Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Psychocinétique

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La psychocinétique est la conception de l'éducation corporelle que Jean Le Boulch, professeur d'éducation physique et docteur en médecine, a élaborée et définie "Science du mouvement humain appliquée au développement de la personne."[1]

Historique[modifier]

Après ses études à l'École Normale Supérieure d'Éducation Physique (ENSEP) à Paris, il est nommé en 1947 professeur au Centre Régional d'Éducation Physique et Sportive (CREPS) de Dinard. Dès le début de sa carrière, il fit connaître son point de vue sur les méthodes d'éducation physique en vigueur, soulignant leur multiplicité[2], leur caractère disparate et arbitraire, l'absence de liens pertinents entre elles et l'intransigeance fréquente de leurs tenants.

À l'époque les instructions officielles[3], scindaient le domaine de l'éducation physique en deux catégories d'exercices :

- ceux dits de "gymnastique construite", ou "gymnastique de maintien" s'inspirant de la méthode suédoise de Ling[4].

- ceux dits "fonctionnels", basés sur la pratique plus globale d'activités naturelles[5].

Un ouvrage correspondant à la première catégorie officielle intitulé "Les cinq minutes journalières de maintien dans la salle de classe" est publié par l'un de ses collègues[6]. En 1953, Jean Le Boulch en publie un autre sous le titre "L'éducation physique fonctionnelle à l'école primaire"[7]. Dans la préface de ce livre, P. Henry, Recteur de l'Académie de Rennes, déclare : "le trait original du travail de Monsieur Le Boulch est la recherche du facteur commun à toutes les méthodes connues, méthode dite naturelle (Hébert), méthode de Joinville, méthodes sportives, pour en extraire les bases de toute éducation dans le mouvement [...] le livre de M. Le Boulch n'est pas seulement précieux pour la somme d'expériences, de compétences et de réflexions qui en est la base, mais parce qu'il fait penser et que le psychologue y trouve son compte au même titre que le l'éducateur physique"[8].

Dans son introduction, Jean Le Boulch indique que son objectif est de "préciser les buts que l'on peut se fixer en gymnastique fonctionnelle, terme souvent employé comme synonyme de gymnastique sollicitant l'appareil cardio-pulmonaire, ce qui lui donne un sens restrictif que nous n'acceptons pas ici".

L'article qu'il publie en janvier 1953, "A la recherche d'une unité en éducation physique" est révélateur de ces préoccupations[9]. Au cours des années suivantes, il rédige de nombreux articles dans diverses revues françaises et étrangères à ce sujet et sa notoriété grandit. C'est ainsi que, dès le début des années soixante, il est appelé à se joindre à l'équipe de recherche pédagogique des écoles techniques de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (CCIP). Aux côtés des psychologues Roger Mucchielli, Pierre Gréco, du Dr Paul Chauchard, de Simone Ramin dont les préoccupations étaient du même ordre que les siennes[10]. Cette dernière se consacrait à l'étude des moyens de développer les capacités requises dans toute situation nécessitant la maîtrise des gestes et attitudes.

C'est en 1965, lors d'une réunion de ce groupe de recherche, au cours de laquelle chacun était convié à donner libre cours à son imagination pour dénommer les propositions développées dans ces multiples articles, que naquit le vocable "psychocinétique"[11] qui permettait de prendre quelque distance avec celui de "psychomotricité", souvent interprété de manière restrictive dans ses applications. Ce choix ne signifiait nullement un renoncement au concept de psychomotricité tel que d'autres chercheurs l'ont développé, notamment Henri Wallon[12] et Julian De Ajuriaguerra[13].

Signification[modifier]

Le terme "cinétique" révèle un sens dynamique plus important que celui de "motricité". Il exprime, en effet, la volonté de ne pas dissocier pensée et mouvement dans leurs relations. La psychocinétique est rattachée aux recherches relatives à l'étude de l'être vivant qui, vers le milieu du siècle dernier, aboutissent à la perspective "systémique" développée en particulier par Ludwig Bertallanfy[14], Paul Albert Weiss[15], Pierre Vendryès[16].

Avant même la dénomination du sujet de ses recherches en 1965, Jean Le Boulch avait clairement formulé ses principes constitutifs dans la revue des professeurs d'éducation physique médecins "Les cahiers scientifiques d'éducation physique"[17]. Pour préciser son optique fonctionnelle, il y déclarait : "Nous croyons bon de rappeler qu'en psychologie et psychophysiologie contemporaine une conception fonctionnelle se réfère à une psychologie de l'être total, c'est-à-dire à une psychologie de la personnalité par opposition à une psychologie analytique, décomposant l'individu en processus étudiés séparément. Une telle psychologie est celle des conduites, terme utilisé pour la première fois par Pierre Janet".

Notes et références[modifier]

  1. Mouvement et développement de la personne, Jean Le Boulch, 1995, éditions Vigot
  2. Introduction de "L'éducation physique fonctionnelle à l'école primaire", Jean Le Boulch, 1953. Publication du CREPS de Dinard.
  3. Instruction ministérielle du 1er octobre 1945 à l'usage des professeurs et maîtres d'éducation physique et sportive
  4. http://stapscrew.free.fr/Texte/gym%20suedoise.htm
  5. L'éducation physique virile et morale par la méthode naturelle, tome II, Georges Hébert, 1944
  6. - Les cinq minutes journalières de maintien dans la salle de classe, Yannick Léger, 1951. Numéro spécial du bulletin du CREPS de Dinard
  7. "L'éducation physique fonctionnelle à l'école primaire", Jean Le Boulch, 1953. Publication du CREPS de Dinard.
  8. Préface de P.Henri à "L'éducation physique fonctionnelle à l'école primaire", 1953. Publication du CREPS de Dinard.
  9. A la recherche d'une unité en éducation physique, Jean Le Boulch, numéro de "L'Homme Sain" de janvier 1953.
  10. « Hommage à Jean Le Boulch », revue Éducation physique et sport no 293, janvier 2002
  11. Images de 150 ans d'EPS, chapitre 11.2 "les conceptions psychomotrices", 2002 éditions AEEPS
  12. L'évolution psychologique de l'enfant, Henri Wallon, 1964, Collection Armand Colin (CAC)
  13. L'écriture chez l'enfant (psychomotricité), Julian de Ajuriaguerra, 1964, Actualités pédagogiques et psychologiques, éditions Delachaux et Niestlé.
  14. Les problèmes de la vie : essai sur la pensée biologique moderne, Ludwig Bertallanfy, 1961, éditions Gallimard.
  15. L'archipel scientifique, Paul Albert Weiss, 1974. Editions Maloine, collection Recherches interdisciplinaires
  16. L'autonomie du vivant, Pierre Vendryès, 1981. Editions Maloine, collection Recherches interdisciplinaires.
  17. L'avenir d'une éducation physique scientifique, Jean Le Boulch, Cahiers scientifiques d'éducation physique, numéros de décembre 1961, mars 1962 et juin 1962


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Médecine médecine ET Sport sport : Yannick Guillodo

Autres articles des thèmes médecine ET Psychologie psychologie : Syndrome sous-cortical, Paul Masoin, Syndrome du scotchage, Régis Airault, Comportement schizoïde évitant, Heinrich Zippe, Biastophilie

Autres articles du thème Médecine médecine : Diseases Database, Jürg Schlup, Alessandro Peccana, Jean-Pierre Schenkelaars, Clinique la Lignière, Biotexcom, L'Ami de la santé

Autres articles du thème Sport sport : Christian Charras, Centre de voile de Bordeaux-Lac, Cartel des Mines, Boulistenaute, UP2IT, Freebandy, Palmarès sportif de la France

Autres articles du thème Psychologie psychologie : Praticisme, Thought-terminating cliché, Effet d'amnésie Gell-Mann, Ernesto Spinelli, Modèles de l'intelligence collective des sociétés, Chantal Theriault, Vanessa Gault


Cet Article wiki "Psychocinétique" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Psychocinétique.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !