Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Pièges de la série Saw

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Cette page présente la liste des pièges créés par Jigsaw apparaissant dans la série de films Saw.

Saw[modifier | modifier le wikicode]

La salle de bain[modifier | modifier le wikicode]

C'est le piège principal du film. Il met en jeu le photographe Adam Stanheight et le docteur Gordon. Ils ont été enchaînés au pied dans des coins opposés d'une salle de bains désaffectée.

Après avoir enclenché des cassettes de magnétophone, celle d'Adam lui indique qu'il doit s'échapper de la salle de bains, et celle de Lawrence l'informe qu'il doit tuer Adam avant 18 h, sinon son épouse et sa fille seront tuées et il sera laissé pour mort dans cette pièce.

Le piège à ours inversé[modifier | modifier le wikicode]

Amanda est une des seules survivantes des pièges du Tueur au Puzzle. Elle se réveille avec un dispositif qui est fixé à ses mâchoires supérieures et inférieures. Si la minute accordée s'écoule, sa bouche sera violemment déchirée en deux parties. La clé de son piège est dans l'estomac de son compagnon de cellule « mort ». Amanda réussit à prendre la clé dans son ventre et à se sauver.

Zep Hindle[modifier | modifier le wikicode]

Zep Hindle, un aide-soignant de l’hôpital où travaille le docteur Gordon, a un poison à action lente, et dont seul le Jigsaw a l'antidote ; il doit surveiller de près Adam et Gordon, tout en gardant en otage Alison et Diana Gordon.

Le labyrinthe de fil de fer[modifier | modifier le wikicode]

Paul Leahy se réveille à l'intérieur d'un entrepôt. Entre la porte de sortie et la victime se trouve un dense réseau de barbelés tranchants, que Paul doit traverser pour rejoindre la sortie. La porte de l'entrepôt est équipée d'un minuteur, il n'a que trois heures pour traverser les barbelés.

La gelée inflammable[modifier | modifier le wikicode]

Mark Rodriguez s'est réveillé dans une salle sombre, avec des débris de verres au sol, avec des centaines de chiffres indiqués sur les quatre murs, un coffre et une substance inflammable qui recouvre son corps. Mark n'a qu'une bougie pour éclairer la pièce. Mark apprend qu'il y a un poison à action lente dans son corps, et que le seul moyen de trouver l'antidote est de trouver la combinaison du coffre, gravée sur l'un des murs.

La chaise de forage[modifier | modifier le wikicode]

Jeff Ridenhour se réveille attaché sur une chaîne avec deux perceuses à chaque côté de son cou. Après activation, les perceuses se rapprochent toujours plus près de la tempe de la victime. Il sera sauvé par Sing et Tapp.

Les fusils[modifier | modifier le wikicode]

Quatre fusils à double canons sont suspendus au plafond d'un couloir. Chacun de ces fusils est connecté par un fil, qui passe au sol du couloir. Quand la victime passe à travers le fil, la détente de chaque fusil est actionnée. C'est Sing qui sera tué par ce piège.

Saw 2[modifier | modifier le wikicode]

Le masque de la mort[modifier | modifier le wikicode]

Micheal Marks se réveille avec un masque harnaché autour de son cou rempli de clous pointus. Ces deux parties se refermeront sur elles-mêmes si le cadenas n'est pas retiré à temps. La clé du cadenas est derrière son œil droit, et il doit donc la récupérer à l'aide d'un scalpel. Michael n'arrive pas à retirer cette clé, et meurt.

L'escalier éléctrifié[modifier | modifier le wikicode]

Ce piège de sécurité joue le rôle de protection, dans l'entrepôt de Jigsaw. Une des marches dispose d'une plaque de pression, qui fait que, si quelqu'un marche dessus, la marche supérieure s'avance, en cassant les tibias de l'intrus, et la cage qui entoure les escaliers s'électrifie.

La maison toxique[modifier | modifier le wikicode]

C'est le piège principal du film, dans une maison abandonnée, criblée de pièges; un par personne. De plus, la maison diffuse un gaz neurotoxique mortel (du Sarin). Il y a un antidote dans chaque lieu de la maison.

Le coffre-fort[modifier | modifier le wikicode]

Un antidote contre le gaz neurotoxique diffusé dans la maison est enfermé à l'intérieur du coffre-fort dans la pièce où se réveillent les victimes. Pour l'ouvrir, les victimes doivent trouver les numéros constituants la combinaison, qui sont gravés sur leurs nuques.

L'œil du magnum[modifier | modifier le wikicode]

Ce piège est destiné aux personnes qui voudraient transgresser les règles de Jigsaw. Ce piège est constitué d'une grande porte, avec un Colt Anaconda attaché de l'autre côté, le canon pointant directement sur l'œilleton. Le revolver est connecté à la porte par un système de poulies et de chaînes, qui est activé si quelqu'un tente d'ouvrir la porte à l'aide de la clé. Le revolver fait feu si la clé est entrée et tournée.

Le fourneau[modifier | modifier le wikicode]

Dans ce piège, Obi Tate doit s'introduire dans un four pour trouver deux antidotes qui ont été placées à l'intérieur. Un des antidote est rattaché à un fil, qui, une fois qu'on a tiré dessus, ferme la porte et met le feu au four. La seule manière pour s'enfuir est de tourner la valve qui contrôle l'entrée de gaz, de manière à éteindre les flammes.

La fosse à aiguilles[modifier | modifier le wikicode]

Ce piège met en jeu une fosse, située en plein milieu d'une pièce ressemblant à une chambre, remplie de plusieurs centaines de seringues déjà utilisées par des toxicomanes. Une porte verrouillée dans la chambre abrite un autre antidote, mais elle dispose d'un minuteur qui ne laisse que très peu de temps. Xavier doit entrer dans la fosse et chercher la clé parmi les seringues. C'est alors qu'il choisit de prendre de force Amanda et de la jeter dans cette fosse. Elle est contrainte de trouver la clé à temps, alors qu'un bon nombre de seringues sont enfoncées dans son corps.

La boîte aux rasoirs[modifier | modifier le wikicode]

Ce piège est composé d'une grande boîte en plexiglas, suspendue au plafond. À l'intérieur, se trouve un autre d'antidote, qui n'est accessible que par deux trous, situés en dessous de la boîte. Ces trous sont justes assez grands pour que la victime puisse passer ses mains. Mais chaque trou contient une série de lames, qui s'ouvrent lorsqu'on passe un bras dans le trou et fonctionnent selon le principe des ouïes des poissons, les rasoirs après s'être refermés sur le bras le retiennent prisonnier. Si la victime enfonce les deux bras dans la boite elle est prisonnière.

Saw 3[modifier | modifier le wikicode]

Relâchez les chaines[modifier | modifier le wikicode]

Troy, se réveille avec onze chaînes accrochées dans sa chair, à divers endroits. Troy doit arracher les chaînes de son corps pour s'échapper, avant qu'une bombe n'explose. Il meurt sans avoir réussi à enlever la chaîne accrochée à sa mâchoire. Même s'il avait réussi à enlever les chaînes, il aurait quand même été tué car la porte permettant de sortir était scellée.

Piège de l'ange[modifier | modifier le wikicode]

L'agent Kerry se réveille, suspendue au-dessus du sol, dans un dispositif composé de deux jeux de barres métalliques attachés à sa cage thoracique. La clé pour ouvrir ce dispositif se trouve dans un bêcher rempli d'acide. Elle doit plonger sa main dans le bac d'acide afin de récupérer la clef avant que celle-ci ne soit dissoute et avant que la machine ne se déclenche, arrachant ainsi toutes ses côtes, ce qui finirait par la tuer par asphyxie ou par hémorragie. Elle récupère finalement la clé, mais le piege était conçu pour ne pas pouvoir encore échapper

Le collier à balles de fusil[modifier | modifier le wikicode]

Le collier placé sur le cou du docteur Lynn Denlon est équipé de cinq cartouches de fusil chargées, pointées en direction de sa tête. Le collier est relié au moniteur de fréquences cardiaques de Jigsaw. Si le cœur de ce dernier s'arrête de battre, les cartouches feront feu, tuant alors la victime.

Chambre cryogénique[modifier | modifier le wikicode]

Ce piège se déroule dans une grande chambre froide. Une femme nue est suspendue au plafond, et est enchaînée par les poignets. Son corps est aspergé à plusieurs reprises d'eau glaciale, provenant d'une dizaines de tuyaux. Pour la sauver, Jeff doit retrouver la clé qui déverrouillera ses chaînes, et qui permettra aussi d'ouvrir la porte vers la salle suivante, pour sortir de la chambre froide. La clé est suspendue derrière un mur de tuyaux gelés, tout juste à la portée de Jeff.

La cuve de porcs[modifier | modifier le wikicode]

Pour ce piège, Jeff doit entrer dans une pièce, avec une large cuve au milieu, dans laquelle le juge Halden est placé, enchaîné au fond de la cuve par un collier métallique autour de son cou. Des entrailles de porcs menacent de noyer le juge : pour le sauver et quitter la pièce, Jeff doit retrouver la clé, cachée parmi les objets de son fils décédé, à l'intérieur d'un incinérateur un niveau plus bas. Il doit activer l'incinérateur, afin de brûler tous ces souvenirs, ne laissant que la clé intacte.

La tordeuse[modifier | modifier le wikicode]

Jeff et le juge ont retrouvé Timothy. Son corps était fermement maintenu dans un dispositif, qui une fois activé, fait tournoyer ses membres sur eux-mêmes, doucement, afin de les casser. La clé de ce piège se trouve attachée à la détente d'un fusil par une corde; si Jeff s'empare de la clé, il recevra une balle dans le bras. Mais la clé sert aussi à sortir de la pièce, afin de continuer dans la pièce suivante. Le fusil et la clé sont suspendus dans une boîte en verre.

Saw 4[modifier | modifier le wikicode]

Le mausolée[modifier | modifier le wikicode]

Deux hommes : l'un, Trevor, s'est réveillé sur le sol d'un mausolée, avec un collier métallique autour de son cou, le tout attaché à une chaîne. Ses yeux ont été cousus, le rendant ainsi aveugle. Ensuite, il commence à tirer sur la chaîne, dans le but de trouver une sortie, ce qui réveille le deuxième homme, Art, de l'autre côté de la pièce. La bouche d'Art est également cousue, le rendant ainsi muet. Entre les deux victimes se trouve un système d'enroulement, situé à l'intérieur d'un large cylindre, avec la chaîne passant à l'intérieur.

Les cheveux entortillés[modifier | modifier le wikicode]

Une femme est placée dans une pièce, avec un certain nombre de photos d'elle accrochées un peu partout sur les murs. À côté d'elle se trouve une bibliothèque, au-dessus de laquelle sont écrits les mots : « Vois ce que je vois ». Rigg entre dans la pièce, et trouve la femme, paniquée, et essayant de se libérer de ses chaînes et la chevelure accrochée à un mécanisme qui tire tous ses cheveux. Jigsaw révélera plus tard que ce piège est, en fait, le premier test de Rigg, et lui conseillera de s'en aller, et de laisser Brenda mourir.

Tes yeux ou ton corps[modifier | modifier le wikicode]

Ivan, un violeur, fait l'objet du second test de Rigg. Rigg doit l'amener de force dans une chambre d'hôtel avec les photos développées de ses victimes. D'après les instructions données pour Rigg, ce dernier doit placer Ivan à l'intérieur d'un piège. Pour se libérer, Ivan doit se crever les deux yeux sinon il sera sauvagement démembré.

Les barres[modifier | modifier le wikicode]

Morgan, une femme battue par son mari, a été placée dans un piège en compagnie de celui-ci. En effet, les deux victimes sont reliées entre elles par des barres de fer qui leur transpercent le corps. Pour se libérer, elle doit tuer son mari en enlevant les barres, barres qui passent par les points vitaux de son mari, sans passer par les siens.

Le test de Perez[modifier | modifier le wikicode]

Perez est un agent du FBI qui accompagna Peter Strahm. Sur l'une des scènes de crime, Perez trouve un magnétophone attaché au cou de la poupée de Jigsaw entourée de bougies. La cassette audio lui informera que son prochain geste sera crucial, mais c'était sans compter l'explosion de la tête de la marionnette, ce qui l'enverra directement à l'hôpital.

La chaise aux couteaux[modifier | modifier le wikicode]

Le piège est constitué d'une chaise, et de huit lames positionnées vers l'avant et les côtés du visage de la victime. Ses pieds sont attachés au sol, et ses bras transpercés, par des côtés. Pour se libérer de la chaise, la victime doit appuyer son visage sur les lames des couteaux. (C'est le tout premier piège de Jigsaw)

Piège du bloc de glace[modifier | modifier le wikicode]

Saw 5 [modifier | modifier le wikicode]

Le pendule[modifier | modifier le wikicode]

Seth Baxter se réveille avec les bras, les jambes, et le cou enchaînés à une table. Au-dessus de la table se trouve un pendule terminé par une lame. En 30 secondes, Seth doit insérer ses mains dans un broyeur. Au bout de 60 secondes, le pendule aura coupé le corps de Seth en deux. Pendant ce temps, Seth doit bloquer le pendule en appuyant sur les interrupteurs à l'intérieur de boîtes mécaniques qui lui écraseront les mains au moment où il appuiera sur le bouton. Une fois ses deux mains broyées, le pendule est censé s'arrêter, mais la personne derrière le piège décide de ne pas laisser Seth survivre car celui-ci a assassiné une personne qui lui était très chère. En effet, ce piège n'est pas celui de Jigsaw car la victime n'a eu aucune chance de survivre.

Le cube[modifier | modifier le wikicode]

L'agent Strahm se réveille avec sa tête dans un cube en plexiglas. Cette boîte scellée est connectée à deux barriques d'eau via deux tuyaux. Une fois le piège activé, l'eau va remplir le cube. L'agent Strahm doit trouver un moyen de survivre à ce piège, ou il périras noyé. Afin de respirer, il dispose d'un stylo qu'il s"enfonce dans la gorge.

Les colliers[modifier | modifier le wikicode]

Les cinq victimes (Luba, Brit, Charles, Mallick et Ashley) se sont réveillées avec un collier, accroché à un câble qui les relie tous. Ce câble, s'il est serré à fond, peut décapiter une victime sur un des rasoirs au mur. Devant eux, se trouvent cinq boîtes en verre, chacune d'elle étant posée sur un piédestal. Dans chaque boîte est accrochée une clé. Ces clés vont permettre aux victimes de se défaire de leur collier. Mais, si quelqu'un bouge pour se saisir de sa clé, le compte à rebours de 60 secondes se déclenchera. Une fois le temps écoulé, les collier se resserreront, décapitant toutes les victimes restantes.

Les bocaux de plafonds[modifier | modifier le wikicode]

Maintenant, les quatre survivants restant (Luba, Brit, Charles et Mallick) sont enfermés dans une pièce contenant des explosifs dans chaque coins. Il y a trois tunnels sécuritaires, mais ils sont verrouillées. Les clés de ces chambres se trouvent dans des bocaux, qui sont suspendus au plafond. Quand la pendule arrivera à zéro, les explosifs se déclencheront .

La baignoire[modifier | modifier le wikicode]

Il y a cinq circuits électriques qui verrouillent la porte par laquelle trois survivants doivent s'enfuir. Toutefois, les cinq circuits électriques peuvent être fermés. Les victimes doivent trouver un moyen pour connecter les cinq fils à la baignoire remplie d'eau. Une fois les cinq circuits fermés, la porte s'ouvrira. Ils doivent faire ceci en moins de 3 minutes, ou un courant électrique traversera la pièce, fermant la porte.

le sacrifice de sang[modifier | modifier le wikicode]

Dans le piège final, la porte de sortie ne peut être ouverte que si les victimes sacrifient cinq litres de leur sang dans un dispositif spécial, situé au centre de la pièce, qui ne laisse passer que les bras. Ce dispositif est équipé de scies circulaires, qui s'activent dès la fin du message vidéo. Les victimes ont 15 minutes pour agir, sans quoi, une bombe explosera, et les portes seront définitivement scellées.

Le cercueil de verre[modifier | modifier le wikicode]

L'agent Strahm est entré dans une pièce contenant un cercueil de verre, avec deux tubes installés au-dessus. Ce dispositif est similaire au piège du cube, piège que Strahm a rencontré un peu plus tôt. L'agent Strahm est mis au défi par un dictaphone accroché à l'intérieur du cercueil : s'il n'entre pas dans le cercueil, les murs l'écraseront.

Saw 6[modifier | modifier le wikicode]

Un morceau de chair[modifier | modifier le wikicode]

Simone et Eddie se réveillent avec un dispositif sur leur tête et ils ont 60 secondes pour sacrifier le plus de chair. Celui qui aura déposé le plus de chair dans la balance sera sauvé, tandis que le dispositif sur la tête du perdant se mettra en marche, et percera son crâne.

La salle à oxygène[modifier | modifier le wikicode]

William Easton, PDG d'une société d'assurance qui a refusé plusieurs dossier, se réveille avec un masque à oxygène. En-face de lui se trouve son concierge, 52 ans et qui s'obstine à continuer de fumer malgré le fait qu'il souffre d'hypertension artérielle et de cardiopathie. Le jeu consiste qu'à chaque fois que lui et son concierge inspireront, l'étau autour de leurs poitrines se refermeront, et comprimeront leurs corps. Le concierge meurt.

La salle de suspension[modifier | modifier le wikicode]

William se rapproche de deux plates-formes derrière une vitre et sur lesquelles se trouvent sa secrétaire et un jeune garçon. Le garçon se prénomme Allen. Il est son clerc de dossiers, est en parfaite santé et sans famille. Et l'autre, sa secrétaire, est une femme âgé et diabétique mais avec des antécédents familiaux. William retient deux poignées et doit obligatoirement en lâcher une tuer l'une des deux personne et ainsi sauver l'autre.

La salle à vapeur[modifier | modifier le wikicode]

William Easton arrive dans une chaufferie pour passer sa troisième épreuve. Il doit aider Debbie, l'avocate de la société d'assurance qui les emploie tous deux, à se frayer un chemin entre les projections de vapeur brûlante, qu'il peut dévier vers lui, si elle ne veut pas se faire transpercer le cerveau 90 secondes plus tard.

La salle du carrousel[modifier | modifier le wikicode]

La quatrième épreuve réunit les "pitbulls", son équipe de six employés chargés de repérer les irrégularités dans les dossiers de demandes, attachés à un tourniquet qui les amènera au hasard devant un fusil à pompe. William ne peut en sauver que deux en appuyant sur un bouton, mais cela transpercera sa main, pour qu'il ait le sang de ses victimes sur les mains.

La salle des aiguilles acides[modifier | modifier le wikicode]

William s'engage dans le dernier couloir et passe la dernière porte une seconde avant la fin du temps impartie. Il retrouve alors sa femme et seule famille Pamela Jenkins et de l'autre côté une femme et son fils dont le mari est mort à cause d'un refus d'assurance. Ils ont le choix entre le tuer (Une grille de seringues reliées à de l'acide fluorhydrique se plantera dans son dos puis le rongera jusqu'à séparation du corps en deux) ou lui laisser la vie.

Nouveau modèle du piège à ours inversé[modifier | modifier le wikicode]

Ex-femme du Tueur au puzzle Jill Tuck installe un nouveau modèle de Piège à ours inversé sur Mark Hoffman dans le but de le tuer. Il fonctionne un peu de la même manière que celui d'Amanda, sauf qu'il n'y a pas de clé et qu'il s'active dès que Jill ferme la porte, au lieu de s'activer une fois que la victime se lèvera de la chaise.

Saw 3D : Chapitre final[modifier | modifier le wikicode]

Le triangle[modifier | modifier le wikicode]

Ryan et Brad se réveillent dans la vitrine d'un quartier commerçant, enchaînés aux poignets sur une table de travail avec devant chaque homme une scie circulaire et leur amant commun Dina est suspendue au-dessus d'eux avec une troisième scie en dessous d'elle. Les deux garçons doivent faire un choix : ou bien ils luttent à mort en poussant les scies l'un vers l'autre, ou ils décident de s'allier et de laisser Dina descendre doucement vers la scie circulaire et ils n'ont qu'une minute. Dans un premier temps, Ryan pousse dangereusement la scie vers son adversaire sous les cris et les supplications de Dina, puis, réalisant que celle-ci les manipule, décident de sacrifier Dina au bout de la minute impartie, elle meurt coupée en deux sous les regards horrifiés de la foule et Ryan et Brad.

La machine infernale[modifier | modifier le wikicode]

Jill rêve que Hoffman la capture et la tue en l'attachant à un rail sur lequel un engin infernal finit par la couper en quatre morceaux.

