Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Résultats détaillés du Grand Prix d'Isbergues

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Article détaillé de l'épreuve Grand Prix d'Isbergues

L'édition 2006[modifier]

L'édition 2006, la soixantième du nom, s'est déroulée le dimanche 17 septembre 2006. Elle a été remportée par Cédric Vasseur en quatre heures trente-huit minutes et dix secondes (soit une vitesse moyenne: 43,71 km/h). Il remporte ainsi son deuxième Grand Prix d'Isbergues, devançant au sprint le Belge Philippe Gilbert. À la troisième place de cette édition, on retrouvait Frédéric Guesdon pointant à une minute et quarante-cinq secondes. Cette édition a été marqué par la présence du champion du monde 2006, Tom Boonen, coéquipier du vainqueur de cette édition 2006.

Classement[modifier]

Premier Cédric Vasseur, en 4 h 38 min 10 s
Second Philippe Gilbert, m.t.
Troisième Frédéric Guesdon, à 1 min 45 s

L'édition 2007[modifier]

Martin Elmiger (AG2R Prévoyance) remporte le 61e Grand Prix Cycliste d’Isbergues – Pas-de-Calais en ce dimanche 23 septembre, jour de son 29e anniversaire. Cette édition qui s’est disputée dans des conditions estivales pour les 168 partants (dont Robbie McEwen, Baden Cooke, Mark Cavendish, Thor Hushovd, Christophe Moreau) aura été marquée dans sa première moitié par l'échappée de Niels Brouzes (Auber 93), Laurent Mangel (AG2R Prévoyance) et Coen Vermeltfoort (Rabobank). Le trio a compté jusqu’à cinq minutes d’avance avant de se démobiliser dans la côte de Sachin. Un « duo » allait ouvrir la route sur les cent derniers kilomètres, Andy Cappelle de Landbouwkrediet et Martin Elmiger. Le Suisse et le belge ont réussi à garder une trentaine de secondes d’avance sur le peloton dans les boucles finales isberguoises. Démarrant de loin, Martin Elmiger a logiquement dominé Andy Cappelle sur la ligne d’arrivée ; Sébastien Chavanel prenant la 3e place en réglant le groupe des poursuivants (Thor Hushovd 5e, Baden Cooke 6e, Romain Feillu 7e).

Classement[modifier]

Premier Martin Elmiger, en 4 h 53 min 08 s
Second Andy Cappelle, à 2 s
Troisième Sébastien Chavanel, à 27 s

L'édition 2008[modifier]

L'édition 2008, la 62e du nom, était longue de 201,2 km. Elle a vu la victoire au sprint du français William Bonnet (Crédit agricole) devançant l'australien Wesley Sulzberger (Française des jeux) d'un boyau. Le Français a réglé au sprint le groupe de huit échappés dans lequel il se trouvait. Le danois Chris Anker Sørensen (CSC) termine troisième de ce Grand Prix d'Isbergues dans le même temps suivi des membres de l'échappée Nicolas Vogondy 4e (m.t.), Floris Goesinnen 5e (m.t.), Cyril Gautier 6e (m.t.), Thomas Voeckler 7e (+4 s), Frédéric Guesdon 8e (+10 s). Le sprint du peloton a été remporté par Tyler Farrar 9e à 1 min 10 s de la victoire du français devant Cédric Pineau 10e (+1 min 10 s).

Classement[modifier]

Premier William Bonnet (FRA) en 04 h 58 min 58 s
Second Wesley Sulzberger (AUS) m.t.
Troisième Chris Anker Sørensen (DAN) m.t.

L'édition 2009[modifier]

L'édition 2009 (63ème édition) qui a eu lieu le dimanche 20 septembre 2009 a été remportée par Benoît Vaugrenard (Française des jeux) en 4h 27 minutes et 33 secondes devant Luca Mazzanti (Team Katusha) et Ivan Rovny (Team Katusha).

L'édition 2010[modifier]

Dimanche 19 septembre 2010, 12h00, les 138 coureurs au départ du Grand Prix d'Isbergues Pas•de•Calais partent à l'assaut des 200 km du parcours. Les ambitions sont nombreuses mais les regards sont particulièrement tournés vers le duel au sommet du classement de la Coupe de France. Leonardo Duque de Cofidis devance Florian Vachon de Bretagne Schuller d'un petit point. Leur objectif est donc de figurer parmi les 15 premiers du classement et de marquer ainsi des points.

Pourtant, dans les premiers kilomètres de la Classique artésienne, ce sont les BBox et les FDJ qui mènent la poursuite à l'avant d'un peloton qui ne laisse partir personne. Les deux premiers sprints sont d'ailleurs remportés par Sébastien Turgot et Cyril Gautier, tous deux équipiers de Thomas Voeckler, actuel Champion de France, chez BBox.

Puis, lors de leur arrivée dans le Béthunois, quatre hommes arrivent à s'échapper et prendre le large pour compter jusqu'à 6 min 30 s à l'approche des premiers monts. Il s'agit de David Boucher (LAN), Johan Mombaerts (AUB), Aleksejs Saramotins (THR) et Morgan Kneisky (RLM). David Boucher s'octroie le premier prix des monts à Hurionville.

Au ravitaillement à Anvin, le groupe des quatre conserve son avance à plus de 6 minutes et attaquent les difficultés principales. Leur avance grandit encore et atteint jusqu'à 10 minutes à Sachin. David Boucher en profite pour engranger les points du prix des monts. Le peloton est alors emmené à très vive allure par les AG2R et la Française des jeux, provoquant des abandons à l'arrière. D'autres équipes leur apportent de l'aide lorsqu'Estrée-Blanche arrive en point de mire et l'avance des 4 hommes de tête commence alors à diminuer. De 6 minutes à Linghem, l'avance est de moins de 4 minutes de retour sur Isbergues. Un homme de Radioshack, le Français Geoffroy Lequatre tente alors de sortir du peloton et rejoindre les échappés, en vain.

Lorsque la course revient sur le site de l'arrivée, c'est pour s'engager sur la boucle locale à parcourir à trois reprises. Le peloton fond sur l'échappée faisant diminuer l'avance à chaque passage sur la ligne. 52 secondes avant d'aborder le dernier tour, le peloton chasse à très grande vitesse en formation très étirée.

Mais Aleksejs Saramotins, champion de Lettonie compte bien rentabiliser les efforts qu'il a fournis et ne veut pas laisser le peloton le rattraper et au moment où tout le monde pense à une arrivée au sprint, le Letton passe la ligne d'arrivée seul avec 2 secondes d'avance sur le peloton.

Classement[modifier]

Premier Aleksejs Saramotins (LET) en 4 h 48 min 13 s
Second Denis Galimzyanov (RUS) à 2 s
Troisième Romain Feillu (FRA) m.t.

L'édition 2011[modifier]

Le Grand prix d'Isbergues a lieu le dimanche 18 septembre. L'échappée du jour est lancée après deux minutEs de course. Après une première tentative avortée pour problème technique de Bram Schmitz, c'est son coéquipier chez Veranda's Willems, Thomas Vernaeckt, accompagné de Kévin Lalouette de Roubaix Lille Métropole qui fuient le peloton, bientôt rejoints par Jonathan Thiré de l'équipe cycliste BigMat-Auber 93.

Ils vont alors tous les trois tenir tête à un peloton qui va tantôt les tenir à distance, tantôt jouer la poursuite avec les équipes Cofidis, FDJ, Katusha, Omega Pharma-Lotto. Thomas Vernaeckt va donc s'adjuger les trois premiers sprints devant ses compagnons d'échappée.

Au retour sur Isbergues, deux hommes sont en tête : Stuart O'Grady (Leopard-Trek) et Jonas Aaen Jørgensen (Saxo Bank-Sungard). À la poursuite, en tête du peloton, les membres de la formation FDJ sont très actifs et le parcours de la boucle finale dans les rues d'Isbergues n'est pas forcément propice pour une échappée. Le peloton est à plus de 2 minutes, mais un groupe se détache est se place à 1 min 10 s. La tache est difficile pour les deux hommes à l'avant lorsqu'ils passent la ligne d'arrivée pour le premier des quatre derniers passages. Stuart O'Grady s'adjuge au passage le dernier sprint spécial devant son compagnon d'échappée, et David Boucher (Omega Pharma-Lotto) prend le sprint de la contre attaque.

