Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Tomasz Walenta

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Tomasz Walenta est un graphiste canadien né le à Varsovie. Néanmoins, il vit et travaille à Montréal. Impliqué dans le domaine de l’illustration et de l’affiche, Walenta a enseigné à l’Université de Laval ainsi qu’à l’UQAM entre 2002 et 2005.

Biographie[modifier]

Début de sa vie[modifier]

Né en Pologne, ses parents et lui-même émigrent en 1983 au Canada. Ce dernier s’établit et poursuit ses études à l’École de design de l’UQAM. Il obtient un baccalauréat en design graphique, et, par la suite, retourne en Pologne pour y faire une maîtrise à l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie à l’atelier de Lech Majewski. Il choisit cette académie pour faire ses études sur l’affiche, car il y trouve toutes ses principales sources d’inspirations. À la suite de cela, Walenta retourne s’installer à Montréal.

Sa carrière[modifier]

En 1999, lorsque ce dernier revient à Montréal, Walenta occupe un poste chez Orangetango, une agence de création. Ce polonais, poursuivra sa passion pour l’illustration et l’affiche dans un milieu plus professionnel. Un an plus tard, Walenta démissionne. Il obtient ensuite un contrat avec Diesel Marketing Communication, une firme de publicité, afin de générer le site web du Cirque du Soleil. Il acquiert beaucoup d’expérience et détient un poste d’enseignant à l’Université de Laval ainsi qu’à l’UQAM entre 2002 et 2005. Depuis quelques années jusqu’aujourd’hui, Tomasz Walenta est représenté par l’Agence Marlena. Il travaille alors, pour divers journaux ainsi que des magazines reconnus en Europe et aux États-Unis dont ; Time Magazine, The National Post, The New York Times, etc. Finalement, Walenta met en place plusieurs ateliers et séminaires à l’UQAM, l’Université de Laval, l’École Intuit Lab et l’Atelier Autograph de Paris[1].

Prix[modifier]

  • Applied arts illustration annual (2004)
  • American illustration (2003)
  • Applied arts illustration annual ( 2003)
  • Lux Québec (2003)
  • Grafika (2002)

Style et influences[modifier]

L'illustration est synonyme d’interprétation pour Walenta ; tant au niveau de la réalisation qu’au niveau idéologique. Il admire d’ailleurs le travail conceptuel de Saul Steinberg, Savignac, Paul Rand, Brad Holland, Lino et bien d’autres. Walenta avoue que son style « est né d’une certaine frustration ».

« Mon professeur était ravi de mes idées, mais pas tellement de mon exécution. J’ai passé six mois à expérimenter avec la même image et il continuait à la détruire. Un soir sur le divan, j’étais tellement frustré en dessinant que j’ai créé quelque chose juste pour l’énerver. Mais ce qui en est sorti fut ma personnalité, mon style. »[2]

Influence polonaise[modifier]

L'influence de l’affiche polonaise se ressent dans les travaux de Walenta. La Pologne est bien reconnue pour ses affiches artistiques.[réf. nécessaire]

« En effet, les affiches polonaises usent et abusent de toutes les ressources rhétoriques : la métaphore et toutes les autres figures, le clin d’œil ou le sous entendu comme le changement d’échelle, le mélange d’atmosphère ou de genre, « le baroque ou l’ascèse », l’effet macabre comme le pied de nez dérisoire ou absurde »[3].

Celles-ci se séparent en deux catégorie : l’affiche de propagande, au niveau social et politique qui présente des personnages stéréotypés. Puis, l’affiche culturelle présentant films, pièces de théâtre, opéras, concerts et expositions de manière innovatrice et originale. L’affiche connut une évolution à travers guerres et révoltes. Sous le régime communiste, l’audace et l’innovation prennent place malgré le contrôle et la censure. Cependant, une liberté beaucoup plus grande apparaît à la suite de l'effondrement du communisme.

« S’appuyant sur un acquis important, [les graphistes] bénéficient d’une paradoxale liberté de conception, les indications textuelles réduites au minimum omettant le plus souvent date, précisions de lieu, nom des acteurs, etc. »[3]

Une nouvelle génération voit le jour et Walenta en fait partie.

Références[modifier]

  1. « Tomasz Walenta » (consulté le 22 octobre 2015)
  2. Trish Lorenz, « Eastern edge », Design Week,‎ , p. 15
  3. 3,0 et 3,1 Jean-Claude Famulicki, L'affiche polonaise de 1945 à 2004 ; des slogans et des signes, Paris, Éditions La Découverte, , 192 p. (ISBN 2-7071-4680-3)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Design design : Astrid Dieterlen, Tiit Telmet, Sun Sun, Institut supérieur de design, Institut de technologie de la mode de Pékin, Antoine Kruk, Pierre Millon

Autres articles du thème Canada Canada : D'amour et de glace, Horizons, L'Académie, Thomas Paquette, Omnium financier, Timbres du Canada sous George V (1910-1936), Liste de Canadiens français

Cet Article wiki "Tomasz Walenta" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.