La puissance du cheval[modifier | modifier le wikicode]

Dans un garage abandonné, le piège consiste à punir quatre personnes, trois hommes et une femme, de leur racisme. L'un d'eux, assis dans une voiture endommagée, a la peau de son dos collée solidement au dossier du siège sur lequel il se trouve. La jeune femme est attachée avec du fil barbelé, allongée sous la voiture, la tête sous l'une des roues surélevées de la voiture. Un deuxième homme est attaché à un poteau de métal, la tête, la mâchoire ainsi que les bras entravés par de longues chaînes, reliées à l'arrière du véhicule. Enfin, le troisième homme est, pour sa part, attaché à une porte, dans la trajectoire directe de la voiture. En hurlant, pour appeler à l'aide, Evan, le jeune homme prisonnier de la voiture, enclenche la radio du véhicule qui lui annonce qu'il peut seul sauver ses amis - qui l'ont écouté et suivi dans ses opinions racistes et xénophobes. S'il échoue, les crics qui soutiennent la voiture céderont, et cela « enclenchera une série d’évènements mortels ». Evan a trente secondes pour arracher la peau de son dos du siège pour atteindre un levier qui coupera le moteur de la voiture.

Les hélices[modifier | modifier le wikicode]

Sidney, une survivante d'un pièges de Jigsaw raconte son histoire: elle et son petit ami qui la battait souvent se retrouvent suspendus face à face par les mains à l'aide d'une poutre. Des petites hélices en dessous d'eux tournent et un des deux doit se sacrifier en lâchant prise pour que l'autre puisse s'en sortir indemne. Sidney arrive à faire lâcher priser à son petit ami et à s'enfuir.

Le cercueil de métal[modifier | modifier le wikicode]

Hoffman capture ensuite Bobby Dagen. Attaché ensuite dans une cage suspendue au-dessus de piques acérées, il doit se balancer et se laisser tomber au-delà des piques en passant par le dessous de la cage, dont le fond est tombé plus tôt.

Le cercle du silence[modifier | modifier le wikicode]

Bobby arrive alors dans une pièce où se trouve son agent de presse. Un magnétophone indique à Dagen que la clé qui libérera la femme, attachée au mécanisme qui la tuera en lui enfonçant quatre lances en métal dans sa gorge, se trouve dans son estomac, reliée à une ficelle qui sort de sa bouche. Le message dans le magnétophone indique aussi que lorsque le niveau de décibels dans la pièce dépassera celui d'un murmure, les lances de métal s'approcheront de plus en plus de la gorge de la femme jusqu'à la tuer.

La machine[modifier | modifier le wikicode]

Bobby Dagen arrive ensuite dans une seconde pièce. Son avocate est entravée dans un piège. Dagen doit alors soulever pendant un total de trente secondes en un laps d'une minute, une très lourde charge pour arrêter le mouvement rotatif de la machine sur laquelle la femme est attachée et qui finira par lui percer les yeux et la bouche. Le problème est que plus la charge sera soulevée haute, plus cela enfoncera des lames de métal dans son ventre.

Le bourreau[modifier | modifier le wikicode]

Dagen est arrivé au troisième piège ; son meilleur ami a le cou attaché à une longue corde qui menace de le pendre. Ses yeux sont bandés et Dagen et lui se trouvent aux côtés opposés d'une pièce dont le sol est effondré, laissant un vide de plusieurs mètres. Dagen doit guider son ami sur des planches étroites afin de lui donner une clé qui lui permettra d'ouvrir le cadenas retenant la corde à son cou.

La combinaison des dents de sagesse[modifier | modifier le wikicode]

Dagen arrive dans l'antichambre du dernier piège qui retient sa femme. Il doit entrer un code à quatre chiffres, dont les nombres ont été préalablement gravés sur la racine de deux de ses molaires, qu'il doit s'arracher pour lire la combinaison.

Le fourneau 2.0[modifier | modifier le wikicode]

Dagen retrouve sa femme enchaînée par le cou dans une cage en métal, entourée de fil électrifiés. Il doit accrocher des crochets à ses pectoraux et se hisser à l'aide d'une chaîne, afin de connecter deux embouts d'une prise qui lui permettra de sauver sa femme d'un four crématoire.

Le piège à ours inversé[modifier | modifier le wikicode]

Hoffman retrouve Jill et lui installe le premier modèle de piège à ours inversé. Il lance le compte à rebours, sans échappatoire, Jill meurt la mâchoire violemment arrachée.


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]



Autres articles de l'univers Saw : Jill Tuck, Mark Hoffman



    Thème(s) :
  • Portail du cinéma américain Portail du cinéma américain

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème cinéma américain : Daniel Jordan, Anthony Del Negro, Donald Thompson (Freddy), Liste des ennemis de l'inspecteur Harry, Teilor Grubbs, Kristen Parker, Those Who Wander


Cet Article wiki "Pièges de la série Saw" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.