Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Pierre Baumann

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenuErreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Pierre Baumann est un homme politique français, né le 18 juillet 1965 à Nancy. Il est membre du conseil municipal de Laxou depuis 2001 et conseiller général, puis conseiller départemental de Meurthe-et-Moselle, entre 2008 et 2021.

Il est président du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement [1]de Meurthe-et-Moselle, siège à la Fédération nationale, et est président de l'ADIL 54-55[2](Agence interdépartementale d'information pour le logement en Meuse et Meurthe-et-Moselle).

Famille et formation[modifier]

Il est fils d'Hélène et Serge Baumann. Il a une sœur. Son frère est décédé en 1986. Son grand-père était lieutenant des Forces françaises libres sous les ordres du général de Gaulle.

Il était élève à l’école maternelle Brossolette à Vandœuvre en 1968. Il s'installe à Laxou en 1974 et étudie à l'école Louis-Pergaud, au collège Victor-Prouvé de Laxou et lycée Georges de La Tour à Nancy. Il est étudiant à la faculté de droit de Nancy-II. Après son service national, il est diplômé de l’école de Transmission de l'Armée de l'Air par décision le 27 octobre 1987.

Il rejoint le siège régional de l’ASSEDIC en juillet 1993.

Engagement associatif[modifier]

Dès 1986, Pierre Baumann se mobilise contre le déplacement du monument aux morts de Laxou. L’année suivante, ils rassemble les mères de familles et milite contre la destruction du parc des Bosquets.

En 2002, avec Christophe Gerardot et Ouardi Hafiane, il crée l’association « Si l’on se parlait » au Quartier des Provinces de Laxou. En 2004, il entre au Conseil d’administration du Foyer des jeunes travailleurs, puis en 2006, participe à la réactivation de l’association du Club laxovien des supporters du Sluc Basket Pro. L’environnement est aussi un de ses combats. En 2004 il adhère à l’association laxovienne de protection des espaces (ALPE) ainsi qu'à Flore 54.

Engagement politique[modifier]

Dans le même temps, il devient animateur du Mouvement des jeunes socialistes de Meurthe-et-Moselle dans les années après avoir adhéré en 1985.

Ils se présentent aux élections municipales dès mars 1989 avant d'être est élu au Conseil le 19 mars 2001. Il soutient Ségolène Royal à l'élection présidentielle de 2007.

Il est élu conseiller général le 16 mars 2008 avec 54,8% des voix. Le président du Conseil, Michel Dinet l'intègre à la Commission Finance, avant qu'il ne devienne délégué à l’environnement en 2008. Il se spécialise dans l’usage du haut débit.

Dans son canton de Laxou-Villers, avec plusieurs associations, il participe activement à la démarche pour la classification du bois des Fourrasses et du plateau de Villers-les-Nancy en espace naturel sensible sachant que le plateau est déjà en zone ZNIEFF. Le classement est aujourd’hui abouti.

Les Espaces Naturels Sensible du département : sont élaborés dix Info-sites en direction du grand public et des élus sous sa délégation.

En 2011, 2014 et 2015, il écrits trois opuscules. Le premier est consacré à l'histoire de l'école Émile-Zola de Laxou, le second à l'histoire de l'école communale Louis-Pergaud de Laxou et le troisième à l'histoire du jumelage avec Heubach.


Il est reconduit comme candidat aux élections départementales de 2015. Il forme un binôme avec Valérie Beausert-Leick avec qui il remporte les élections le 28 mars 2015 avec 50,46% des voix. Il est nommé délégué à l’habitat devient président du CAUE de Meurthe-et-Moselle puis président de l'ADIL 54-55.

Avec le CAUE, il engage des échanges d’expériences dans le cadre d’un nouveau programme soutenu par le fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée appelé « Des écoles en mal d’air". Il organise également la manifestation Jardins Extraordinaires de Meurthe-et-Moselle.

Il participe au mouvement Région Architecture et participe au rassemblement des 7 CAUE du grand Est à Nancy, pour la création d’une union régionale des CAUE. Il siège depuis à la Fédération nationale depuis le 26 juin 2018.

Candidat avec Valérie Beausert-Leick lors des élections départementales de 2021, il obtient 47,34%[3] des voix lors du second tour, le 27 mai 2021 et perd son mandat de conseiller départemental, battu par le duo formé par Laurent Garcia et Nathalie Engel.

Références[modifier]

  1. « CAUE » (consulté le 5 avril 2021)
  2. « Votre ADIL : Anil, trouver son ADIL par département », sur ANIL (consulté le 5 avril 2021)
  3. « Résultats Elections Départementales 2021 - Tour 2 - Laxou », sur www.estrepublicain.fr (consulté le 5 juillet 2021)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique française politique française : Démocratie et Socialisme, Breizhistance, François Cocq, Manu dans l'cul, Droit de chasse (parti politique), Liste des présidents de la République française selon leurs études, Place du Palais Bourbon (podcast)


Cet Article wiki "Pierre Baumann" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Pierre Baumann.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.