.fr, 15 mars 2011.

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Télévision française télévision française ET Sport sport : Canal+ Sport Week-end, Touche pas à mon sport !

Autres articles du thème Télévision française télévision française : Nathalie Blanc (actrice), Profession :, Antefilms Production, Super Million Question, Francis Duquet, Le Family Show, Déborah Révy

Autres articles du thème Sport sport : Roelly Winklaar, Urucungo Capoeira, Grand prix des personnalités, Max Lesauvage, Fédération francophone belge de kin-ball, ESR 24/7 eSports Network, Cartel des Mines


Cet Article wiki "Dominique Duvauchelle" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !