Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Didier Magne

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Didier Magne par M. Rosenstiehl

Didier Magne est un musicien français, né le 16 mars 1957 à Epinay sur Seine. Il est compositeur, concertiste, pédagogue et scénariste. Issu d’une fratrie de quatre enfants (Martial, Colette et Armelle), il est le fils de Monique Magne-Bellamy (1934-2003), sans profession, fille d’usine occasionnelle, chiffonnière, et de Pierre Magne (1932-2008), sans profession. Elevé dans le contexte ouvrier du sous-prolétariat de l'après guerre, ce milieu familial connait la misère et la faim ainsi que des conditions de vie hostiles à l'éducation et à la santé. Il est alors avec son frère et ses soeurs séparés de leur mère et placés à l'Assistance Publique en 1963 à l'Orphelinat Gabriel Prévost. Il y fera dix ans d'orchestre et passera un CAP d'ébéniste avant sa sortie en 1973.

Biographie[modifier]

Les débuts et le métier de musicien[modifier]

Didier Magne, Lozère (décembre 1983)

Il débute l'apprentissage de la guitare classique en autodidacte puis passe le concours d'entrée à l’École Normale de Musique dans la classe de Alberto Ponce (promotion 1978) et suivra par ailleurs les cours d'écriture de Maurice Ohana, Alain Weber et Arlette Heudron.

Lauréat des concours de l’UFAM, il reçoit en 1977 le Grand Prix de la Fondation de France qui lui est remit par Maurice Schumann et Louis Leprince-Ringuet. Compositeur, concertiste et pédagogue à 20 ans, c'est son père d'adoption le comédien Jean-Louis Barrault qui le guidera dans le métier de musicien. Directeur de conservatoires, il est professeur titulaire d'enseignement artistique et de musique de chambre à la Ville de Paris depuis 1987. [réf. nécessaire]

On peut définir Didier Magne comme "un musicien et un écrivain libre, attaché à transmettre des valeurs et un art qui trouve ses racines dans des origines familiales et sociales qui en font un artiste atypique au parcours hors normes".

Projets et collaborations[modifier]

Avec Patrick Guillem il créé en 1978 le « Duo GUILLEM-MAGNE » et s’associe avec les tournées de concerts des Jeunesses Musicales de France. Cette formation est envoyée pour une série de récitals en Libye avec le Ministère des Affaires Etrangères et L’AFAA (Association Française d'Action Artistique). En 1987 il fonde avec l’organiste André Isoir et Patrick Guillem le Trio Alborada[1],[2]. C'est avec le pianiste Yves Henry, le ténor Xavier Le Maréchal, le violoniste Jason Mayer et la harpiste Huguette Geliot qu'il enseignera de nombreuses années à l’Académie Internationale au Pays de George Sand[3], séminaires destinés tous les étés aux jeunes amateurs et professionnels du monde de la musique classique [4].

Membre de la SACEM et de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD), les œuvres de Didier Magne sont à ce jour inédites. Il crée sous la présidence de Yehudi Menuhin et de l’Association "La maison de Sagesse » les « Soirées romantisme et virtuosité » au profit des enfants victimes de la guerre dans le monde. Il signe avec Manu Katché en 2007 les musiques du parc « BIOSCOPE » pour la Compagnie des Alpes[5]. En 2010, il compose « AU FIL DES SAISONS », suite instrumentale utilisée comme signature musicale dans les établissements du chef triplement étoilé au Guide Michelin, Régis Marcon, à St Bonet le Froid. Il invite pour cette réalisation le pianiste Yves Henry, le violoniste Jason Meyer, la soprano Patricia Samuel, la violoncelliste Pascale Jaupart. "Au fil des saisons" est un hommage aux éléments, aux saisons, mais aussi aux femmes et aux hommes des terroirs authentiques de nos régions. Le journaliste de Radio France Marcel Quillévéré en fait son portrait en 2012 sur France Musique dans l’émission « Les traverses du temps »[6]. La ville de Saint Germain en Laye fait appel à lui qu'à la comédienne Delphine Depardieu et au ténor Xavier le Maréchal en 2018 et en 2019 pour l'hommage national rendu au compositeur Claude Debussy, « Impressions intimes »[7]. Il finalise pour les éditions Grasset et Albin Michel le livre autobiographique « D’ombres et de lumières », récit de la vie de sa mère[7]. Le réalisateur Olivier Schatzky scénarise avec lui cette biographie "D’ombres et de lumières » dont la musique sera confiée à Manu Katché et Sting.

Vie privée[modifier]

Il a partagé sa vie avec Evelyne Bélanjon et le petit Julien au début des années 1980.

Il est marié depuis 1988 à Mireille Lemoine.

Matériel utilisé[modifier]

Didier Magne à d’abord joué sur des instruments de factures française et espagnole (GENOD, BOUCHER, BERNABE, RAMIREZ) puis s’est tourné vers le Maître luthier d’art Gérard AUDIRAC. Il joue par ailleurs sur un luth baroque de 1740 ainsi que sur guitare baroque à 5 chœurs Stradivarius.[réf. nécessaire]

Discographie[modifier]

  • TRIO ALBORADA (André Isoir, Patrick Guillem et Didier Magne): disque CALLIOPE CAL 9749
  • BIOSCOPE by Manu Katché : Les Productions du Parc de la Compagnie des Alpes
  • AU FIL DES SAISONS : Suite instrumentale pour St Bonnet le Froid, production Sarl MAREMI et Cheyne éditeur
  • Index des oeuvres inédites : Trois duos pour deux violons (1977), Elégie et Cinq préludes pour voix moyenne et piano (1979), Toccata (dédiée à Miguel Angel Estrella), Trois quatuors pour cordes, L'artiste à la fenêtre, musique de ballet co écrite avec Patrick Guillem, Poème d'étoiles (1980), Thème et variations pour violon, Elégie pour violon et harpe, Petite suite pour orchestre (1980),Quatuor n°1 (1994, dédié à Yehudi Menuhin), Suite instrumentale BIOSCOPE avec Manu Katché (2007), Rêverie pour soprano et harpe, Cantate (2009), Suite instrumentale "Au fil des saisons" (2010) dédiée à Michèle et Régis Marcon, Cinq miniatures (dédiées à Miguel Angel Estrella), Ave Maria (choeur de chambre et piano), Trois mélodies sur des poésies de Germain Nouveau (2016) dédiées à Xavier le Maréchal, Concerto pour guitare et orchestre de chambre.

Liens externes[modifier]

Notes et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique musique ET France France : Georges Rodi, Betty Clair, Bernard Ilous, Julia (chanteuse), Barack Adama, La Bombe atomique, Marc Béziat

Autres articles du thème Musique musique : Metamorphyses, Corona Pops (Single de Wateraray), Jacques Canetti présente Higelin / Fontaine 20 chansons d'avant le déluge, MusiQ, Hôtel Costes, Vol. 5: Cinq, Amaria, Prends garde aux loups

Autres articles du thème France France : Jean-Lucien Sanchez, Pandémie de Covid-19 en France par région, André Bageu, Robert Lapassade, Conseil de la fonction militaire Terre, Étienne Dauphin, Roger Dubuc


Cet Article wiki "Didier Magne" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Didier Magne.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !