Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Ali Javadi

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Ali Javadi (né à Téhéran en avril 1953)[1] est un homme politique iranien vivant en exil à Los Angeles (États-Unis).

Biographie[modifier]

Après un baccalauréat de mathématiques, Ali Javadi étudie l'économie à Téhéran, avant de partir pour les États-Unis poursuivre les mathématiques[1]. Il rentre en Iran à l'été 1977, quelques mois avant la révolution iranienne. Sous le pseudonyme de Reza, il crée le « Comité Communiste l'Etincelle »[1], proche de l' « Alliance de lutte pour la classe ouvrière » et participe au mouvement contre le Shah, puis contre l'ayatollah Khomeiny. Avec l'aide de Javad Ghaedi[2], il rédige son premier travail d'importance, « Les conseils ouvriers, bases d'un gouvernement révolutionnaire ».

Après avoir lu « La révolution iranienne et le rôle du prolétariat »[3] de Mansoor Hekmat et Hamid Taqvaee, il se rapproche du Cercle marxiste pour l’émancipation ouvrière, puis rejoint l'Union des combattants communistes fondée par celui-ci[1]. Il rencontre Mansoor Hekmat lors d'un réunion clandestine, en présence de Javad Ghaedi et de Gholam Keshavarz[4] et d'un délégué du groupe « Armane Zahmatkeshane Khorasan ».

Ali Javadi devient responsable de l'action ouvrière de l'Union des combattants communistes dans les secteurs est et sud-est de Téhéran[1], tout en travaillant comme technicien dans l'industrie. Le 20 juin 1981, il échappe à la vague de répression qui s'abat sur la gauche iranienne. Sans contacts avec son organisation, il cesse toute activité politique.

En 1984, il réussit à partir pour l'Europe, puis pour les États-Unis d'Amérique, à l'aide de faux-papiers. Reprenant ses études, il rejoint le Parti communiste d'Iran, né de la fusion de l'Union des combattants communistes et de Komala, puis devient son responsable aux États-Unis[1]. En 1990, il devient conseiller du bureau politique et rejoint la fraction communiste-ouvrière formée par Mansoor Hekmat[5]. Lors de la création du Parti communiste-ouvrier d'Iran l'année suivante, il entre au comité central de ce dernier. Par ailleurs, il reprend ses études et termine un doctorat de mathématiques, puis enseigne dans une université californienne[1].

Responsable de Radio International, il participe également à la presse écrite de l'organisation, notamment comme membre du comité éditorial de Anternasional, puis à partir de 1999, comme éditeur de Porsesh (« Questions »[1]. En septembre 2003, il crée un programme télévisuel dont il est le présentateur, sur Channel One, une chaine par satellite qui émet à destination de l'Iran[1]. Puis il devient le directeur de New Channel TV, la télévision par satellite du parti.

En 2007, en désaccord avec l'évolution du Parti communiste-ouvrier d'Iran, il crée une fraction qui va devenir le Parti de l'unité communiste-ouvrière, dont il devient le secrétaire du comité central[6].

Liens externes[modifier]

Notes et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique politique ET Iran Iran : Comité pour le Renversement, Hossein Homayoun Fard Mohammad Abadi

Autres articles du thème Politique politique : Modèle de Lipset et Rokkan, Communisme de droite, Liste des chefs d'État connus au Ier siècle, Bij1, Parti niçois, Oleg Goltvianski, Jean-Paul Pelletier

Autres articles du thème Iran Iran : Hamideh Jahangiri, Ahmad Akbarpour, Mohammad Reza Nekoonam, Mortéza Kotobi, Yahyâ Ibn Al Husayn Ash Shajarî, Abul Hasan Ad Dummal, Liste des localités autour de Téhéran

Cet Article wiki "Ali Javadi" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !