Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Seconde vague de coronavirus en Europe

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article général Pour un article plus général, voir Pandémie de covid-19 en Europe.
Nouveaux cas de COVID-19 pour 7 régions du monde
Tués quotidiens par le COVID-19 pour 7 régions du monde

La Seconde vague de coronavirus en Europe — officiellement dénommée rebond épidémiologique — concerne le rebond de la pandémie de coronavirus dont la première vague a touché l'Europe au premier semestre 2020.

Dès l'été il apparait comme une évidence qu'une seconde vague est en préparation, alors que beaucoup redoutent sa rapidité et son ampleur[1].

L'ECDC estime que la pandémie peut reprendre si les mesures de distanciation physique ne sont pas respectées[2].

Nouveaux cas rapportés par pays[modifier]

Les deux économies les plus liées au tourisme, la France et l'Espagne ont été les plus touchées.

La page Modèle:Graph:Chart/styles.css n’a pas de contenu.<graph>{"legends":[{"stroke":"color","title":"Nouveaux cas rapportés par semaine, source ECDC","fill":"color"}],"scales":[{"type":"linear","name":"x","domain":{"data":"chart","field":"x"},"zero":false,"range":"width","nice":true},{"type":"linear","name":"y","domain":{"data":"chart","field":"y"},"zero":false,"range":"height","nice":true},{"domain":{"data":"chart","field":"series"},"type":"ordinal","name":"color","range":"category10"}],"version":2,"marks":[{"type":"group","marks":[{"properties":{"hover":{"stroke":{"value":"red"}},"update":{"stroke":{"scale":"color","field":"series"}},"enter":{"y":{"scale":"y","field":"y"},"x":{"scale":"x","field":"x"},"stroke":{"scale":"color","field":"series"},"strokeWidth":{"value":2.5}}},"type":"line"}],"from":{"data":"chart","transform":[{"groupby":["series"],"type":"facet"}]}}],"height":180,"axes":[{"type":"x","title":"Semaine","scale":"x","format":"d","properties":{"axis":{"strokeWidth":{"value":2},"stroke":{"value":"#54595d"}},"ticks":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"title":{"fill":{"value":"#54595d"}},"labels":{"fill":{"value":"#54595d"}}},"grid":true},{"type":"y","scale":"y","format":"d","properties":{"title":{"fill":{"value":"#54595d"}},"grid":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"ticks":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"axis":{"strokeWidth":{"value":2},"stroke":{"value":"#54595d"}},"labels":{"fill":{"value":"#54595d"}}},"grid":true}],"data":[{"format":{"parse":{"y":"integer","x":"integer"},"type":"json"},"name":"chart","values":[{"y":2498,"series":"Espagne","x":26},{"y":1775,"series":"Espagne","x":27},{"y":3363,"series":"Espagne","x":28},{"y":6347,"series":"Espagne","x":29},{"y":12166,"series":"Espagne","x":30},{"y":16101,"series":"Espagne","x":31},{"y":25840,"series":"Espagne","x":32},{"y":28451,"series":"Espagne","x":33},{"y":43241,"series":"Espagne","x":34},{"y":53232,"series":"Espagne","x":35},{"y":2843,"series":"France","x":26},{"y":4024,"series":"France","x":27},{"y":3792,"series":"France","x":28},{"y":3922,"series":"France","x":29},{"y":5854,"series":"France","x":30},{"y":7391,"series":"France","x":31},{"y":10002,"series":"France","x":32},{"y":17600,"series":"France","x":33},{"y":22481,"series":"France","x":34},{"y":34528,"series":"France","x":35},{"y":1283,"series":"Italie","x":26},{"y":1408,"series":"Italie","x":27},{"y":1389,"series":"Italie","x":28},{"y":1648,"series":"Italie","x":29},{"y":1968,"series":"Italie","x":30},{"y":2271,"series":"Italie","x":31},{"y":3335,"series":"Italie","x":32},{"y":4698,"series":"Italie","x":33},{"y":8717,"series":"Italie","x":34},{"y":9485,"series":"Italie","x":35},{"y":2836,"series":"Allemagne","x":27},{"y":2469,"series":"Allemagne","x":28},{"y":2770,"series":"Allemagne","x":29},{"y":3695,"series":"Allemagne","x":30},{"y":4624,"series":"Allemagne","x":31},{"y":6732,"series":"Allemagne","x":32},{"y":7608,"series":"Allemagne","x":33},{"y":8631,"series":"Allemagne","x":34},{"y":8907,"series":"Allemagne","x":35},{"y":5278,"series":"Royaume-Uni","x":26},{"y":4274,"series":"Royaume-Uni","x":27},{"y":4230,"series":"Royaume-Uni","x":28},{"y":4259,"series":"Royaume-Uni","x":29},{"y":4621,"series":"Royaume-Uni","x":30},{"y":4122,"series":"Royaume-Uni","x":31},{"y":5811,"series":"Royaume-Uni","x":32},{"y":7681,"series":"Royaume-Uni","x":33},{"y":7157,"series":"Royaume-Uni","x":34},{"y":8151,"series":"Royaume-Uni","x":35}]}],"width":320}</graph>

« La France se situe à un niveau maintenant qui est inquiétant, qui n’est pas celui de l’Espagne mais qui n’est pas loin, avec un décalage peut-être d’une quinzaine de jours et qui est beaucoup plus sévère que celui de l’Italie »

— conseil scientifique[3]

Anticipation de la seconde vague[modifier]

Lorsque le dé-confinement a été mis en place en Europe en mai 2020, le risque d'une nouvelle vague — dite seconde vague — a été anticipé. Les décideurs ont en particulier anticipé le risque que les températures et la baisse des infections conduisent à un relâchement des comportements qui conduirait à moins respecter l'hygiène et la distance sociale[4].

« il faut s'assurer que les citoyens comprennent qu'une nouvelle vague peut se produire »

— Stefan de Keersmaecker[5]

De même, dès mai 2020, l'ECDC estime que la seconde vague peut se maitriser si les règles de distanciation physique sont bien respectées[6].

Anticipation française[modifier]

En juillet 2020, en France, le Conseil scientifique avise — donc un document de 42 pages[7] — le gouvernement sur une seconde vague probable ou hautement probable, avec les outils suivants:

  • campagnes d’information sur le port du masque et les mesures barrières,
  • mise en place opérationnelle de plans de prévention, de prise en charge, de suivi et de précaution.
  • définir, clarifier et présenter une nouvelle doctrine d’utilisation des tests
  • rendre l’accès aux tests plus facile au « consommateur ». Tester de façon large. »
  • protocole ‘Grandes métropoles‘: mobiliser et solliciter les autorités locales des 20 premières villes de France, pour opérationnaliser des plans locaux d’intervention en cas de menace sanitaire
  • plan de re-confinement local pour les vingt plus grandes villes de France[8].

Les 20 villes concernées par cet avis de 42 pages sont: Paris; Marseille; Lyon; Toulouse; Nice; Nantes; Montpellier; Strasbourg; Bordeaux; Lille; Rennes; Reims; Saint-Étienne; Le Havre; Toulon; Grenoble; Dijon; Angers; Nîmes; Villeurbanne[9].

Avis de l'ECDC[modifier]

Dans son rapport du , l'ECDC estime que le risque d'une nouvelle escalade du COVID-19 dans tous les pays de l'UE / EEE et au Royaume-Uni est:

  • modéré pour les pays qui continueront de mettre en œuvre et d'appliquer des mesures barrière telles que la distanciation physique,
  • très élevé pour les pays qui n'appliqueraient pas ces mesures[10].

Été 2020[modifier]

Dès l'été 2020, l'Europe est le continent le plus touché par la pandémie, avec deux milions de cas sur cinq[11]. Durant l'été 2020, le virus circule beaucoup plus qu'au début de la première vague en janvier février[12].

Les supports identifiés de la seconde vague sont le chassé-croisé des vacances d'été et la jeunesse francilienne.

juillet 2020

En France, du 20 au 26 juillet, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 54 % pour dépasser les 1 000 nouveaux cas journaliers, alors que le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas[13].

aout 2020

Au 7 aout, en France, la directrice stratégique du ministère de Santé, Liisa-Maria Voipio-Pulkki estime qu’une « forme de seconde phase avait commencé », mais qu'il est prématuré de parler de « seconde vague »[14].

Le 7 aout, la Norvège place la France en quatorzaine de dix jours[15].

Le 7 aout, la région belge de d’Anvers est considérée comme zone à risque, avec quarantaine obligatoire par l'Allemagne[16].

L'Espagne ne se considère pas touchée par le seconde vague parce qu'il n'y a pas de définition exacte d'une seconde vague. L'Espagne n'a pas de transmission communautaire généralisée et incontrôlée: le pays reste très ouvert au tourisme international. Le nombre de cas a triplé en deux semaines et de nouveaux foyers d'infection sont apparus[17]. Le Royaume-Uni place en quarantaine les voyageurs revenant d'Espagne. La France et l'Allemagne déconseillent les voyages en Espagne[18]. Du fait de cette seconde vague, les espagnols sont appelés à rester chez eux[19].

Un confinement a également été mis en place durant l'été au Portugal[20].

En Belgique, le nombre de cas a augmenté de 149% se qui conduit à réduire la bulle de contact belge de 15 à 5 personnes[21].

En Allemagne, le nombre de cas augmente de 33% et les autorités nationales continuent à permettre aux autorités locales de mettre en place des mesures de confinement.

En France, au 14 août, le nombre de cas de contamination va croissant, d'après la DGS, mais le nombre d'hospitalisation en France diminue de 0,75%. Paris et le département des Bouches-du-Rhône sont classés zone active de circulation du coronavirus. Dans la Sarthe, le nombre de cas chez les jeunes a doublé en onze jours seulement. Entre le 3 et le 9 août, 112 clusters sont signalés[22]; Sur 926 foyers d'infection ou regroupements de cas, 49 % se trouvent en milieu professionnel, et 28 % en rassemblements publics ou privés, milieu familial élargi compris[23].

En France, au 16 août, 3015 nouveaux cas en vingt-quatre heures ont été comptabilisés[24].

« La situation est préoccupante, il y a un retournement de la tendance. Les chiffres peuvent paraître minimes mais ils sont tous en augmentation »

— entourage du ministre de la santé[25].

Régions touchées[modifier]

Ile-De-France

En Ile de France, d'après Santé publique France au 13 aout, dans le département de Paris l'incidence de 46.2 pour 100 000 habitants est inférieur au seuil de déclenchement d'alerte qui est à 50 pour 100 000 habitants, alors que dans les autres départements franciliens le taux est de 30 pour 100 000, mais dans la tranche d'âge 20-29 ans, le taux d'incidence est entre 50 et 115 pour 100 000[26].


Surveillance des voyages estivaux[modifier]

Mi-août, en réaction à la recrudescence du nombre de cas, pour éviter les mesures strictes qu'entraineraient une escalade, des pays européens adaptent jour après jour des mesures ciblées:

voyages intra-européens

Sur le plan des échanges intraeuropéens, des tests PCR obligatoires aux frontières des quatorzaines ou mesures de restrictions de circulation se multiplient.

L'Espagne — lieu de villégiature particulièrement exposé — est particulièrement concernée.

Le l'Allemagne classe l'Espagne, sauf les Îles Canaries, parmi les zones à risques par crainte d'une deuxième vague alimentée par les touristes de retour de congés ; toute personne entrant sur le territoire allemand en provenance d'une zone à risques (Espagne, Ukraine et Serbie) est soumise à une quarantaine obligatoire et à un test PCR à effectuer dans les 72 heures suivant l'arrivée.

A partir du , le gouvernement britannique réimpose 14 jours d'isolement aux voyageurs arrivant de France, mais aussi des Pays-Bas et de Malte, un peu plus d'un mois après avoir levé cette mesure[27].

mesures locales

A l'intérieur de chaque État, des mesures telles que le port obligatoire du masque ou la limitation des rassemblements sont prises à une échelle régionale ou locale dans de nombreux États[27].

Septembre 2020[modifier]

Au 13 septembre 2020, le journal La Vanguardia remarque que différents pays européens sont confrontés à une montée de l'épidémie, notamment la France, le Royaume-Uni, l'Autriche, la République tchèque, la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, le Danemark et la Hongrie[28].

Espagne en premier[modifier]

En septembre 2020, l'Espagne est le premier pays européen touché par la seconde vague avec dès le 4 septembre 9 000 nouvelles contaminations et une cinquantaine de mort chaque jour. En réaction, certains pays — Belgique, Allemagne et Royaume-Uni — ont placé l'Espagne en zone rouge interdisant ainsi la mobilité non essentielle. Les déplacements entre la France et l'Espagne restent possible[29].

Au 4 septembre 2020, les patients covid bénéficient de 16% des lits des hôpitaux madrilènes[30].

Préparation française[modifier]

La France est le second pays européen le plus touché en nombre de cas début septembre 2020[31]: les 4 pays de l'UE qui au 4 septembre dépassent 60 cas pour 100 000 habitants sont l'Espagne, la France, la Roumanie et la Croatie[32].

La France s'attend a une augmentation des admissions en première quinzaine du mois de septembre, avec la possibilité d'accueillir 29 000 malades au total, mais pas en même temps, lors d'une seconde vague épidémique[33].

Début septembre 2020, en France, le nombre de cas double en 14 jours, et le nombre de décès de la maladie est de l'ordre de 100 par semaine. L'un des foyer d'infection les plus médiatiques est celui de la Saison 2020-2021 du Paris Saint-Germain: les performeurs contaminés de l'équipe sont au nombre de six, suite au non-respect des gestes barrières à Ibiza[34]. Pour autant, le virus du PSG ne provient pas d'Ibiza, certains joueurs ayant déjà le virus avant d'aller à Ibiza et d'en revenir[35].

Pour Karl Lauterbach l'augmentation du nombre de cas devrait entraîner dans la foulée une augmentation massive du nombre de décès[36].

Mortalité espagnole[modifier]

L'Espagne a compté 191 décès entre le 28 aout et le 4 septembre, dont 73 en région madrilène[37].

L'Espagne a compté 241 décès enre le 4 septembre et le 11 septembre[38],[39].

Préparation espagnole[modifier]

Pour faire face à la seconde vague, l'Espagne a entrepris diverses mesures:

  • réunion limitées à dix personnesà domicile comme en terasse de café
  • baisse de capacité des lieux de culte de 75% à 60%
  • interdiction des coctails debout et des danses en mariage
  • diminution de capacité en zoo et parc d'atraction
  • augmentation des personnes traceuses et du nombre de tests[40].

L’hôpital Isabel Zendal doit être livré en Novembre pour traiter 1000 personnes simultanément[41],[42].

Contamination et mortalité française[modifier]

Au 11 septembre, la France compte récence 2 025 foyers de contamination (clusters); 5 096 personnes hospitalisées; 615 personnes en réanimation[43].

La page Modèle:Graph:Chart/styles.css n’a pas de contenu.<graph>{"legends":[{"stroke":"color","title":"taux d’incidence pour 100 000,","fill":"color"}],"scales":[{"type":"ordinal","name":"x","zero":false,"domain":{"data":"chart","field":"x"},"padding":0.2,"range":"width","nice":true},{"type":"linear","name":"y","domain":{"data":"chart","field":"y"},"zero":true,"range":"height","nice":true},{"domain":{"data":"chart","field":"series"},"type":"ordinal","name":"color","range":"category10"}],"version":2,"marks":[{"type":"group","from":{"data":"chart","transform":[{"groupby":"x","type":"facet"}]},"properties":{"enter":{"width":{"scale":"x","band":true},"x":{"scale":"x","field":"key"}}},"marks":[{"properties":{"hover":{"fill":{"value":"red"}},"update":{"fill":{"scale":"color","field":"series"}},"enter":{"y":{"scale":"y","field":"y"},"x":{"scale":"series","field":"series"},"y2":{"scale":"y","value":0},"width":{"scale":"series","offset":-1,"band":true},"fill":{"scale":"color","field":"series"}}},"type":"rect"},{"properties":{"enter":{"baseline":{"value":"middle"},"align":{"value":"right"},"text":{"field":"y"},"y":{"scale":"y","offset":4,"field":"y"},"dy":{"scale":"series","mult":0.5,"band":true},"x":{"scale":"series","field":"series"},"angle":{"value":-90},"fontSize":{"value":11},"fill":{"value":"white"}}},"type":"text"}],"scales":[{"domain":{"field":"series"},"type":"ordinal","name":"series","range":"width"}]}],"height":200,"axes":[{"type":"x","scale":"x","properties":{"axis":{"strokeWidth":{"value":2},"stroke":{"value":"#54595d"}},"ticks":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"title":{"fill":{"value":"#54595d"}},"labels":{"fill":{"value":"#54595d"}}},"grid":true},{"type":"y","scale":"y","format":"d","properties":{"title":{"fill":{"value":"#54595d"}},"grid":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"ticks":{"stroke":{"value":"#54595d"}},"axis":{"strokeWidth":{"value":2},"stroke":{"value":"#54595d"}},"labels":{"fill":{"value":"#54595d"}}},"grid":true}],"data":[{"format":{"parse":{"y":"integer","x":"string"},"type":"json"},"name":"chart","values":[{"y":27,"series":"chez les 0-14 ans","x":"semaine 36"},{"y":27,"series":"chez les 0-14 ans","x":"semaine 36"},{"y":123,"series":"chez les 15-44 ans","x":"semaine 36"},{"y":123,"series":"chez les 15-44 ans","x":"semaine 36"},{"y":54,"series":"chez les 45-64 ans","x":"semaine 36"},{"y":54,"series":"chez les 45-64 ans","x":"semaine 36"},{"y":28,"series":"chez les 65-74 ans","x":"semaine 36"},{"y":28,"series":"chez les 65-74 ans","x":"semaine 36"},{"y":28,"series":"chez les 75 ans et plus.","x":"semaine 36"},{"y":28,"series":"chez les 75 ans et plus.","x":"semaine 36"}]}],"width":200}</graph>

En une semaine l'incidence chez les plus de 75 ans a augmenté de 44%[44].

Au 11 septembre, le rebond épidémique du coronavirus tue déjà 40 personne en 24 heures en France[45].

Préparation britannique[modifier]

Le Royaume-Uni ayant eu l'expérience précédent veut éviter une seconde vague. Les modalités sont différentes selon les nations:

  • L'Angleterre interdit les rassemblements de plus de six personnes.
  • L’Écosse interdit les rassemblements de plus de huit personnes.
  • Le Pays-De-Gale interdit de réunir plus de quatre foyers.

Les événements sportifs d'octobre sont reportés en novembre[46].

Seconde vague en Autriche[modifier]

Au dimanche 13 septembre 2020, le gouvernement autrichien pense être au début d'une seconde vague[47],[48].

« Nous sommes au début de la seconde vague »

— Sebastian Kurz[49]

Modélisation du rebond épidémiologique[modifier]

Le 12 septembre 2020, une équipé de l’université de Montpellier IRD/CNRS établit un modèle qui lui permet de considèrer que le pays vit un rebond épidémiologique qui peut devenir une seconde vague.

Le rebond épidémiologique se caractérise par le fait qu'en moyenne un malade contamine au moins une autre personne, ce qui se produit en pratique lorsqu'une grosse moitié de malades ne contaminent personne et que l'autre moitié contamine de nombreuses personnes.

Au 12 septembre 2020, le rebond n'est pas aussi rapide que lors de la première vague de février 2020, mais il existe un risque de saturation du système sanitaire en cas d'inaction. L'équipe note aussi qu'au 9 septembre 2020, le nombre de décès est comparable à celui du 16 mars[50].

Hivers 2020-2021[modifier]

Jean-François Timsit, chef du service de réanimation médicale et infectieuse à l'hôpital Bichat, interviewé sur Europe 1, indique que le pic de la seconde vague sera probablement aux alentours du 1er janvier 2021[51].

Références[modifier]

  1. https://www.sudouest.fr/2020/05/22/coronavirus-une-seconde-vague-en-europe-serait-inevitable-7503609-10861.php
  2. https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/rapid-risk-assessment-coronavirus-disease-2019-covid-19-eueea-and-uk-eleventh
  3. https://www.sudouest.fr/2020/09/09/coronvirus-le-gouvernement-va-devoir-prendre-des-decisions-difficiles-selon-le-conseil-scientifique-7824733-10861.php
  4. https://fr.euronews.com/2020/05/11/l-ue-veut-se-preparer-a-une-seconde-vague-de-coronavirus
  5. https://fr.euronews.com/2020/05/11/l-ue-veut-se-preparer-a-une-seconde-vague-de-coronavirus
  6. https://www.sudouest.fr/2020/05/22/coronavirus-une-seconde-vague-en-europe-serait-inevitable-7503609-10861.php
  7. https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_27_juillet_2020.pdf
  8. https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2020/08/06/Covid-19-Saint-Denis-doit-etablir-un-plan-de-reconfinement-local-pour
  9. https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/covid-19-les-20-villes-francaises-pour-lesquelles-le-conseil-scientifique-veut-preparer-un-plan-de-reconfinement-en-cas-de-seconde-vague-2099213
  10. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) in the EU/EEA and the UK – eleventh update: resurgence of cases », sur ECDC,
  11. https://www.sudouest.fr/2020/05/22/coronavirus-une-seconde-vague-en-europe-serait-inevitable-7503609-10861.php
  12. https://www.sudouest.fr/2020/05/22/coronavirus-une-seconde-vague-en-europe-serait-inevitable-7503609-10861.php
  13. https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200804.OBS31843/le-conseil-scientifique-met-en-garde-contre-une-seconde-vague-epidemique-a-l-automne-ou-l-hiver.html
  14. https://www.lorientlejour.com/article/1228574/leurope-multiplie-les-mesures-sanitaires-pour-eviter-une-seconde-vague.html
  15. https://www.lorientlejour.com/article/1228574/leurope-multiplie-les-mesures-sanitaires-pour-eviter-une-seconde-vague.html
  16. https://www.lorientlejour.com/article/1228574/leurope-multiplie-les-mesures-sanitaires-pour-eviter-une-seconde-vague.html
  17. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/pas-de-seconde-vague-de-covid-19-en-espagne-selon-le-ministere-de-la-sante_2132074.html
  18. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/pas-de-seconde-vague-de-covid-19-en-espagne-selon-le-ministere-de-la-sante_2132074.html
  19. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/menace-d-une-seconde-vague-l-europe-durcit-ses-mesures-anti-covid_2131850.html
  20. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/menace-d-une-seconde-vague-l-europe-durcit-ses-mesures-anti-covid_2131850.html
  21. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/menace-d-une-seconde-vague-l-europe-durcit-ses-mesures-anti-covid_2131850.html
  22. https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-france-le-port-du-masque-au-travail-en-question_6048904_3244.html
  23. https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/13/pic-de-contaminations-journalieres-en-france-le-port-du-masque-au-travail-en-question_6048904_3244.html
  24. https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/08/17/coronavirus-macron-et-le-gouvernement-face-a-la-peur-de-la-seconde-vague_6049102_823448.html
  25. https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/08/17/coronavirus-macron-et-le-gouvernement-face-a-la-peur-de-la-seconde-vague_6049102_823448.html
  26. https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/17/confrontee-a-un-rebond-epidemique-l-ile-de-france-sur-le-qui-vive_6049104_3244.html
  27. 27,0 et 27,1 Steve Tenré, « Tests, quarantaine, pays «bannis» : face à la reprise de l'épidémie, les pays d'Europe se barricadent à nouveau », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  28. https://www.lavanguardia.com/vida/20200913/483450510202/europa-coronavirus-crisis-casos-covid-segunda-ola.html
  29. https://www.jim.fr/e-docs/la_seconde_vague_prend_de_lampleur_en_espagne_184303/document_actu_pro.phtml
  30. https://www.lepoint.fr/sante/covid-19-les-souffrances-du-systeme-de-sante-espagnol-04-09-2020-2390312_40.php
  31. https://www.lavanguardia.com/vida/20200905/483297341162/espana-pais-europeo-mas-crece-pandemia-covid19-coronavirus.html
  32. https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/communicable-disease-threats-report-30-august-5-sep-2020-week-36
  33. https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-olivier-veran-prevoit-une-hausse-des-admissions-en-reanimation-dans-les-quinze-prochains-jours_4095777.html
  34. https://www.jim.fr/e-docs/la_seconde_vague_est_toujours_sous_controle_en_france_pour_linstant__184308/document_actu_pro.phtml
  35. https://sport.francetvinfo.fr/football/ligue-1/cluster-au-psg-ce-que-lon-sait
  36. https://www.planet.fr/actualites-covid-19-en-france-la-seconde-vague-arrive-massivement-les-inquietudes-dun-epidemiologiste-allemand.2056065.1464.html
  37. https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/coronavirus-pourquoi-le-rebond-de-l-c3-a9pid-c3-a9mie-c3-a0-madrid-inqui-c3-a8te/ar-BB18I5d5
  38. https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6105574/coronavirus-plus-de-12-000-nouveaux-cas-notifies-ce-vendredi-en-espagne.html
  39. Challenges
  40. https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/coronavirus-pourquoi-le-rebond-de-l-c3-a9pid-c3-a9mie-c3-a0-madrid-inqui-c3-a8te/ar-BB18I5d5
  41. https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/coronavirus-pourquoi-le-rebond-de-l-c3-a9pid-c3-a9mie-c3-a0-madrid-inqui-c3-a8te/ar-BB18I5d5
  42. https://www.lepoint.fr/sante/covid-19-les-souffrances-du-systeme-de-sante-espagnol-04-09-2020-2390312_40.php
  43. https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/direct_11_septembre_plus_de_600_patients_en_reanimation_le_masque_des_l_ecole_primaire__184372/document_actu_pro.phtml
  44. https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/sante_publique_france_observe_une_nette_degradation_de_la_situation_epidemique__184383/document_actu_pro.phtml
  45. https://www.europe1.fr/societe/coronavirus-30893-morts-en-france-la-circulation-du-virus-continue-3991260
  46. https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/le_royaume_uni_rattrapee_par_la_reprise_de_lepidemie__184382/document_actu_pro.phtml
  47. https://www.lapresse.ca/international/europe/2020-09-13/l-autriche-connait-une-deuxieme-vague-de-coronavirus.php
  48. https://www.rts.ch/info/monde/11599917-lautriche-connait-une-deuxieme-vague-le-suivi-du-covid19-dans-le-monde.html
  49. https://www.lapresse.ca/international/europe/2020-09-13/l-autriche-connait-une-deuxieme-vague-de-coronavirus.php
  50. https://www.midilibre.fr/2020/09/12/covid-19-un-rebond-qui-peut-se-transformer-en-seconde-vague-affirme-mircea-sofonea-9065343.php
  51. https://www.europe1.fr/societe/coronavirus-un-pic-probable-dune-seconde-vague-aux-alentours-du-1er-janvier-3988417

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Médecine médecine : Diseases Database, Omar Mehsas, Dossier d'intervention ultérieure, L'Ami de la santé, Corpulence, Établissement public de santé mentale Val de Lys - Artois, Confédération nationale des syndicats dentaires


Cet Article wiki "Seconde vague de coronavirus en Europe" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Seconde vague de coronavirus en Europe.