Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Élection législative partielle à Bougouni de 2009

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Une élection législative partielle est organisée à Bougouni (Mali) les et pour remplacer le député décédé Mamadou Sinayogo dit « Gaucher » du Bloc des alternances pour le renouveau, l'intégration et la coopération africaine (Barica), élu lors des élections de 2007.

Candidatures[modifier]

La cour constitutionnelle a proclamé la liste définitive des candidats[1].

  • Wassa Dembélé (Union pour le développement du Mali, UDM)
  • Seydou Diawara (Union pour la république et la démocratie, URD)
  • Moussa Diakité (Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice, Adema-Pasj)
  • Makoura Koné (Force Citoyenne pour la Démocratie, FCD)
  • Samirah Touffic Damen (Bloc des alternances pour le renouveau, l'intégration et la coopération africaine, Barica)
  • N’Golo Traoré (Convergence pour le développement du Mali, Codem)
  • Djakaridia Diakité (Rassemblement pour le Mali, RPM)
  • Broulaye Samaké (Mouvement des populations libres unies et solidaires MPLUS-Rassemblement malien pour le travail RAMATA)
  • Mamounata Koné (Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance(Sadi)

La candidature d’Adama Doumbia (Parti espoir réel, PER) a été rejetée pour non-paiement de la caution de 50 000 Francs cfa.

Premier tour[modifier]

Le premier tour de l’élection était organisé le en même temps que les élections communales organisées sur tout le territoire malien.

Le , la Cour constitutionnelle a proclamé les résultats définitifs du premier tour. Elle a annulé les suffrages dans des bureaux de vote où des irrégularités ont été commises (l’incohérence entre les votants, les suffrages valablement exprimés et les suffrages répartis entre les candidats, la confusion entre les documents de l’élection communale et ceux du scrutin législatif, la violation du secret de vote et les surcharges rendant impossible l’exploitation des documents électoraux)[2].

Résultats définitifs du premier tour[3]

Inscrits 202 885
Votants 109 401
Suffrages exprimés 86 712
Candidat Parti politique Nombre de voix obtenu % des votants
Moussa Diakité Adéma-Pasj 27 202 31,37 %
Seydou Diawara Urd 19 143 22,08 %
Samirah Touffic Damen Barica 13 338 15,38 %
Djakaridia Diakité Rpm 6 849 7,90 %
N'Golo Traoré Codem 6 722 7,75 %
Makoura Koné Fcd 5 022 5,79 %
Mamounata Koné Sadi 5 014 7,78 %
Wassa Dembélé UDM jamaka wassa 1 930 2,23 %
Broulaye Samaké Mplus -Ramata 1 492 1,72 %

Second tour[modifier]

Le second tour a été organisé le . Les deux candidats ayant obtenu le plus de voix au premier tour était présents.

Résultats provisoires[4].

inscrits 202885
votants 65485
nuls 2674
valablement exprimés 62811
Candidat Parti politique Nombre de voix obtenu % des votants
Moussa Diakité Adéma-Pasj 32143 51,17 %
Seydou Diawara Urd 30668 48,82 %

Le , la Cour constitutionnelle a proclamé les résultats définitifs après avoir opéré quelques réajustements et confirme la victoire du candidat de l’Adéma-Pasj Moussa Diakité[5].

Notes et références[modifier]

  1. M. Keïta, législative partielle de Bougouni : la cour confirme les neuf candidatures, L’Essor, 25 mars 2009 [1]
  2. S Doumbia, Législative partielle de Bougouni : l’Adema et l’Urd confirmées au second tour, L’Essor, 5 mai 2009 [2]
  3. Résultats définitis validés par la Cour constitutionnelle cités par S Doumbia, Législative partielle de Bougouni : l’Adema et l’Urd confirmées au second tour, L’Essor, 5 mai 2009 [3]
  4. Résultats provisoires proclamés par la commission locale de centralisation des résultats, cité par M.S. Maïga, Résultats provisoires de la législative partielle de Bougouni : avantage à l’Adema, L’Essor, 19 mai 2009 [4]
  5. Denis Koné,Assemblée nationale Moussa Diakité validé par la Cour constitutionnelle, Les échos, 26 mai 2009 [5]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Mali Mali ET Politique politique : Aguibou Koné, Séga Diarrah

Autres articles des thèmes Politique politique ET Années 2000 années 2000 : Le Temps de répondre, La Colonisation de l'Europe, Laurent Gbagbo, la force d'un destin, LaTéléLibre, Family Day

Autres articles du thème Mali Mali : RinewsToday, Campus numérique francophone de Bamako, Aguibou Koné, Appolo-reggae, Sébastien Philippe (architecte), Grands moulins du Mali, Yaya Dembelé

Autres articles du thème Politique politique : Influence de l'immigration sur la criminalité des pays d'accueil, Dissidences, Séka Séka Joseph, Matthieu Chillaud, Front national islandais, Nietzschéo-marxisme, Suman Kr. Mallick

Autres articles du thème Années 2000 années 2000 : Liste des milliardaires de France en 2009, Camelot (roman), Discographie de Connie Talbot, Dans l'urgence, Like a Monster, Riesling Connection, Mars 2003

Cet Article wiki "Élection législative partielle à Bougouni de 2009" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.