Le final est alors plein de surprises. D'abord, Stuart O'Grady subit une crevaison à 15 km de l'arrivée. Mais Jonas Aaen Jørgensen l'attend au moment même où le peloton rejoint la contre-attaque et tout le monde pense alors à un sprint massif qui va mettre fin à l'échappée. Mais c'est sans compter sur la détermination des deux hommes de tête. C'est donc finalement Jonas Aaen Jørgensen (SBS) qui remporte le 65e Grand Prix d'Isbergues-Pas de Calais? Devant Stuart O'Grady (LEO). Robert Wagner (LEO) remporte le sprint du peloton pour la 3e place, à 8 secondes.

Classement[modifier]

Premier Jonas Aaen Jørgensen (DAN) en 5 h 01 min 02 s
Second Stuart O'Grady (AUS) m.t.
Troisième Robert Wagner (ALL) à 8 s

L'édition 2012[modifier]

Dimanche 16 juillet 2012. 3 minutes à peine après le départ réel, Kévin Lalouette s'échappe du peloton. Comme en 2011, il tente sa chance en baroudeur. Cette fois ci, c'est en compagnie de Thomas Vaubourzeix. Le peloton tarde à réagir et ce duo compte jusqu'à plus de 11 minutes d'avance.

Quand le peloton se décide, ce sont les formations AUBER93 et ARGOS-SHIMANO qui mènent la poursuite pour Steven Tronet et John Degenkolb. Mais les kilomètres s’enchaînent, les Prix des Sprints, puis ceux des Monts se suivent et l'écart diminue lentement. Les deux coureurs de tête se partagent les prix spéciaux: les sprints pour Kévin, le 62 et les Monts pour Thomas.

Juste après le dernier prix des Monts d'Estrée-Blanche, une chute vient briser les espoirs d'Arnaud Démare et Pierre-Luc Périchon. Et c'est après cette chute, que les 2 partenaires du jour Kevin LALOUETTE et Thomas VAUBOURZEIX sont rejoints au bout de 175 km de course. Commence alors, avec le retour sur Isbergues, une chasse au sprint. Lloyd Mondory tente sa chance et parcours seul presque deux tours de la boucle finale, ce qui lui vaudra le prix du jury pour sa combativité.

Le sprint final et massif se profile, et à ce petit jeu, un spécialiste à dernièrement fait ses preuves lors du Tour d'Espagne: John Degenkolb. C'est donc lui, emmené par sa formation ARGOS-SHIMANO, qui signe le palmarès de la 66e édition.

Classement[modifier]

Premier John Degenkolb (Argos Shimano) en 4 h 59 min 23 s
Second Kenny van Hummel (Vacansoleil DCM) m.t.
Troisième Stéphane Poulhiès (Saur Sojasun) m.t.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Cyclisme cyclisme ET Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais : Samuel Leroux

Autres articles des thèmes Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais ET France France : André Bageu, Samuel Leroux

Autres articles des thèmes cyclisme ET France France : Alexis Carlier, Koxx, Nicolas Guillemin, Liste des Français les mieux classés lors des Tours de France, Aurélien Daniel, Cyril Fontayne, Thomas Bonnet

Autres articles du thème Cyclisme cyclisme : Cyril Fontayne, Ibrahim Sanogo, Nicolas Guillemin, Mike Diener, Étienne Coulibaly, Adrien Carpentier, Jean-Baptiste Kouassi

Autres articles du thème Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais : Au lavoir, Joseph Duvet, Établissement public de santé mentale Val de Lys - Artois, Labo (groupe), Olivier Henno, Groupement pour la défense de l'environnement dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer, Pascale Debrock

Autres articles du thème France France : Roland Ferrandi, Championnat de France de water-polo masculin Nationale 1 2017-2018, Jean-Pierre Piotet, Bartin Recycling Group, Frédéric Oster, U 10 (entreprise), Thomas Guitard


Cet Article wiki "Résultats détaillés du Grand Prix d'Isbergues" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Résultats détaillés du Grand Prix d'Isbergues.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !