Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Sud-Alsace

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Vue sur la partie la plus méridionale de la plaine d'Alsace entre Mulhouse et Cernay depuis le massif des Vosges

Le Sud-Alsace se situe dans le département du Haut-Rhin et désigne communément la partie méridionale de l'Alsace située au sud du Centre-Alsace, ou Alsace Centrale. Il s'agit d'une appellation qui se veut pragmatique et surtout cohérente à l'échelle de la Région Alsace, assez récente, dont la limite nord se situe à peu près entre Ensisheim et Rouffach, dont l'étendue est un peu plus vaste que l'Alsace du Sud qui désigne traditionnellement le Sundgau. Son périmètre peut varier selon les acceptations mais de manière générale son étendue se présente comme allant du Florival au nord-ouest et aux portes de Colmar jusqu'au Jura Alsacien au sud, limite avec la Suisse. Il est délimité à l'ouest par les sommets vosgiens et ses « trois vallées », Lauch, Thur et Doller, et à l'est par le Rhin, frontière avec l'Allemagne.

On admet qu'il englobe les sous-territoires du schéma de cohérence territoriale (SCOT) suivants :

  • Mulhouse-Rhin-Mines ;
  • Rhin-Vignoble-Grand Ballon ;
  • Vallée Thur et Doller ;
  • Sundgau Canton Sierentz Huningue, ces 4 sous-territoires correspondant sensiblement au découpage admistratif des 3 Arrondissements concernés, Mulhouse, Thann-Guebwiller et Altkirch.

Géographie[modifier]

L'altitude la plus basse est sur les berges du Rhin à hauteur de Fessenheim, 198 m, et le point le plus haut (altitude naturelle + hauteur artificielle) se situe à la table d'orientation du Radar au Grand Ballon à 1 431,5 m au-dessus du niveau de la mer. Sur cette partie sommitale des Vosges, outre le panorama omnidirectionnel sur une vaste partie du territoire évoqué, il bénéficie d'une curiosité, rare, l'observation possible sur 4 massifs montagneux différents, Vosges, Forêt Noire (All) , Jura (France -Suisse) et sur l'arc alpin ( Autriche, Suisse, Italie, France) soit 5 pays.

Le Sud-Alsace s'illustre par un territoire plat contigu au massif vosgien, tout comme d'ailleurs une grande partie de l'Alsace. Le relief est marqué par le massif des Hautes-Vosges au-dessus de 1300 m s'abaissant rapidement vers la plaine d'Alsace située à environ 250 m d'altitude. Les collines sous-vosgiennes abritant le vignoble et des villages perchés typiques font la liaison entre le massif des Vosges et la plaine. Le Rhin, orienté sud-nord, délimite l'est du territoire. L'Ill, la plus longue rivière d'Alsace, travers le Sud-Alsace du sud au nord, parallèle au Rhin. Le relief est donc orienté suivant la même direction, avec la particularité de posséder les altitudes les plus hautes au sud-ouest. En effet, les vallées de la Doller, de la Thur et de la Lauch, affluents de l'Ill, sont toutes tout d'abord orientées ouest-est avant de se diriger vers le nord, à mesure qu'elles s'éloignent des Vosges pour entrer dans la plaine.

Le Sud-Alsace, occupant le fossé rhénan dans sa partie méridionale, a une terre fertile constituée par des alluvions du Rhin et a possédé un sous-sol exploitable jusqu'au début du siècle (potasse), à la suite de la présence de la mer à l'ère secondaire. Le massif vosgien est, quant à lui, riche en minerais (cuivre, argent) exploités jusqu'au XVIIIe siècle, et en matériaux de construction (granit, porphyre, grès).

Le Sud-Alsace est le siège d'entreprises de grande taille (notamment l'usine Peugeot-Citroën à Sausheim) et de nombreuses activités chimiques et mécaniques. Au courant du XXe siècle, un vaste tissu d'activités économiques et commerciales s'est installé à proximité des villes moyennes mais aussi de bourgs qui ont vu leur attractivité grandir. Aujourd'hui, ce maillage de zones d'activités peut s'appuyer sur un réseau de communications terrestre rapide très développé (routier, ferroviaire, aérien, et grâce au Rhin, fluvial) et électronique performant (internet, fibre optique).

Le tourisme est présent dans le Sud-Alsace avec plusieurs sites d'envergure pour lesquels la fréquentation recensée est nationale et internationale : les musées techniques de Mulhouse et de l'Ecomusée en sont les plus importantes illustrations. A Mulhouse également, le parc zoologique est un site très fréquenté. La Route des Crêtes et la Route des Vins sont des destinations qui suscitent de nombreux parcours de visites ou d'excursions. Dans une moindre mesure, des sites alentours, tels la Collégiale Saint-Thiébaut de Thann, le Sundgau et le Jura Alsacien, autour et au-delà d'Altkirch, sont des pôles touristiques importants à l'échelle du territoire.

Les aires urbaines du Sud-Alsace[modifier]

Outre la métropole centrée, qui est devenue le 2ème plus grande intercommunalité de la nouvelle Région ACAL(Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine ), selon l'INSEE, avec 262.804 habitants, la déclinaison se compose de trois aires urbaines secondaires qui génèrent avec le pôle Mulhouse un transfert pendulaire marqué, notamment dans le domaine décisif de l'emploi:

  • Aire Saint-Louis-Huningue dite des "3 frontières "
  • aire urbaine de Thann-Cernay
  • Aire de Guebwiller-Soultz-Issenheim-Buhl aussi connue sous Florival

Les communes les plus peuplées du Sud-Alsace[modifier]

> 2000 habitants (villes seules pour les communes faisant partie d'une agglomération au sens de l'INSEE)

  • 1. Mulhouse : 111 000
  • 2. Saint-Louis : 19 973
  • 3. Wittenheim : 15 022
  • 4. Illzach : 14 938
  • 5. Rixheim : 12 596
  • 6. Riedisheim : 12 101
  • 7. Kingersheim : 11 957
  • 8. Guebwiller : 11 527
  • 9. Cernay : 10 443
  • 10. Wittelsheim : 10 251
  • 11. Thann : 8 028
  • 12. Pfastatt : 7 942
  • 13. Soultz-Haut-Rhin : 6 639
  • 14. Ensisheim : 6 635
  • 17. Huningue : 6 092
  • 19. Lutterbach : 5 559
  • 20. Brunstatt : 5 530
  • 21. Sausheim : 5 470
  • 22. Altkirch : 5 385
  • 23. Habsheim : 4 312
  • 24. Kembs : 3 741
  • 25. Blotzheim : 3 567
  • 26. Staffelfelden : 3 553
  • 27. Bollwiller : 3 550
  • 28. Masevaux : 3 326
  • 29. Richwiller : 3 324
  • 30. Morschwiller-le-Bas : 3 320
  • 31. Issenheim : 3 291
  • 32. Village-Neuf : 3 107
  • 33. Buhl : 3 079
  • 35. Vieux-Thann : 2 975
  • 36. Pulversheim : 2 874
  • 37. Sierentz : 2 847
  • 38. Saint-Amarin : 2 421
  • 39. Ruelisheim : 2 401
  • 40. Dannemarie : 2 323
  • 41. Fessenheim : 2 296
  • 42. Hirsingue : 2 193
  • 43. Hochstatt : 2 152
  • 44. Rosenau : 2 084
  • 45. Bitschwiller-lès-Thann : 2 073
  • 45. Ungersheim : 2 014

Repère: environ 2/3 des habitants du Département sont établis dans le Sud-Alsace, malgré cela l'Etat persiste à maintenir excentrée, par rapport au plus grand bassin de vie et actif, la Préfecture du Haut-Rhin à Colmar. Cette anomalie due à l'histoire, est souvent analysée dans les milieux économiques et territoriaux, comme une aberration du XXI siècle. Observons que les agglomérations de Brest et Reims sont à la même enseigne.

Critères[modifier]

Cette distinction du reste de l'Alsace se retrouve dans les caractères socio-économiques propres à ce territoire, comme particulièrement le bassin d'emploi de Mulhouse et de St Louis ( selon Insee, respectivement 429.420 et 118.974 habitants soit environ un potentiel de 550.000 personnes sur les 770.000 que compte le Haut-Rhin), présence des services, des sites d'études et de formation ou de soins-santé, ou encore l'importance, l'attrait, des zones de chalandise des centres commerciaux majeurs implantés à Mulhouse ou pourtour, Illzach-Sausheim, Wittenheim- Kingersheim , Morschwiller Le Bas, ou Cernay, des parcs de loisirs et divertissements, etc, à proximité des réseaux de voies rapides N 66 et D 83 ou autoroutières A35 et A36 favorisant les déplacements sur le territoire considéré, complété d'un réseau de transport en commun, route et fer, dont un Tram-Train vers Thann et un second étudié vers le Florival. Notons que l'attraction des zones commerciales de l'agglomération dépassent les limites conventionnelles du Sud-Alsace .

Articles connexes[modifier]

  • Centre-Alsace

Le découpage en Nord-Alsace, Centre-Alsace et Sud-Alsace tend désormais à remplacer le découpage historique en Haute-Alsace et Basse-Alsace car il est davantage axé sur des critères socio-économiques correspondant aux trois grandes villes alsaciennes : Strasbourg, Colmar et Mulhouse[1],[2],[3],[4],[5][réf. insuffisante]

Références[modifier]

  1. Site officiel du conseil régional d'Alsace - Les Agences territoriales de la Région Alsace - Le conseil régional d'Alsace utilise un découpage en Nord-Alsace, Centre-Alsace et Sud-Alsace pour ses agences territoriales et non un découpage en Basse-Alsace et Haute-Alsace
  2. Site internet de la chambre de commerce et de l'industrie Colmar Centre Alsace et Site internet de la chambre de commerce et de l'industrie Mulhouse Sud Alsace - Les Chambres de Commerce et de l'Industrie utilisent le découpage Nord/Centre/Sud Alsace plutôt que Basse-Alsace et Haute-Alsace
  3. Site Internet de l'Institut universitaire de formation des Maîtres de l'Université de Strasbourg - Document du rectorat de l'académie de Strasbourg - Les Lycées alsaciens sont répartis par Bassins, deux pour les deux plus grandes agglomérations et selon le découpage Nord/Centre/Sud Alsace pour le reste
  4. Document de l'Agence culturelle d'Alsace - L'organisation ayant pour commanditaires: la Région Alsace, les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, le Ministère de la Culture et de la Communication par le biais de la DRAC Alsace découpe le territoire régional en Nord/Centre/Sud Alsace plutôt qu'en Haute-Alsace et Basse-Alsace
  5. Bulletin Officiel de l’ANPE No 2005-5 du 30 octobre 2005 - Statut et structures de l'établissement - Avis de création d’équipes convention de reclassement personnalisé - L’équipe convention de reclassement personnalisé Nord-Alsace (Alsace) rattachée à l’agence locale de Haguenau est créée à compter du 24 juin 2005 (note no 2005-174 du 27 juin 2005). - L’équipe convention de reclassement personnalisé Centre-Alsace (Alsace) rattachée à l’agence locale de Colmar-République est créée à compter du 24 juin 2005 (note no 2005-175 du 27 juin 2005). - L’équipe convention de reclassement personnalisé Sud-Alsace (Alsace) rattachée à l’agence locale de Mulhouse-Nord est créée à compter du 24 juin 2005 (note no 2005-176 du 27 juin 2005). - Découpage régional en Nord/Centre/Sud Alsace



  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace

Cet Article wiki "Sud-Alsace" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.