Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher



Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire
Slogan Le réseau français des instituts techniques de l'agro-alimentaire
Forme Juridique Association
Date De Création 1983
Fondateur Commission Joulin
Siège (Ville) Paris
Siège (Pays) France
Direction Actuelle Didier Majou
Secteurs D'Activités Secteur agroalimentaire
Site Web www.actia-asso.eu

L’Association de coordination technique pour l'industrie agro-alimentaire (ACTIA) est un organisme créé en 1983 pour renforcer le maillage entre la recherche et les entreprises dans le domaine agroalimentaire [1].

Aujourd'hui, l'ACTIA représente le réseau français des Instituts techniques de l'agroalimentaire et fédère et dynamise les activités des Instituts techniques agro-industriels (ITAI)[2] dont plus de 1200 chercheurs, ingénieurs et techniciens accompagnent quotidiennement les entreprises agroalimentaires.

Qualifiée par le ministère chargé de l’agroalimentaire comme opérateur de l’État, l’ACTIA bénéficie de son soutien pour développer ses activités dans le cadre de son contrat d’objectifs[3],[4].

L'ACTIA est doté d’un conseil scientifique, présidé par une personnalité de la recherche publique désignée avec l’accord du ministre chargé de l’agroalimentaire, et composé notamment des présidents des conseils scientifiques des Instituts techniques membres du réseau et d'experts de la recherche. Ce conseil scientifique contribue à l’évaluation de la mise en œuvre du contrat d'objectif et de ses résultats.

Les centres ACTIA[modifier | modifier le wikicode]

Instituts techniques agro-industriels (ITAI)[5][modifier | modifier le wikicode]

Les ITAI sont des organismes de recherche technologique, d’expertise, d’assistance technique et de formation, avec environ 80 implantations en France. Ces centres ont été créés afin d’apporter des services complémentaires aux entreprises et particulièrement aux PME pour renforcer leur compétitivité et leurs performances. Les chercheurs et ingénieurs des ITAI participent activement aux projets de recherche nationaux et européens. Leur savoir-faire régulièrement actualisé les positionne donc comme le maillon du transfert des résultats, de la recherche vers l’entreprise [6].

Exerçant des missions d’intérêt général en recherche technologique et en expertise, ils sont labellisés par le ministère chargé de l’agroalimentaire pour une durée de cinq ans (décret du 15 septembre 2006)[3],[7].

La plupart des ITAI sont également accrédités BPL, Comité français d'accréditation, Crédit d’impôt recherche, CRT, ISO, SRC, EHEDG, etc.

Liste des 15 ITAI labellisés en 2012[modifier | modifier le wikicode]

  • Actalia - Lait et sécurité des aliments
  • Adiv – Viande
  • Adria développement – Tous produits
  • Aérial – Tous produits
  • Arvalis – Céréales
  • BNIC – Cognac
  • Céva – Algues
  • CTCPA – Tous produits
  • CVG – Glucides
  • IFBM – Brasserie malterie
  • IFIP – Charcuterie
  • IFPC – Cidre
  • IFV – Vin
  • Iterg – Corps gras
  • LNE – Emballages

Centres partenaires[modifier | modifier le wikicode]

Les Centres partenaires apportent leurs expertises aux RMT, réseaux et groupes de travail au sein de l'ACTIA :

  • Agria Lorraine
  • Aquimer
  • Ariatt
  • Casimir
  • Certia interface
  • Cervia
  • Critt agroalimentaire et biotechnologies Poitou-Charentes
  • Critt Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • PEACritt
  • Transferts LR
  • Adrianor
  • Agir
  • Agro-hall
  • Agrotec
  • Institut Pasteur de Lille
  • Parm
  • Tecaliman
  • Ungda
  • Vegenov-BBV

Enjeux et outils pour la recherche technologique[modifier | modifier le wikicode]

ACTIA joue le double rôle de force de proposition et d’animation d’activités de recherche technologique des centres de son réseau via différents dispositifs (UMT, RMT, programmes nationaux et européens) afin d'assurer le lien entre recherche et industrie.

Unité mixte technologique (UMT)[modifier | modifier le wikicode]

L'UMT est un partenariat entre ITAI et unité de recherche publique (Inra, CNRS, etc.). Cette entité favorise les synergies entre chercheurs et ingénieurs par une unité de lieu des activités, la construction en commun du programme scientifique et la mutualisation des moyens techniques et humains. L'UMT représente alors un pôle de compétence national unique en recherche technologique sur une thématique donnée. Conduisant des projets de recherche, l’UMT obtient des résultats opérationnels et généralisables, diffusés rapidement à tous les opérateurs, notamment aux entreprises, par les ITAI.

Les UMT sont labellisées par le ministère chargé de l’agroalimentaire pour une durée de cinq ans [8].

Liste des UMT Actia au 09.2013 :

  • UMT Actia Qualmalt – mycotoxines et malt
  • UMT Actia Novacidre – qualité des produits cidricoles
  • UMT Actia Caseolis – qualité des fromages
  • UMT Actia Qualiveg – qualité des produits végétaux transformés
  • UMT Actia Qualinnov – qualité des vins
  • UMT Actia Armada – maîtrise microbiologique des aliments
  • UMT Actia Virocontrol – virus entériques
  • UMT Actia Innovations analytiques
  • UMT Actia Technofrom – maîtrise de la qualité des fromages
  • UMT Actia Aprocel – procédés de transformation des produits carnés
  • UMT Actia Physi’opt – procédés alimentaires et hygiène des surfaces
  • UMT Actia Mécanisation - robotisation dans les filières viandes
  • UMT Actia Alice – nutrition lipidique et cerveau
  • UMT Actia Polygreen 2 industry – nouveaux polymères issus d’huiles végétales

Réseau mixte technologique (RMT)[modifier | modifier le wikicode]

Animé par un Centre ACTIA, le Réseau mixte technologique (RMT) est un outil de partenariat, labellisé par le ministère chargé de l’agroalimentaire pour une durée de cinq ans [8].

Ce réseau national est constitué d’un ensemble de Centres Actia, d'acteurs de la recherche et de l’enseignement, qui se regroupent sur un domaine d’expertise commun afin de conduire ensemble des projets de recherche technologique. Chaque RMT a pour objectif final de communiquer et diffuser les avancées techniques (colloques, guides de bonnes pratiques, programmes pour l’enseignement), afin qu’elles soient utilisées rapidement et au mieux par tous les opérateurs (consommateurs, entreprises et pouvoirs publics).

Liste des RMT Actia au 09.2013 :

  • RMT Actia Durée de vie microbiologique des aliments
  • RMT Actia Écoval (éco-conception)
  • RMT Actia Gestion durable des fluides
  • RMT Actia Nutriprevius (qualité nutritionnelle des aliments)
  • RMT Actia Sensorialis (évaluation sensorielle)
  • RMT Actia Propack Food (emballage)
  • RMT Actia Produits fermentés et distillés
  • RMT Actia Florepro (bioconservation)
  • RMT Actia Chlean (conception hygiénique des équipements)

Réseaux technologiques[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont des outils de partenariat, en complément des RMT, qui produisent du matériel d’information tels que des guides ou des outils en ligne, et ce dans le but d’apporter des réponses opérationnelles aux professionnels de l’agroalimentaire.

Liste des réseaux technologiques au 09.2013 :

  • réseau référentiels [9], [10],[11]
  • réseau performance industrielle

Programmes européens[modifier | modifier le wikicode]

Chaque année, l'ACTIA participe à des projets de recherche dans le cadre de programmes européens. Cette opportunité favorise l’insertion des ITAI dans l’espace européen de la recherche. Les projets peuvent être très variés : projets de R&D, de soutien, de coordination, projets de réseaux, etc. Ces actions témoignent de la richesse de connaissances et de techniques que peuvent apporter les ITAI dans la recherche collaborative européenne.

Outre ces participations régulières, l’ACTIA est le point de contact national pour le défi sociétal relatif à la sécurité alimentaire, à l’agriculture durable et la bio-économie du programme Horizon 2020 (prochain programme de recherche et coopération de la Commission européenne pour 2014-2020). L’association est donc le représentant français des ITAI dans les réseaux européens.

Éditions ACTIA[modifier | modifier le wikicode]

Depuis 1999, l’ACTIA édite des guides pratiques afin de mettre à la disposition des entreprises des outils d’aide à la décision au service de la qualité et de la performance des entreprises.

  • Évaluation sensorielle : Guide de bonnes pratiques (1999)
  • Centres interface agroalimentaire : Cahier des charges (1999)
  • ACTIA, 10 ans de R&D - 1990-2000 (2000)
  • Alimentation méditerranéenne : Guide pratique à l'usage des industriels (2003)
  • Performance industrielle : Guide pratique pour l'industrie alimentaire (2004)
  • Viandes et produits carnés : Guide pratique pour l'évaluation de l'oxydation des lipides (2005)
  • Traçabilité : Guide pratique pour l'agriculture et l'industrie alimentaire (2007)
  • Qualité et sécurité des aliments : Guide pratique d'utilisation des référentiels (2008)
  • Gestion du risque allergènes alimentaires (2009)
  • Produits Bio : Guide pratique pour la transformation (2011)
  • Qualité nutritionnelle : Guide pratique du diagnostic à la maîtrise (3e édition 2012)

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. RIA, Article du 01-05-2009 - no 701 - page 6 - rubrique Enjeux
  2. http://agriculture.gouv.fr/L-innovation-un-facteur-cle-de-la-competitivite
  3. 3,0 et 3,1 Article 2 de l'arrêté du 7 mai 2007 relatif à la qualification d'instituts techniques agricoles et agro-industriels.
  4. Article D823-2 du code rural et de la pêche maritime - chapitre III : les instituts techniques
  5. Journal officiel de la République française du 16/09/2006, texte 33, article 2
  6. RIA, Article du 05-09-2011 - no 726 - page 58 - rubrique Production, l'ACTIA tisse son réseau
  7. Process Alimentaire, article du 5 mars 2013
  8. 8,0 et 8,1 Article 1 du décret n°2006-1154 du 15 septembre 2006 portant application de l'article 91 de la loi n°2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole et modifiant le code rural
  9. Site Internet Référentiels
  10. Process Alimentaire, article du 18 février 2008
  11. RIA, Article du 30-04-2002 - n°624, ACTIA : guide sur la traçabilité]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

    Thème(s) :
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème agriculture et agronomie : Vétérinaires sans frontières (Belgique), Fédération des jeunes agriculteurs, PurEpeautre, Impact des porcs alimentés à l'argile sur l’environnement, BioFach, Haute école specialisée bernoise, Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, Terrallia

Autres articles du thème alimentation et gastronomie : Henri Boursin, Christian Recchia, Le Meilleur Pâtissier : Le Trophée de Noël, Denis Courtiade, Zelal Cola, Red Kola, Coca-Cola Cherry

Cet Article wiki "Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.