Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Rahis Bharti

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Rahis Bharti est né le à Jaipur au Rajasthan (Inde) dans une famille de musiciens et vit en France depuis le début des années 2000. Fondateur, directeur artistique et musicien des formations Dhoad, Bollywood Massala Orchestra et Jaipur Maharaja Brass Band il met à l'honneur les musiques indiennes et rajhastanies traditionnelles tout en expérimentant des échanges musicaux avec d’autres esthétiques musicales. Il s'est ainsi imposé et est reconnu comme un ambassadeur de la culture du Rajhastan [1],[2].

Biographie[modifier]

Origines et enfance[modifier]

Rahis Bharti est issu d’une famille de musiciens rajasthanis aux influences culturelles multiples qui depuis sept générations joue, initialement pour les maharadjas de père en fils [3]. Il grandit dans le petit village prénommé Dhoad. Il apprend à jouer du tabla très jeune, instruit par son père et son grand-père.

Expérience corse[modifier]

En 2000, il débarque en Corse avec dans ses bagages 50 francs et son tabla [4]. Les débuts sont difficiles, car il ne connaît personne, et ne sait pas parler français. Très vite, il rencontre des musiciens corses et joue avec eux[5]'[6], notamment I Muvrini et Canta U Populu Corsu . En avril 2001, il est menacé d'expulsion, car son visa arrive à expiration. Des musiciens, médias et personnalités corses se mobilisent pour éviter son expulsion : Noëlle Vincensini et son association Ava Basta, Robin Renucci et Amnesty International notamment.

Dès son arrivée, il désire faire connaître sa musique traditionnelle, et fait rapidement venir d'autres musiciens indiens. C'est ainsi qu'il crée le groupe Dhoad en 2002, pour interpréter de la musique rajasthani savante et traditionnelle.[7] Ce groupe à géométrie variable compte à la fois des musiciens, des danseuses, cracheurs de feu, acrobates et fakir sur scène. Soit jusqu'à 18 artistes sur scène, que Rahis intègre, dirige et produit. Il est aussi le tourneur.

Installation à Tours[modifier]

Puis il s'installe à Tours en 2004, faisant venir ses frères, également musiciens.[8]'[9] Ils y vivent toujours. Tout en gardant des liens forts avec son pays d'origine, il monte, produit et dirige plusieurs projets et spectacles musicaux, regroupant des musiciens issus de l'Inde ou y résidant. Plus de 700 musiciens indiens sont ainsi sollicités au fil des années. En 2011, il crée l'entreprise Flr Productions spécialisée dans le spectacle vivant[10].

Rayonnement international, ambassadeur culturel du Rajhastan[modifier]

En 2005, il créé le Bollywood Massala Orchestra, le premier groupe spécialisé en musique de Bollywood.[11] Et en 2012, le Jaipur Maharaja Brass Band, une fanfare teinté de sonorités rajasthanies. Avec une envie d'échanges, de mélange, de fusion, il fait rayonner ses trois ensembles musicaux en organisant plus de 1500 concerts dans plus de 100 pays.[12] Ce qui lui a permis de faire des premières parties prestigieuses, et de nouer de véritables collaborations musicales, notamment avec -M-, Niño Baliardo, le fils de Manitas de Plata, [13] , LP [14]le Warsaw Village Band... [15]''[16]

Il découvre très vite d'autres cultures musicales tsiganes[17]'[18] et réalise les influences qui les rassemblent et les différencient : par exemple la Buleria dans le flamenco si proche par son chant des mélodies de son enfance. [19] Il joue notamment avec Esma Redzepova[20], Manitas de Plata, Sassa [21],[22]'[23].

En 2006, il apparaît dans le film documentaire d'Agostino Ferrente (it)[24] réalisé en 2006 sur l'Orchestra di piazza Vittorio dont il est alors l'un des membres. [25]'[26]. Son séjour italien lui fait rencontrer des musiciens italiens comme Jovanotti ou Avion Travel. [27]

Au Rajasthan, son histoire est connue et sert régulièrement d'exemple aux jeunes musiciens. [28]'[29]'[30] Il est devenu à la fois gardien d'une tradition millénaire et ambassadeur de la culture du Thar à l'international.[31]

En 2019 et 2020, il participe en tant que musicien et consultant au Rythme de la Jungle, un spectacle orchestré par Disneyland Paris pour Le Festival du Roi Lion et la Jungle. [32]

Récompenses[modifier]

2017 : Pride of Rajasthan award[33]

2019 :

  • Prix UNESCO du Conseil International de la Danse - Section Ashiya Japon en sa qualité d'ambassadeur culturel
  • Récompense du district de Jaipur par le gouvernement du Rajasthan le 15 août 2019 le jour de l'indépendance.

2020 :

  • State award le 26 janvier par le gouvernement du Rajasthan
  • District award le 15 août 2020 par le gouvernement indien. Pour la diffusion de l'art et de la culture du Rajasthan dans le monde.

Discographie[modifier]

Il a participé à plusieurs albums[34]'[35], dont :

Avec Dhoad[modifier]

  • The Dhoad Gypsies from Rajasthan, label Dhoad Gypsies, 2005
  • Roots travellers, World village France Harmonia mundi distribution, 2011
  • Âfya, Sidi Bémol& Dhoad, gitans du Rajasthan, CSB productions, 2014
  • Times of Maharajas, ARC Music, 2019

Références[modifier]

  1. « https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/la-riche/ovation-pour-dhoad-gypsies-of-rajasthan », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le 19 avril 2019)
  2. « Rencontre avec Rahis Bharti | 5 planètes », sur 5planètes (consulté le 3 août 2020)
  3. (en) « Spirit of India comes to Kingston », sur The Journal (consulté le 19 avril 2019)
  4. Isabelle Luccioni, « Ajaccio : Rahis Bharti contraint au retour en Inde », Corse - Matin,‎
  5. « Trois cultures pour un chant », Corse Matin,‎
  6. Stéphanie Teurlal, « Cithare et tablas au nid d'aigle », Corse Matin,‎
  7. « Ce petit prince venu du Rajasthan », Corse Matin,‎
  8. (en) « Rajasthani music to tabla beat, By Yvette Varvaressou - Kathimerini English Edition | Kathimerini », sur www.ekathimerini.com (consulté le 5 août 2020)
  9. « Tours Madame N°371 - janvier 2018 », sur calameo.com (consulté le 5 août 2020)
  10. « Rahis BHARTI », sur bfmtv.com (consulté le 22 avril 2018).
  11. (en) « BOLLYWOOD MASALA ORCHESTRA Spirit of India by Rahis BHARTI », sur Youtube, (consulté le 5 août 2020)
  12. (en-US) Yoav Litvin, « Dhoad Gypsies of Rajasthan – Nomads in Times of Xenophobia and Mass Migration », sur Yoav Litvin, (consulté le 4 août 2020)
  13. « Le chanteur Niño Baliardo sur les pas de son père », sur lindependant.fr (consulté le 5 août 2020)
  14. (it) « Notte della Taranta, da Clementino a LP: "La nostra tradizione: frontiere aperte" », sur Youtube, (consulté le 5 août 2020)
  15. « https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/rahis-de-jaipur-musicien-et-citoyen-du-monde », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le 3 août 2020)
  16. (en-US) « The Dhoad Gypsies of Rajasthan are Taking Folk Music Global - », (consulté le 4 août 2020)
  17. « Ces gitans viennent du pays des rois », sur ladepeche.fr (consulté le 19 avril 2019)
  18. Philippe Pratx, « Gitans indiens, Dhoad : Rahis Bharti : interview », sur www.indereunion.net (consulté le 4 août 2020)
  19. (en-US) « The Dhoad Gypsies of Rajasthan are Taking Folk Music Global - », (consulté le 3 août 2020)
  20. http://www.artlink.ch/index.php?pageid=64&lang=e&idmedia=770
  21. « DHOAD, Gitans du Rajasthan | Extravagant India - Demonstration », sur extravagantindia.com (consulté le 22 avril 2019)
  22. (en-US) « Interview with Rahis Bharti of the Dhoad Gypsies of Rajasthan | World Music Central.org » (consulté le 22 avril 2019)
  23. « L'Orchestra, un film de Agostino Ferrente », sur www.italieaparis.net, (consulté le 4 août 2020)
  24. http://www.festival-larochelle.org/orchestra-di-piazza-vittorio--l--
  25. (en) BWW News Desk, « MPAC Announces Indian Dance, Pat Metheny And Bobby Collins and More in Late September », sur BroadwayWorld.com (consulté le 22 avril 2019)
  26. « Humans of Tours – Jeune Chambre Economique de Tours (37) » (consulté le 3 août 2020)
  27. « L'Orchestra, un film de Agostino Ferrente », sur www.italieaparis.net, (consulté le 5 août 2020)
  28. (hi) « रहीस 95 देशों में महका चुके हैं राजस्थानी संगीत की खुशबू », sur Dainik Bhaskar,‎ (consulté le 5 août 2020)
  29. (hi) « रहीस भारतीः कभी जाना चाहते थे फ्रांस, आज 100 देशों में हैं इनके लिए दीवानगी, जानें पूरी कहानी », sur Patrika News (consulté le 5 août 2020)
  30. (en) « Rahis Bharti of DHOAD Gypsies of Rajasthan on channel News Rajasthan », sur Youtube, (consulté le 5 août 2020)
  31. « Les Gitans Dhoad du Rajasthan », sur Le Courrier des Balkans (consulté le 5 août 2020)
  32. « Le Festival du Roi Lion et de la Jungle : les informations ! », sur Disneyland Paris bons plans, (consulté le 5 août 2020)
  33. (en) « https://www.dhoad.com/?lightbox=dataItem-jc4vjakw », sur DHOAD gypsies of Rajasthan (consulté le 7 août 2018)
  34. « Dhoad Gypsies Of Rajasthan », sur Discogs (consulté le 3 août 2020)
  35. « Dhoad gypsies of Rajasthan », sur data.bnf.fr (consulté le 3 août 2020)

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : le module « Bases musique » n’existe pas.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique musique ET Inde Inde : Adi Agashé

Autres articles des thèmes musique ET Musiques du monde musiques du monde : L'Art à Tatouille, Guitare, Salsa Around the World, Karim T, Omasphere, México por siempre Tour, Felia

Autres articles du thème Musique musique : Éric La Casa, Carolina Kopelioff, Barbie (chanteuse), 2004 en musique, Grayssoker, Ilion Music School, Bullet the Blue Sky

Autres articles du thème Inde Inde : Jitendra Sharma, Farhan Haq, Temple de Brahma de Pondichéry, Adi Agashé, Ram Singh II, Blokasia, Liste d'actrices indiennes au cinéma

Autres articles du thème Musiques du monde musiques du monde : Omasphere, Marc Boluda, Felia, Les Makutanu, Chant polyphonique géorgien en Île-de-France, Kakarako, Noureddine El Béji

Autres articles du thème Monde indien monde indien : Nethra, Liste des chefs d'État connus au Ier siècle av. J.-C., Miracles du Bouddha Gautama, Coolie des collines, Dhoads, Ahmad Khan (mort en 1907), Harsh Wardhan


Cet Article wiki "Rahis Bharti" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Rahis Bharti.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !